lundi 23 août 2010

Promesses exquises


On pourra dire ce qu'on veut de la rentrée, du doux oscillement entre mélancolie et (ré)jouissances, la reprise c'est un peu le 1er de l'An : la fête aux projets. Ne me dites pas que vous n'avez pas imaginé vous inscrire aux Pilates, à l'aquabiking, à des cours de salsa ou de cuisine exotique, à changer de boulot, de maison ou que sais-je... La nouveauté, la page blanche des jours à venir, les surprises, les espérances... Tout cela me parle tant.

Comme je suis une vieille âme sage (!), j'ai fait mes listes à faire/à voir/à écrire/à téléphoner, tout en me pourléchant les babines à l'idée de ce qui m'attend.

Faut pas charrier non plus ! Le matérialisme, futile donc utile, est une poétisation de l'existence (j'ai des excuses imparables). J'ai donc dressé l'inventaire des envies et achats. Même si je n'ai pas encore la tête à m'enturbanner le cou ou m'ensaucissonner les petons, les collections automne/hiver me lancent des oeillades de cagoles. Faible femme, je réponds à leurs préliminaires en découpant, cochant, rêvant au moment où le froid (argh!!!) m'obligera à couvrir mes épaules.

Mais pour l'heure, en douceur, les pieds encore espadrillés, les robes échancrées, je fais ma maligne en décortiquant les magazines dans la tiédeur matinale d'une fin d'été.

"Le meilleur moment de l'amour c'est quand on monte l'escalier", des promesses exquises qui, une fois entamées ne seront peut-être plus aussi excitantes.

J'aime quand la vie est une sale allumeuse...

Panier et espadrilles achetés dans le Sud, en belle compagnie....

13 commentaires:

Stéphanie a dit…

Un post tout simplement exquis ...

Sylvie a dit…

Oui c'est déjà un grand plaisir de feuilleter, analyser, repérer, imaginer...

Civetta a dit…

ohlala moi obsédée des paniers comme des sabots.. C'est grave docteur? blague à part, j'ai presque le meme..avec une seul critère: faut du cuir et de la paille, et reciproquement.

Anonyme a dit…

Cela fait quinze jours que je hume, que je feuillette avec délectation tous les journaux possibles. J'aime tant ces préliminaires de mode. Je me lèche les babines. la traque va commencer. Quelle joie! Décidément, j'aime les vêtements d'automne. Ils sont plus coûteux mais tellement plus goûteux. Les coupes, les tissus...
Humm... Et les bottes....
Voluptueux ton post.
Martine

Anonyme a dit…

moi aussi, mon cahier de scrap-moding se remplit... et c'est vrai que l'automne hiver se prête davantage aux delires et envies modesques. cet été, je me serai contentée du short en jean/sabots rouges, un minimalisme qui justifie assez mal mes ... 20 robes d'été!!

Civetta a dit…

l'anonyme ci-dessus, c'est moi! j'ai oublié de remplir les cases! :-)

Sarah a dit…

Stéphanie : Merci ma douce.

Sylvie : un avant goût, une msie en bouche.

Civetta : La anse en cuire et épaisse Madame. Isabelle avait presque honte de me voir demander et réclamer des détails chez cette charmante vannière.

Martine : Mais oui c'est ça. Plus coûteux mais effectivement si classieux. Très féminine en plus, cette saison. Je me réjouis de craquer...

Civetta : On est d'une mauvaise foi évidente. Moi aussi, je n'ai rien besoin l'été... ahem.... T'imagine quand je dis que j'ai un BESOIN vital pour les semaines à venir...

Spiruline a dit…

Pour moi aussi la rentrée d'août est plus porteuse de promesses jouissives que le cap de l'an neuf. Ah le proverbe de l'escalier, j'y pense souvent, tellement juste...Quand au panier, le mien fut le roi incontesté de mon été reléguant tous mes autres sacs au placard!

Les Chroniques de Cla a dit…

Ce qui est bien, c'est qu'on se reconnaît forcément dans ce que tu écris.

tite dinde a dit…

je suis inscrite (enfin c'est tout comme) au cours d'aquafitness et je suis en train d'essayer des manteaux d'hiver... no comment !

M1 a dit…

J'espère que cette "page blanche" sera remplie de belles choses !
Une fin d'été? pas pour tout le monde ! 42° chez moi aujourd'hui : )
Sinon le meilleur moment de l'amour c'est aussi quand ça baise dans les escaliers : )

isabelle a dit…

"Une sale allumeuse"! j'adore!!!
Oui, la rentrée, c'est vraiment ça. Je me suis ruée sur le quoi de neuf de ELLE morte de faim...
(les espadrilles et le sac sont furieusement photogéniques).

Sarah a dit…

Spiruline : Et comme on peut la transposer cette phrase...

Les chroniques de Cla : On se croit unique et pourtant....

tite dinde : J'essaie de joindre le prof du cours d'aquabiking et je viens de passer mon temps é mater des manteaux... On est donc si prévisbles ? :)

M1 : Y a forcément eu un truc avant l'escalier qui fait que...

Isabelle : Ils me rappellent ces queqleus jours plein de soleil et de bons moments...