jeudi 31 mars 2011

Quand les marques ne sont pas à la hauteur



Deux gilets. Un sujet que je maîtrise depuis des lustres. Ils ont été portés le même nombre de fois. Lavés à deux reprises (l'un en programme doux - l'autre sans y prêter garde). L'un est resté impeccable, l'autre bouloche si bien de l'intérieur (!? - et par ricochet a déglingé le t-shirt que je portais en dessous !) qu'il ressemble à s'y méprendre à une serpillière. L'un vaut DIX fois plus que l'autre (à 4.90 CHF près). L'un est un H&M, l'autre un Circus and Co.


Je n'aime pas dégommer les marques de créateurs. La somme d'énergie, de créativité et de courage qu'il leur faut, forcent mon admiration. Et que ce soit clair, Circus and Co, leurs imprimés et leurs coupes ultra-féminines me touchent toujours. L'autre pièce de la griffe que je me suis offerte, la veste queue-de-pie, est d'une qualité absolument irréprochable. Mais pour ce gilet, je ne décolère pas. Voyez plutôt...



On va me dire que c'est la qualité du fil ou accuser ma façon de laver, qu'il s'agit de la seule pièce qui ait un souci. On pourra argumenter ce fait par mille et une excuses, je trouve rageant qu'à un certain prix on ne trouve pas la qualité qui devrait l'accompagner.

Est-ce que, parfois, les marques ne nous prennent pas pour des vaches à lait ou des mécènes ?

Je trouvais son prix justifié. La finesse des détails, l'originalité, les 15 % de cachemire (!!), là n'est pas le propos. Mais à ce prix n'est-ce pas légitime d'espérer pouvoir porter un vêtement plus de deux fois ?

Je prête une attention particulière aux étiquettes, je connaissais la marque, j'ai traité ce gilet soigneusement et pourtant, après deux lavages je me retrouve avec un chiffon qui servira à jardiner ou à traînasser sur le canapé...

N'est-ce pas un peu jouer au casino ? Parfois on gagne, souvent on perd ? Je déteste les jeux d'argent, en fait ...

20 commentaires:

Anonyme a dit…

ça me fâche affreusement aussi! Et pourtant, c'est de plus en plus souvent le cas... Combien de pulls de marque en cachemire ou en laine qui boulochent. J'ai récemment découvert que le jersey savait aussi boulocher, horreur! Une journée avec un sac qui frotte contre ma jolie robe à fleurs et hop, bouloches. Grrr...

Anonyme a dit…

Je suis entièrement d'accord avec toi. J'accepte sans sourciller que ca m'arrive sur un vêtement H & M (mais c'est pas systématique en réalité), rapport au prix payé donc à la qualité mais c'est vraiment rageant lorsque cela arrive sur une pièce cher. Tu investis, tu te dis c'est pour la vie et vlan l'histoire d'amour tourne court. Perso plus jamais j’achèterai quoi que ce soit chez Z&V. Trop déçue par la qualité. J'ai acheté 4 pulls chez eux et en 2 lavages finis. Ca fait cher le chiffon pour lustrer ses souliers - Yza

Anonyme a dit…

En effet, c'est la loterie. Je te comprends très bien. Pour la petite histoire, ce gilet, lorsque tu en avais parlé, m'avait tenté mais j'avais un peu trop dégainé ma CB. Désolée de remuer le couteau dans la plaie.J'ai bien fait de m'abstenir.
Géraldine

jicky a dit…

en même temps, Z&V (et CDC aussi d'ailleurs) pour les pulls, du moins, ça se voit déjà en magasin que c'est du tissu qui virera lustrage de souliers... Le plus rageant, c'est ceux pour lesquels ça ne se voit pas... Personnellement, ça ne m'est jamais arrivé. Mais je compatis!!
Hier chez Zara, j'ai renoncé à un gilet du vert que je cherchais, mais melange coton + nylon dont je SAIS que ça va vieillir abominablement. Me suis rabattue sur un 100% coton de chez Pull & Bear vert d'eau, que j'ai teint en vert foncé...et voilà: même dépense au final, mais pour un truc qui tiendra (at ce d'autant plus certainement qu'il a déjà résisté à la teinture!!)

Anonyme a dit…

TOUTES les laines boulochent au frottement (pas un animal par jour, on est d'accord...), ça n'a rien avoir avec la qualité; PAR CONTRE un vêtement de bonne qualité doit pouvoir être entretenu, donc ne pas se vider de sa fibre lorsqu'on enlève les peluches.. Vu la couleur de ce gilet je pense que c'est l'élasthane qui fait des peluches... ce n'est pas normal. Perso, au delà d'un certain prix quand ça ne va pas je téléphone et je ramène!

Sarah a dit…

Anonyme : On est bien d'accord que c'est difficile que la laine et cachemire ne boulochent pas... Tout de même... il y en a et pas forcément les plus onéreux qui durent. Cet hiver acheté également un 100 % cachemire chez Benetton et rien à redire. Tout en l'enfilant presque toutes les semaines ;)

Yza : J'ai souvent entendu les soucis avec Z&V. J'ai toujours eu de la chance avec eux... En même temps, une amie vendeuse dans une boutique me dit que certaines clientes (je ne cite pas la marque mais fort connue et adorée des modeuses)connaissent les problpmes de qualité de cette créatrice mais achètenent quadn même...

Géraldine: Quelle chance d'avoir trop dépensé ;)))) ouais be suis bien verte avec ce gilet. Il était trop long pour le porter sous les manteaux, donc ne l'ai mis que pour deux soirées chez mo !!! Cool, hein ?

Jicky : Toi, la dingue de la teinture... ♥ dans ce cas, je pense que l'etiquette est parfaite !!!

Anonyme . Tu veux dire qu'il y a de l'elasthane et qu'ils ne le disent pas ? rererevérifié l'etiquette : 85 % coton 15% cachemire. et oui,m je sais bien que ça va boulocher mais là c'est du foutage de cliente, non ? pfff, je n'ose pas faire ce genre de chose, ramener !!! Je devrais.

Anonyme a dit…

Chère Sarah,
Je ne crois malheureusement plus que la qualité d'un vêtement depende de sa marque...
Entendons-nous bien, cela ne m'empêche pas d'en acheter! Mais H&M ou YSL, la différence de prix ne se justifie absolument pas pas la qualité, comme on peut parfois l'entendre. Créativité, univers qui fait rêver, prestige de la marque, oui. Mais le reste... Ces vêtements à plusieurs milliers de francs ne sont de toute façon pas faits pour durer, ils visent une clientèle qui les portera 1 ou 2 fois et qui guette déjà les nouveautés de la saison prochaine. Pour avoir travaillé dans le luxe, je peux te dire que j'ai vu des robes Lanvin dont les pastilles qui ornaient le devant se décousaient 1 jour après avoir été suspendues sur un portant en boutique!... Ne parlons même pas de les laver. Bref, j'achète quelque chose parce que ça me fait envie, rêver, etc. mais pour la qualité on repassera (enfin pas trop chaud hein).

Valérie de Metz a dit…

Je compatis... Dernière péripétie en date chez nous : un jean ^Chevignon enduit de mon mari. Acheté fin janvier, soldé 90 euros. Mis 2 fois. Lavé. Déjà, après le lavage, je tique, il ya des marques blanches. J'accuse ma lessive, une machine trop pleine. Bref... Je constate aussi entre les jambes que l'enduit, ben y en a plus. C'est un jean noir normal... Là, j'aurais du dire stop, le ramener et demander de qui on se moque. Mais non, on s'obstine. Mon chéri le remet samedi dernier. Il se baisse pour refaire son lacet, le pantalon CRAQUE entre les jambes, même pas le long de la couture, non il lâche comme te lâcherait un vieux jean jean de 10 ans d'âge, mort de sa belle mort...
Là aussi, ça me dégoûte de mettre des sommes pour une sombre merde pareille. Alors maintennat Chevignon, c'est no way...

bene a dit…

je suis comme toi, ça me rend dingue aussi.
Dernier en date: mon pull poudre CDC en cachemire dont l'encolure n'a pas résisté à mes épaules de nageuse, crac!
Quand je l'ai apporté à ma retoucheuse, elle a râlé fort fort après cette marque. Pour une pro, elle était écoeurée de la finition de ce pull.
En plus, aujourd'hui, il est soldé à 40% alors que je l'ai payé plein pot y'a même pas 1 mois... non mais où va-t-on je te le demande!

Anonyme a dit…

Une tuerie le gilet jaune. Qui va aller au H et M dès demain ? Merci

Sylvie a dit…

C'est rageant, bouloches, tissu qui se déchire au premier lavage, ... quelle que soit la marque, cher ou pas cher, on dirait que c'est un peu la loterie comme tu dis, la qualité du tissu et la qualité de la couture...

Le Chat a dit…

ça me fait penser à Brontibay… je leur laisse un bras il y a deux mois pour un magnifique sac en cuir, dont la bandoulière m’a lachement lâchée dans le métro et quand je les appelle ils me disent la bouche en coeur : “notre SAV a des délais de 5 semaines…”. Ben voyons, c’est pas grave, je vais prendre un sac plastique pendant 5 semaines...

peut-être peux-tu essayer de les contacter et leur expliquer ton "désappointement" ?

Pinassotte a dit…

Mais oui ma Belle Sarah on nous prend pour des dindes et on nous vend de la M... sous couvert d'une marque exemple le dreyfuss ne parlon pas de sa façon de vieillir et de la couleur qui passe pour un sac dont le prix avoisine le loyer un 2 pièces en plein Paris (bon Ok un studio alors). La qualité n'est plus de se monde et je sais de quoi je parle, maintenant on veut faire de l'argent (ne vivons nous pas dans un monde totalement capitaliste) faire de la marge du bénéf quitte à perdre en qualité. et amuse toi à regarder les ourlets et la marge de tissu par rapport à un vêtement d'il y a 15-20 ans tu risques d'être étonnée. Bizz

Anonyme a dit…

D'accord avec toi mais ...
Personne ne nous pose un pistolet (clin d'oeil à Isabelle) sur la tempe pour acheter auprès d'enseignes trendy mais réputées pour leur qualité médiocre !
Pourtant on y retourne malgré tout, en parfaites victimes consentantes.
Allo Dr, aurais-je tous les signes cliniques d'un syndrome de Stockholm ?
Bon week end plein soleil,
Lili

modebea a dit…

Toute à fait d'accord avec Lili ! J'avoue avoir un faible pour Z&V... pas bien du tout souvent a niveau de la qualité du tissu, lainage, mais les coupes, les couleurs font que... j'y retourne même si j'achète de moins en moins (quand même !). J'ai lu, il y a plus d'un an, un article sur ton sujet dans la presse mexicaine, et le journaliste expliquait que grandes marques ou géants comme Zara, H&M et autres fabriquaient bien souvent dans les mêmes usines et donc... à nous de faire la différence ! Bon courage à nous toutes, pauvres victimes consentantes !!

Anaïk a dit…

Comme quoi, enseigne cheap ne rime pas forcément avec qualité au rabais. Les matières naturelles vérifiées sur l'étiquette de compo (tu connais mon toc) permettent souvent d'éviter ce genre de déconvenues. Dans le cas de ton gilet Circus & co, c'est vraiment abusé !

Anonyme a dit…

ma chère sarah, ô combien je te comprends, c'est ultra rageant, décourageant et je crois qu'il faut en faire part à la marque, l'image est importante pour eux (même si certaines modeuses resteront des inconditionnelles quoiqu'il advienne).
Entendu dans la boutique YSL faubourg st honoré au sujet d'un sac en réparation depuis près de 6 mois et valant un smic, récupéré sans que rien n'ait été fait pour traiter la raison du dépôt "le prix n'a rien à voir avec la qualité" de la bouche du directeur de la boutique.
no comment, on passe à autre chose, j'ai beau adorer leurs sacs, plus jamais
mimioui

Sarah a dit…

Toutes : Arghhhh ! J'avais répondu à chacune ;(((( et malencontreuse manip... On a toutes plus mou moins vécu des expériences décevantes. pas forcément avec les mêmes marques. Souvent les mêmes reviennent dans vos comms et dans nos discussions de la vraie vie. Mais bon, on ne va pas se mettre à coudre nos propres fringues, hein ! ;) Il y a des pièces si délicates, des oevres qu'on ne regarde quasi qu'avec les yeux. Pour les pièces "faciles à vivre", qu'on a envie de trimballer (le cas du gilet) je trouve ça pénible. A 240 CHF le gilet, c'est un peu fort de café... Le rendre ? celle qui me l'a vendu lit régulièrement mon blog, nous verrons sons sens du commerce ;))) Merci à vous pour vos mots et témoignages. Des bises et bon début de semaine à vous ♥

M'dame Jo a dit…

Ce que je retiens de cette aventure, c'est qu'avec un peu de soin, on peut trouver des trucs qui tiennent la route à H&M !

(Je suis dans une journée optimiste.)

isabelle a dit…

On se fait tous avoir à un moment. Même les professionnels de la frusque. En fait, il faudrait pour ne pas se tromper, choisir des fibres qui ont fait leur preuves (mérinos, tweed...) et encore, un nouveau métier à tisser et patatras, la fibre se fragilise plus vite. C'est un vrai casse-tête pour les fabricants de fils à tricoter. Comment être créatif, sortir de nouvelles fibres à chaque saison sans en avoir le temps de voir comment elles réagissent à l'usure, aux lavages et surtout au temps?