jeudi 25 novembre 2010

Echapper à l'hiver sans perdre la face



L'heure est grave, très ! J'ai risqué l'ignominie modeuse. Un bref éclair, un soubresaut, un zeste d'intérêt pour des UGG. Oui, sortez les mouchoirs et pleurons ensemble mes soeurs. Faut dire que deux de mes mignonnes collègues me narguent avec ces ....choses qui, soyons honnêtes, font des pieds de plantigrade. Il paraît (notez bien le conditionnel que j'espère conserver) que tu es siiiiiiiiiiii (elles insistent toujours sur le i) bien dedans et pire encore (je frémis quand elles en parlent, on dirait une secte) complètement addictif... Les essayer c'est ne plus pouvoir s'en passer. Imaginez l'horreur. Arborer des immondices dont on devient dépendant... Mais c'est teeeellement chaud. Voilà où le bât blesse. J'ai fait un choix délibéré (parfois regretté). J'en parlais en février déjà...



Celui d'avoir froid jusqu'en mars. Moi Madame, j'ensorcelle l'hiver par des parades débiles qui ne font rien d'autre qu'illuminer mes yeux. Des bagatelles qui m'aident à franchir ce cap hivernal.

Pour faire la nique à l'hiver qui lui ne fait que te niquer le teint (verdâtre ou endive au mieux, rougeaud au pire) te rend sèche de partout (oui, peau, lèvres, mains,...) il faut des parades pour survivre à ces mois abominables ....

La doublure... On croit, on croit que c'est une fantaisie de stylistes oisifs... Et bien, je rends honneur à ces intérieurs de manteaux. Je dirai même plus, je le choisis EN FONCTION de ce qu'il se passe dedans. Ah ! c'est trop fort, hein ! Ça semble un détail pour vous mais tester c'est aussi l'adopter. Plus jamais, vous ne regarderez les manteaux du même oeil. Encore plus de risques d'assuétude que les pantoufles de grizzli...

Sinon, incontournablement, écharpe voire bonnet sont les âtres de mon corps. Sans eux, c'est vite vu, je pense que la congélation aurait eu et ma peau et ma graisse (à qui je rend honneur, pour une fois la pauvre biquette).


Je préconise également, les gants. En ce moment, je suis en phase expérimentale de mitaines. Je teste, je vous redis. J'avoue que pour l'instant, j'en suis ravie. De plus... Charlotte Sometime et ses créas me font suer d'envie...


A la maison j'ai une panoplie de réconforts. Faites de mes graciles mains, grâce à une recette d'un astre (le mimétisme avec AGA, au secours...) des "aiguillettes d'oranges confites". Thé de Noël Mariage Frères, bain, huile d'argan, amandes douces... ce genre... éventuellement un p'tit body en dentelle pour la nuit et là, moi j'dis qu'on est bien mieux chez soi qu'à courir les rues !

Écharpe et bonnet - Gérard Darel
Panier en osier - Vannerie de Nice
Manteau - La Redoute
Mitaines -
Charlotte Sometime pour l'association vivez la vie en mauve.fr

20 commentaires:

Benedicte a dit…

Tes collègues ont raison "les essayer, c'est les adopter (ces mochetés de ugg)" ; d'ailleurs j'ai les miennes aux pieds en ce moment même.

Sarah a dit…

Bénédicte : rooo faich... Bon, je me venge en achetant pour ma peite nièce. Mais non, non, non je résiste ;)))

Cyanna a dit…

Effectivement il y a bien la secte des porteuses de UGG : C'est clair que c'est hideux mais alors qu'est ce que on est bien dedans ( pour rien au monde je ne me débarasserais des miennes) ... Penses à tes petits orteils bien au chaud par -5 degrés!
Bisous!

Melle Dubndidu a dit…

tu es bien équipée là pour affronter le froid =)

Bises
Anne
http://melledubndidu.over-blog.com/

Pinassotte a dit…

hoo les mitaine me font de l'oeil j'adore et ce bleu !

Sarah a dit…

Cyanna . C'est une conspiration ou quoi ? ;) L'une de mes collègues était aussi contre, son mari les a ramenées de NY et faut voir elle en aplre avec les yeux qui lancent des flashs de lumière... Incroyable.

Mlle Dubnbidu : Si tu savais, c'eset une misère, une horreur pour moi et plein d'autres j'imagine. Je m'éteins doucement... rooo, pfff, grrrr

Pinassotte : ca faisait un moment que je regardais ces mitaines, j'ai profité de mon dernier séjour à Paris... et l'impression de revenir en pleine adolescence ou on en portais en dentelle pour faire comme Madonna ;) ouais 4a me rajeunit cette histoire !!!!

Duel a dit…

Tu m'as donnée envie de sucreries... Démone ;)

Anonyme a dit…

et bien elles étaient à mes pieds pour rentrer de new york car carrément plus intéressantes là-bas, il faut les porter pieds nus bien entendu c'est un doux bonheur et dans ces cas de grand froid, le bon supplante le beau.
essayer, c'est adopter
mimioui qui ne peut pas en porter dans son boulot mais se réjouit pour ce week end

bavardises a dit…

J'en suis déjà à ma troisième paire de mitaines Charlotte Sometime, elles sont vraiment cools. T'as vu comme ils essayent de nous recruter, les témoins de Uggovah en nous promettant la chaleur éternelle? Allons allons, ne nous laissons pas berner! :)

Spiruline a dit…

arghhhhh je suis catégoriquement et définitivement no-ugg. Pieds de plantigrade, c'est exactement ça, beurk! Euh, le body en dentelle le soir, j'peux pas non plus, il me faut du doudou, du trop grand pour m'emballer dedans, mais j'arrive tout de suite pour déguster un ptit thé et tes filets d'orange...
PS: tu me fais bien envie avec tes doublures mignonnes, ils viennent d'où tes tissus?

Anonyme a dit…

Y a-t'il un pédologue sur le blog ?

Après des étés de liberté en tongs, mes pieds ont pris une bonne pointure supplémentaire...
J'ai très peur de devoir me chausser 42 fillette si je passe mes hivers en Ugg !
Bisous frigorifiés, bien envie de retourner dans mes plumes,
Lili

isabelle a dit…

Rôôh ces UGG !!! Figure-toi qu'il n'y a pas plus loin que 3 jours, en passant devant ... Batta... Eh oui, j'y vois les fausses UGG à 29€ et je lance à mon homme "et si je me les prenais pour sortir le chien le soir? " Ni vue, ni connue, mais au moins j'aurais les pieds au chaud.
Mais maintenant que je lis le com' de Lili, j'hésite. Un jour, j'avais décidé à prendre une paire de chaussures une pointure en plus. Depuis, j'ai l'impression que mes pieds ont grandi. Flûte alors. Mes penny loafers d'il y a 20 ans que je voulais remettre l'hiver dernier me serraient trop. Alors, si en plus les pieds continuent de grandir...
Je vais faire comme toi: haro sur la doublure!
P.S. Ton texte est toujours un régal à lire.

Valérie de Metz a dit…

Mmmm... Je comprends car moi même je lutte... Là, je regarde par la fenêtre, il neige... Ils annoncent -8 dimanche matin. Et je me dis qu'il doit faire si bon dedans, si chaud...
Mais c'est clair que si l'hiver prend le même chemin que celui de l'an dernier (et c'est bien parti pour. On est novembre seulement, n'oublions pas...) je crois que je vais abandonner toute vélléité fashion pour juste avoir chaud et être bien.

jicky a dit…

ma soeur a testé les UGGS (des fausses, fallait pas deconner non plus) par necessité pendant des semaines à porter que ça: une engelure à un orteil, qui a mal tourné, post grossesse l'an dernier... Jamais plus jamais, elle m'a dit: le pied n'est pas tenu, tu finis par avoir mal partout de la jambe au dos...

Flannie a dit…

Vous me faîtes peur, là ! Il neige et il faut que j'aille m'acheter des ... choses qui m'empêcheront de tomber au moins jusqu'à la fin de ma grossesse.
Pas moyen de mêler l'efficacité à l'élégance, dîtes ?

modebea a dit…

Ne faisant pas froid que ça à Bordeaux ou Mexico, facile résister aux UGG qui attaquent tout de même dans les deux villes ! Pour les mitaines, attention, quand on commence...

Anaïk a dit…

Les témoins de Uggovah, trop forte Louise ! T'as pas perdu de temps avec les aiguillettes, vite il me faut des oranges ! Oublie très vite ces UGG, c'est un ordre !

Anonyme a dit…

Mais diantre comment fait-on les aiguillettes de l'"astre souris" ???
UGG ! Beurk ! Très vilain !
mushi

carofashionews a dit…

Le thé mariage, une valeur sure!

©a®o Geneva

deliriousmum a dit…

Mmmmm.... le elle relance le débat cette semaine. Ugg ou pas Ugg, that's the fashion... dilemna
Elles sont mignonnes un point c'est tout! Rondes, enveloppantes, douces au toucher, chaudes, chaudes, chaudes comme des nounours aux pieds.
Je crois que désormais c'est devenu un classique.