vendredi 27 janvier 2012

Le plouc ou le snob de quelqu'un



Le bon goût universel est un mirage. Le mauvais étant souvent celui qui s'éloigne le plus de nos propres penchants. Je crois qu'il faut garder en tête, que les autres (l'enfer, tout ça) ont des pensées, des idées préconçues sur nous. Sans que nous ne  puissions rectifier cette image ou y apporter une explication. Cette figure ne nous appartient pas.

Je trouve ça sain, la diversité. Se souvenir, toujours, que ce qui est bon pour soi ne l'est pas fatalement (tant mieux!) pour d'autres. Et vice versa...

Ce pull (ou son comparse jaune ou rouge/corail) vu un certain nombre de fois sur la blogosphère est (presque) déjà dépassé. Il faudrait inventer la géotendance ! Dans les grandes villes peut-être ou sur les blogs. La blogosphère, aussi vaste soit son champ aujourd'hui, n'en reste pas moins qu'une nébuleuse vague et abstraite pour le commun des mortels. Ceux que je croise au quotidien, ne se doutent même pas de l'existence de ce monde parallèle.





Le plaisir ! Si l'on s'offre quelque chose, c'est d'abord pour soi. Pas par ricochet. Parce qu' il FAUT, parce que, dans un certain "biotope" il est de bon ton de.... Même si c'est un leurre et que nous sommes conditionnés par le milieu dans lequel nous évoluons. Sans le savoir. 

Garder à l'esprit, ce fait incontournable : on peut être plouc pour l'un et snob pour un autre. En étant la même personne.

Le pire ? Etre prise pour un plouc par un plouc ;))))))) Plus sérieusement, bienveillance et ravissement. Ce pull m'a rendue moite dans une course hier (acryl - acryl !), mais, pour une fois, je m'en fiche, car il me plaît sur d'autres plans ;) ... jusqu'à ce que mon mari et mes fils poussent des cris d'horreur !!!

- J'sais pas ce que t'as ces temps mais tu te planques toujours dans des trucs sans forme qui masquent les tiennes !

- Mamaaaaan, tu vas pas sortir avec çaaaaaa ! C'est hoooorrrible !! (euh...si, j'envisage de présenter la chronique avec ce pull, ce soir !)
Difficile de ne pas garder les pieds sur terre !!!

Pull Topshop et bracelet "maison" (les 2 vus ici)

21 commentaires:

Pascalou a dit…

Terribles ces réactions masculines...heureusement, que nous n'exigions pas en retour qu'ils portent, eux aussi, des vêtements moulant leurs formes....
Perso, je trouve ce pull très sympa surtout sa couleur très lumineuse.

Valérie de Metz a dit…

Moi aussi j'aime ce pull, c'est lumineux, ça a l'air douillet.
Mais tu dis que le pire c'est d'être pris pour un plouc par un plouc. Pas si sûr... C'est au moins la preuve que tu es aux antipodes de ce qu'il représente. C'est d'être conforme à l'idée du beau que se fait un plouc qui me fait frémir. Je me rappelle une fois, j'étrennais un nouveau pull que j'adorais quand j'entends ma belle mère (qui ne me fait JAMAIS de compliments) me dire "Oh il est beau ton pull!". Inutile de dire que je ne l'ai jamais remis.

Spiruline a dit…

Oh tu le sais, j'aimerais me lover dans ce bleu des mers du sud si mousseux. Je trouve juste dommage les doubles bretelles apparentes de tes dessous, une seule serait plus jolie (euh mais ptetre que je suis plouc....)

jicky a dit…

à propos de monde parallèle, j'ai même plein de copines qui ignorent totalement qui est Isabel Marant... (et d'ailleurs les copines en question ne savent même pas que j'erre dans ce monde parallèle!)

la défraîchie a dit…

Que de sagesse, aujourd'hui, ma chère Sarah! Je suis bien entendu d'accord avec TOUT ce que tu dis, mon commentaire est donc d'un intérêt franchement discutable. "Le pire? Etre prise pour un plouc par un plouc", nan mais gros, gros, GROS LOL! Aaaaaaaaah qu'est-ce que tu m'as fait rigoler!
PS: je l'aime bien ton pull!

Isa a dit…

Je pense que les réactions seraient à peu prés les mêmes chez moi .... je trouve cela assez difficile d'y faire face et il m'arrive parfois de me changer pour y échapper et être tranquille...je me trouve faible dans ces cas là !

...bref, pour ma part, c'est la 1er fois que je le vois et je le trouve superbe !

Ôde a dit…

Le pull, je ne suis pas fan... Mais il en faut pour tous les goûts !!! Je me tue d'ailleurs régulièrement à expliquer à mes enfants qu'on ne dit pas "c'est pas beau", mais "j'aime pas" (pas de ne avec le pas car ce sont eux qui parlent !!).
Sinon, on est toujours le plouc ou le snob de qqn comme on est toujours le "con de qqn"... C'est la vie !!!
Pas de quoi en faire un drame, soyons bien dans nos baskets et le reste, bein ma foi, il restera là où il est !!!

Sarah a dit…

Pascalou : J'aime beaucoup aussi la couleur ♥

Valérie : hahahahah.... je vois EXACTEMENT de quoi tu parles !!!! mais tellement....

Spiruline : rooo la vilaine, tu soulèves mon souci... alors, c'est un top en dentelle bleu marin et évidemment il faut, m^me s'ils ne sont pas très très volumineux, un soutien-gorge. J'en ai un bleu ciel mais je n'aime pas la fermeture arrière de ces soutiens-nénés... Donc il faut les deux. L'idéal, un top à bretelles plus larges... je n'en ai pas en bleu. En noir, en gris, en blanc... pffff....

Jicky : Hihi... je connais aussi ce cas de figure. En même temps je trouve ça sain, c'est un équilibre...

la défraîchie : j'avais lu il y a des anneés dans le Elle belgique cette phrase : il n'y a rien de pire que d'être pris pour un con par un con". et j'avais adoré et retenu... malheuerusement je n'ai aps retenu le nom de la ou du journalsite. Terrible, hein ?

ISa : Je comprends, ou pour telle soirée, pour éviter les commentaires, se fondre dans le moule. Je comprends bien...

Sarah a dit…

Ode : Mais tu as le droit ;))))) on catégorise tous les choses, les gens, les goûts... Mias je garde toujours en tête que lorsque je n'aime pas du tout le style de quelqu'un, la personne en face pense la même chose de moi ;)

Juliette Rigby a dit…

Aïe... C'est tellement vrai, ce que tu écris sur l'impression que l'on produit sur les gens (parfois indélébile malgré nos efforts pour la changer). En ces jours où je ne fais que des nouvelles rencontres, dans un nouveau pays, ça me touche tout particulièrement. Forcément, j'aimerais faire une bonne impression, mais certainement que les personnes en face ont toutes sortes de stéréotypes en tête avant même qu'on ait le temps de faire connaissance. Il faut faire avec, je crois...

L'avantage d'avoir chez toi ce genre de réactions fortes quand tu enfiles une fringue, c'est que ça te donne un aperçu de ce qui se passe dans la tête des personnes qui tu croiseras dans la journée habillée comme ça ^^ et apprendre à... n'en avoir rien à faire, et accepter ton pull juste parce que TOI, tu l'aimes !

maisquelbeautemps a dit…

Ooooh que ça me parle, ce que tu dis!
"la figure qu'on représente pour l'autre ne nous appartient pas"... tellement vrai!
Si on rapproche le début de ton texte, de sa fin : "je sais pas ce que tu as EN CE MOMENT"... tu vois, je trouve que tout ça pose la grande question du changement. Nos petits mouvements, nos déplacements, nos micros et macros changements... bref, la place que l'on a et que parfois l'on déplace... occasionne forcément un changement de la figure que l'on représente pour l'autre. Tous les autres.

mmmmmm... boirais bien un bon thé pour papoter longtemps sur ton billet, tiens!
Mais je vais m'arrêter là passeukeu hé bon, vastes champs de réflexion que tu nous ouvres là, Sarah!

N'empêche, on aura peut-être vu ce pull souvent dans la blogosphère (perso, je ne blogote pas assez... jamais vu ailleurs!) mais là, on est sûr qu'il est habité par un sacré cerveau qu'est super beau sur la photo, n'empêche!
j'acry-like.
bises!

Anonyme a dit…

Bien, si la fashionitude des uns fait la plouquitude des autres, et vice versa, on est même cap d'être sa propre plouc !
Perso, je confesse, ma plouquitude engendre une tendance à l'amnésie !
Nan, par les dieux de la mode, c'est pas moi qui ai dit ; " MOI, les slims, les flairs, les capelines, le bleu canard. le moutarde, la fourrure, etc... JAMAIS".
Féerique la couleur de ton pull aérien ...
T'embrasse, Lili

Sarah a dit…

Je pense qu'il ne faut pas changer pour plaire. S'adapter peut-être. où vis-tu ? je n'ai aps tout suivi, pardon...
et oui, je ne risque pas que mes pieds décollent le sol avec mon entourage ;))

Sarah a dit…

Chère Stéphanie... tu as une sacrée sensibilité et une empathie qui m'épate.Ecrire ce qui semble anodin et commun et non, tu devines, tu pressens.... En effet, je suis dans une vague de changement, de repositionnement. Rien de grave, au contraire que du beau mais qui me force à me recentrer et à prendre des décisions. C'est au niveau professionnel. Je ne pensais aps que cela transpirerais dans mes billets...
Moi aussi, un thé et plus si affinités ;)))) Je uis super contente de la couleur ;)

Sarah a dit…

Ton sens de la réalité est une qualité qui fait partie de toi ;))) Comme tu as raison, tellement.... Mais l'indulgence pour soi est toujours très, euh..plus élevée que celle envers les autres...

isabelle a dit…

Je partage à 100% ton avis... MDR "le pire, être le plouc d'un plouc"... Ainsi que la blogo transformée en monde parallèle avec ses must have totalement ignorés par la majorité de la population dans la vraie vie...
Pour le goût, qui disait "le bon goût, c'est le mien"? C'est tellement vrai. Et assumer des goûts décalés ou à contre-courant quand on travaille dans la mode, n'est-ce pas une forme de courage? qui devient à force un atout?
Revenons à ce pull. Objecivement, il te va à merveille. (P.S. ce pull, pour moi, c'est comme ta parka, pas vu sur la blogo que je fréquente, ni dans ma rue)

Dididoumdida a dit…

Je ne suis pas fan de ce pull, mais il en faut pour tous les goûts!!! Pareil que toi sinon, la plupart des gens que je crois au quotidien ignore totalement l'existence de ce monde parallèle et le fait que j'y passe un temps fou!!! D'autant plus en Suisse, effectivement...

Sarah a dit…

Ah ! ces jours ces questions résonnent moi. je préapare un autre bilelt sur le sujet. Tu as tellement raison, sur la blogo des must have complétement ignorés de la vraie vie. Tellement vrai.

Sarah a dit…

Un te ps de retard, c'est vrai. Ou peut-être qu'on le dit moins fort, que c'est petit. Ceux qui connaissent les blogs sont de plus en plus nombreux quand même. Mais dès qu'on sort des villes....

Véronik a dit…

Juste un p'tit mot : il faut juste savoir que l'on est le beauf de quelqu'un. Lorsque nous le savons (c'est pas grave, c'est juste rigolo !!! ) on passe à autre juste. Merci pour ton blog qui est tjs très intéressant. A ton avis te tutoyer c'est déjà être beauf ??? ;)

maisquelbeautemps a dit…

je reviens sur ce post pour te dire que je l'ai regardée, ta chronique Essie avec ton pull.
Essie tu voyais ce que je vois?
Une nana épatante aux yeux qui pétillent et pleine de répartie, qui a eu la bonne idée de se parer d'une couleur étonnante pour parler de couleurs détonnantes.
C'est seulement après, que je me pose la question du pull qui bourrelle ou qui bourrelle pas. Et franchement, je ne me réponds même pas.
T'es super dans tes chroniques.