mardi 16 octobre 2012

Ecouter ses copines


 
Dans un de ses commentaires, Louise, disait substantiellement qu’elle aimerait ne jamais parler de la marque mais uniquement du vêtement. Dans un élan d'idéal, je me convaincs que c'est ma seule attitude. Quelle auto-complaisance ! Bien souvent, nous sommes bel et bien conditionnés. Avec telle marque, nous entrons dans un cercle d’initiés, avec telle autre nous démontrons un statut ou encore notre amour du précieux, etc... 
Je fais des achats sympathiques en seconde main, je dégote des choses intéressantes en brocante ou en boutique vintage. Mais pour les chaussures, mes a priori sont tenaces. Je confesse bien ces deux "trucs" chez l'espagnol ou ces compensées du suédois (ouh, ça date !). Des échecs cuisants.

 
 
Un peu par hasard, un peu pour comprendre Anne (toujours stylée ET fan de cette chaîne de magasins suisses) j'ai traîné mes grolles (rooo, c'est d'un drôle !!) dans le Manor de Genève (qui ne ressemble en RIEN à celui de ma ville. En rien de rien !!!) .....
 

 
 
  
Amour immédiat. Je n'ai vu que la forme masculine, cette teinte qui a toujours ma préférence, le cuir divinement souple. Pétrie de préjugés, je les essaie sans grande conviction. Incroyablement confortables elles ont ce rendu viril que j'aime, l'impression absolument illusoire qu'elles ont été taillées pour moi.  
 
Et je ne vous parle pas du prix aussi plaisant que les pompes.


Chaussures Maddison - Manor Genève

 

16 commentaires:

isabelle a dit…

Mais qui diantre est le manor de Genève? Tu nous intrigues....

jollien sarah a dit…

Isabelle : Alors... le Manor est une chaîne de magasins suisses. Un peu, peut-être comme le Monop... De la nourriture, des bouquins, etc... ils ont leur propre marque de vêtements et d'accessoires. evidemment, le mien, celui de Sion n'a pas le millième de ce qu'il y a dans celui de Genève. Nous avons un corner youhouuuuuuu beurk beurk Desigual ;( (à Genève sandro, les peties, etc....). Souvent Anne portes de jolies choses de chez eux et je riais... J'ai compris.... Ah ! décidément, le Valais le mal-aimé des marques ....

Anonyme a dit…

Ouh là là Sarah... Mon père ne porte que ce genre de "chaussures à boucles" (en noir)depuis les années 80... Elodie ;o))

boudoirdelacomtesse a dit…

Ah c'est vrai qu'ils ont des choses sympa chez Manor. un temps j'aimais bien Yes or No. En tout cas tes chaussures sont bien jolies <3

Anonyme a dit…

pas plus tard que jeudi dernier, un détour par le manor lausannois, rayon chaussures, et hop, coup de foudre pour 2 paires de low boots plates, une bordeaux, l'autre caramel... gratt gratt hésitation hésitation... jusqu'à ce que la vendeuse me dise " ajd, 40.- de rabais dès 200.- d'achat". Quelle fée celle-là. Ni une ni deux, me vlà repartie avec 2 paires adorables, en cuir, confortables, pour 160.- Frs.
Zara et H&M, question chaussures, beau de loin mais... pas pour moi (je trouve tjs un détail qui me déplaît, ou alors le confort n'est pas top, ou trop plastoc...)
bizettes,
Dom

bavardises a dit…

Quelle sage personne, cette Louise! (ahem...). Disons qu'il y a l'idéal et la réalité, et que pour les chaussures, j'aurais également tendance à me rapprocher de la réalité... Mais pour certains objets, je parviens à me défaire de cette suprématie de l'étiquette. C'est pour cette raison par exemple que j'adore Etsy : aucune marque, juste l'objet, dans son essence, dépouillé de son enveloppe marketing. Mes derniers sacs viennent d'Etsy, et je sais désormais que je ne pourrais plus mettre ces sommes délirantes dans d'autres modèles, juste parce qu'il sont griffés.
C'est difficile, parce que nous appartenons à une génération qui a été bercée par les marques. Je ne sais pas si vous aviez la même chose en Suisse, mais il y a avait une campagne TV en France, pour dire à quel point les marques étaient un gage de qualité. Ca prend du temps de s'en défaire!
(Sinon, elles sont jolies ces chaussures. Et la couleur!)

Anonyme a dit…

@ bavardises :
il me semble qu'en Suisse, on est moins "marques" qu'en France. Peut-être parce que jusqu'à pas si longtemps, on n'en trouvait pas ou peu, et qu'il était naturel de s'habiller sans étiquette. Ce qui n'empêchait nullement d'avoir de l'allure et du style. Quand les marques ont envahi les rues piétonnes, j'ai découvert avec étonnement que les filles étaient prêtes à se ruiner pour porter un petit pull Maje très quelconque à 250.- et je n'ai toujours pas compris... ça doit les rassurer ! une amie n'achète que des marques, y laisse des sommes importantes, et bien elle n'a aucune allure, même si elle porte LA tunique Sandro et LE slim 7forallmankind. A quoi bon ? le goût n'a pas d'étiquette...
bizettes,
Dom

Anonyme a dit…

Manor, Monop', visiblement le même genre. Moi quand je ne sais plus où j'habite, vestimentairement parlant, je fais un tour chez Monop'. Ca fait toujours du bien, un peu comme un vieux pote, toujours là pour nous réconforter.

Sinon, j'adhère carrément à l'idée de parler d'une fringue sans mentionner sa marque. Souvent dans les magazines je m'amuse à regarder sans "voir" les marques. Tu sais sur ces pages où ils te font un focus sur des montres, des paires de boots, des sacs. Et souvent je me suis fait la remarque qu'un article que j'aimais à priori bien, pouvait ne plus m'intéresser si je considérais la marque comme pas assez "bien". QUelle connerie quand j'y pense !!!!!

Bisous

Gaëlle H.

Anonyme a dit…

@Dom : ben voilà, tu as bien résumé le truc "le goût n'a pas d'étiquette" !!!!!

Gaëlle H.

Celine a dit…

Bonjour Sarah!

Oh mon dieu le coup de foudre, il me les faut ces souliers tout à fait preppy et tellement raffinés! Je viens de regarder sur le e-shop mais pas de traces des tant convoitées...savez-vous comment faire pour se les procurer (je précise que j'habite en France) mille mercis et belle soirée!

Anaïk a dit…

Manor de Genève tu dis ? ça sonne chic je trouve !
Comme je t'imagine bien avec tes shoes masculines, elles iraient fort bien avec ma veste en pied-de-poule du jour.
Le goût n'a pas d'étiquette lu plus haut, c'est tellement juste !

Anonyme a dit…

Canons ces chaussures ! Le goût n'a pas d'étiquette, on dirait le titre d'un livre.

Dididoumdida a dit…

De prime abord, impossible de dire si j'adore ou si je déteste. Réflexion faite, j'adore et je me vois bien les porter avec ma petite robe du jour. Mais la flemme d'aller jusqu'à Genève huhu. Peut-être qu'à Lausanne... mmmmh...

Lor a dit…

Et dire que ce soir je devais être à Genève, je découvrirais cela une autre fois ...
Je te l'accorde, je confesse être moi aussi bel et bien conditionnée ... quelques marques chouchoutes
bises

jollien sarah a dit…

Elodie : Je me tais... mais les Hunter, heinnnnnnnn ? ;)))

boudoir de la comtesse : Ils ont un bon fournisseur, j'imagine. merci...

Dom : tout comme toi. Chez zara elles sont nettement plus jolies et semblent de plus belle facture que chez H& M. Mais comme toi, j'ai de la peine....
ps - tu as prix comme alors ? ;))

Bavardises : Ah "purée j'avais oublié cette publicité... C'était probablement pour revaloriser els marques françaises... Etsy c'est assez dingue. Mais il m'est arrivé d'être terriblement déçue par la qualité (une bague très jolie, pas cher/cher mais quand même qui s'est usée plus vite qu'il ne faut pour le dire !). A peine moins la moitié que ma Marianne Timeprmann qui dure depuis des années.

Dom : Le goût n'a pas d'étiquette. C'est tellement vrai et joliment dit. Genève est la ville où les marques comptent. Beaucop plus m'as-tu vu que d'autres villes romandes... C'est assez désolant mais il n'y a pas que du mauvais dans les marques !!! ce sont surtout ces petites marques entre-deux qui jouent sur l'offre et la demande qui sont agaçantes. Tous ces pulls en acryl payés une fortune parce que estampillés d'un nom "tendance"... ma foi... chacun fait ce qu'il veut ;))))

Gaëlle : Hihi, je fais pareil... Lorsque l'on construisait, javais décidé de ne regarder que ce qui me plaisait. et bien figure-toi que c'était toujours le truc le plus ...cher que je choisissais. ce qui a fait dire à mon mari, en entrant chez le vendeur de sol "vous avez plus cher ?" et le monsieur de répondre "non !)... Hahem...
Oui, cette phrase est très jolie...
Merci Gaëlle...

Céline : Je ne peux malheureusement pas t'aider.
Genève est à deux heures de chez moi et lorsque j'y vais c'est pour y travailler, donc peu de temps pour le shopping. Je ne sais pas s'ils livrent à l'étranger... Désolée. Peut-être leur écrire ;)

Anaïk : Cette phrase est un pur délice.
ps tu as raison ce serait aprfait avec ta veste ;)

jollien sarah a dit…

Anonyme : Gaëlle a eu les mots justes...

Dididoumdida : Mais ... tu es suisse ?? ;))

Lor : Un peu, nous toutes... mais avec discernement. On espère, on y croit !!!!