jeudi 11 novembre 2010

Pinailleuse


Cette histoire a commencé par un gilet. Bleu marin, long, souple. Un pareil à ses quelques cousins alignés dans le dressing ? Rien à voir, ai-je rétorqué lorsque le "encoooore" est tombé plus vite que mes kilos sur les cuisses. A part vous, qui comprendrait qu'une robe blanche n'a rien en commun avec une autre robe blanche, qu'un sac camel ne sera jamais le sosie d'un sac camel !

La subtilité des détails ancre et pose. Sans jugement de valeur, ni volonté de catégoriser. J'ose détourner cette citation (Denis Guedj) "...quelle que soit la petitesse d'un objet, il existe toujours un éclairage qui le fait grand.". On peut l'envisager dans différents sens, mais quand on veut avoir raison, on biaise un peu !


C'est toujours l'infime qui me marque plus que l'ensemble.

Un jean est un jean qu'il soit flare, slim, gris, noir, navy (moustache, inscription, on en parle pas, quoi que...), ce serait si simple !

Des ongles manucurés sont un minimum de politesse, mais le bon vernis (je dis vernis, pas gel, il est mort, lui), la forme idéale, ce n'est pas gagné.

Un magnifique rouge, sans peau soignée, pire avec des dents repoussantes (riez, riez..)

Un pull en laine ou cachemire et une chemise preppy. Toujours dans le basique (je suis classique, je sais), mais la chemise dépasse de quelques centimètres, les épaules sont où elles doivent être (ni sur les épaules, ni mi-biceps). Des petits riens qui font toute la différence.

Trop de it-choses sur une personne dénotent soit un besoin de reconnaissance soit un manque total d'imagination.

Un bijou hors du commun (je parle de la préciosité dans l'originalité) qui attire le regard

L'élégance qui se défait lorsque le bas du dos dévoile un string (comprends toujours pas cette horreur)

Un homme avec un jean reboulé, des chaussettes colorées ou pieds nus, un caban, un sac, un imper, une chemise ajustée.

Un parfum singulier, ni trop capiteux, ni commercial

Le "j'ai l'air pouilleux" ...tu parles, la négligence est orchestrée et difficile à maîtriser.


On sent, on capte mille facettes. Bien plus qu'on ne le voudrait.

MAIS (toujours un mais...) il y des détails qui n'interpellent pas ou seulement des initiés. Et ça, j'adore ! Évoluer en sous-marin, laisser sous-entendre que... Soit on pense qu'une pièce est un chiffon alors qu'elle est d'une délicatesse absolue, soit on pense qu'elle vaut de l'or mais elle vient d' une friperie...

Les détails sont à nos tenues ce que les épices sont à la cuisine...

p.s. une dernière pour la route, Léonard de Vinci disait (c'est dingue ce que google nous rend intelligents!!!) : "Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail".

Gilet Circus and Co
Tee-shirt American Retro
Jean H et M
Bracelet Ma Snob de Soeur (qu'on voit plus précisément ci-dessous)

17 commentaires:

bavardises a dit…

Effectivement, nous seules pouvons distinguer un sac noir d'un autre sac noir! Ce sont ces petits détails qui font toute la différence (allez hop, un autre dicton pour la route!:)) et qui permettent a la mode de se renouveler. Les pantalons, les robes de toutes les couleurs et de toutes les formes existent déjà, et pourtant, tu peux passer 1 an à ne pas trouver le modèle que tu recherches juste parce qu’aucun ne satisfait ton sens du détail. Le problème, c’est que parfois, ca rend tellement pinailleuse que c’en est pénible : je n’ai toujours pas trouvé mon blazer parfait, ni mes bottines lacées idéales…
En revanche, je ne dois pas être toujours polie, car mes mains sont loin d’être toujours manucurées ;)
Ps : Je te trouve très en joie sur ces photos, ca fait plaisir un tel sourire !

Little Style Box a dit…

Très sympa ce tshirt, j'aime beaucoup le design !

Ness a dit…

Héhé, le énième gilet bleu montre aussi que l'on sait ce qu'on veut, moins versatile qu'on en a l'air :-)
Concernant le rouge rouge, j'ai eu un déclic...en voyant dans le tram une dame à la bouche fripée et aux dents irrégulières porter son rouge avec un certain plaisir visible. Je me suis dit qu'il était temps que j'en fasse autant, mes dents ne seront jamais parfaitement blanche mais mes lèvres sûrement plus belles aujourd'hui que demain....Alors bien sûr il y a savoir ce qui nous va et ce qui nous va pas, et en fonction savoir s'arrêter, la classe et tout le reste... mais ces petites "encanaillades", ça fait du bien aussi :-)

Pinassotte a dit…

C'est bien ce qui nous différencie des hommes et pour cela que nous sommes des incomprises ! Oui lorsque l'on a dans son dressing 4 pulls marines et que l'on achète un 5ème on passe des excitées ou névrosées de la sape par le sexe opposé !! Tsss j te jure. Et je ne sais pas comment sont les autres pulls mais celui là est à tomber !! Bizzz

Princesse Pia a dit…

Pas mal l'imprimé du tee-shirt.
Moi je suis en pleine education, il distingue à peine la difference entre une robe et une jupe !

isabelle a dit…

C'est quoi ce bracelet?

Sarah a dit…

Bavardises : Le sac noir... ne m'en aprle pas. Le seul que je possède est le 24 h de Darel que je porte jamais d'ailleurs... J'aime bien avoir les mains soignées, mais il m'arrive de laisser mes ongles en jachère un jour ou deux...
Pff... arr^te suis à 2 doigts de passer au botox au front puisque je ne peux pas porter la frange ;(((

LSB Moi aussi... et en ai pris deux autres, là au seuil de l'hivr !!!

Ness : C'est très difficile de reconnaître que quelqeu chose dont on avait l'habitude de porter ne nous sied plus l'âge venant. Et Dieu sait que je suis contre ces que porter à 40 ans ??? Ben tout ou presque. c'est surtout valable pour le soin et le maquilalge, la peau qui change, le maquillage qui marque... Se délester de tout ça petit à peite et donner l'impression d'être quasi vierge de la peau prend bien plsu de temps que le maquillage de nos 20 ans !

Pinassotte : Bon voyons le bon côté, en fait ils pensent que c'est toujours le même vêtement !!!

Princesse Pia : J'adore "en pleine éducation" !

Isabelle : Commetn te dire ??? c'est juste au-dessus, avec le lien !

Flannie a dit…

J'aime beaucoup quand tu dis que "la subtilité des détails ancre et pose." Je dirais même qu'avec un petit détail, une tenue complète est repeuplée. :-)
Quand l'homme aux t-shirts publicitaires, le premier marmot et moi nous sommes retrouvés en situation précaire, j'ai vite mis des épices dans ma cuisine, comme tu dis, pour lui ajouter une touche d'élégance mais il m'a fallu plus de temps pour repenser au petit détail qui me ferait renouer avec le style (en l'occurrence, c'était juste un gloss et une broche qui avaient le même reflet, je crois ! :-)).
C'est ce fameux petit détail qui, d'ailleurs, peut mettre tout le monde sur un pied "d'égalité" ;-)

Juliette Rigby a dit…

J'adhère entièrement à ta vision du vêtement, de la mode...

Mais je me rends compte à quel point le sens du style a un aspect presque inné, une sorte de culture que l'on acquiert ou pas, ce qui est assez cruel, au fond, pour ceux qui essaient toute leur vie sans jamais parvenir à cette facilité, ce naturel.

Don't judge a book by its cover, même si je ne peux m'empêcher d'avoir le regard scotché par un détail, une matière, qui font la différence parmi la foule dans le métro, dans les magasins, au bureau...

Anonyme a dit…

mmmm... j'adore ton gilet bleu. je cherche a peu pres exactement le même :) et bon le tshirt il est sublime, et tu portes tout ca à ravir tu es magnifique! :)
j'aimerais avoir tout le temps le temps de faire attention à tous les détails... mais j'ai rarement cette satisfaction... par contre ai remarqué que si je suis bien dans ma tete, je suis bien dans mes fringues, quelles quelles soient! et ca c'est cool meme si ca m'arrive pas tous les jours!!
merci pour tes posts... j'ai eu un peu de peine à suivre ces derniers temps mais c'est toujours un plaisir.
Audsie

Anonyme a dit…

Qu'il est beau ce gilet bleu et si *easy going*, du reste, je viens d'acheter son clone co Z&V !
Sur ce, je vais vite m'OPIser les ongles, bisous et bon week end,
Lili

Sarah a dit…

Flannie : Oh ! c'est beau ça "une tenue est repeuplée". Isabelle, notre Accro de la Mode, a fait il y a plus d'un an, deux post sur l'une de ses amies intimes,qui n'a apas de gros moyens. Cette femme a un style et une allure incroyable. Pour 2 francs six sous elle te bricole un look de dingue. Elle m'a d'aillerus déniché des robes anciennes pour quelques euros...

Juliette : Si tu savais comme je regarde ces petits détails, l'air de rien, hein !

Lili : Ah ! tu es là ;) Merci et j'ai une adresse...suisse pour le gilet (si tu veux tu peux m'envoyer un mail saravs9@hotmail.com). Et ça c'est clair, bien dans sa t^te, bien dans son corps. Ces jorus bénis on se fiche du regard des autres. Et peut-être que ça vient en grandissant ;)

Lili : Je me marre endouce... suis en plein tests de vernis ;))) Décidément ! Quand nous revoyons-nous ;)

isabelle a dit…

J'avais bien lu qui était l'auteur de ce ravissant bracelet. Mais je pensais bien prétentieusement connaître tout des collections de masnobdesoeur!!! Trop bien ce bracelet!!
Il est parfait avec ce cardigan + le T-shirt... "easy going", dit Lili? C'est vraiment cela!
J'ai du coup oublié de te dire que j'adore le minois que tu as sur la 2ème photo!

Anonyme a dit…

Ce que j'ai oublié dans mon commentaire précédent, notre Accro de la Mode vient de le préciser :
c'est toi, tellement toi, toi en vrai, sur cette ravissante 2nde photo !
Oui oui on se revoit bientôt,
Ta snob de Lili

Anaïk a dit…

Il avait déjà tout compris Léonard de Vinci, je rejoins Bavardises sur tes photos, elle m'ont fait sourire comme si j'allais sauter sur ton lit avec toi !

Fanette a dit…

Les détails qui font tout, c'est bien ça le souci... Il faut avoir le sens de ces détails, et ça n'est pas donné à tout le monde, hélas.

Sarah a dit…

Isabelle : J'avais bien compris ;) Et il paraît que pour Noël elle a créé plein de nouveautés... roo, merci...si tu savais !

Lili : ;) à deux doigts du botox pourtant ! Je blague, je milite contre... la crise des 40 a bel et bien commencé...

Anaïk : on serait belles avec ton poignet endolori ;)

Fanette : Oui, c'est vrai. et aussi une question de goûts.