jeudi 21 juin 2012

Gros coup de mou


Autant jouer franc jeu, ces derniers temps, j'ai traversé une mini-tempête. Mes billets sont pensés et écrits "par-dessus la jambe" comme on dit chez moi, je ne lis presque aucun blog. Bref, un gros "ras-les-nouilles" de la blogo. J'avais l'expérience d'une (courte) rupture, je connaissais et les symptômes et les remèdes : attendre que ça passe. J'ai réfléchi au sens de tenir un blog. Surtout aujourd'hui.

Non, je ne vais pas radoter et parler d'avant. Avant, où un foulard suédois (je me souviens très très très précisément de ce post de Garance) nous rendaient fébriles et...contentes. Avant où les photos se rapprochaient de celles d'Instagram (je vous ai dit que cette appli est ma préférée de toutes ?), où les tenues quotidiennes n'avoisinaient pas les milliers d'euros (et tant mieux pour celles qui peuvent, hein...), avant où le partage était innocent. Ça a muté et c'est naturel. Le cycle de la vie est évolutif. heureusement (entre nous, je crois à mort aux sites, aux supports web etc... je milite même pour cela avec mes chefs. C'est une autre histoire).    


Je me suis repliée un peu, j'ai fait le dos rond et j'en suis arrivée à la conclusion que...




Je suis juste une fille normale, qui vit dans une région où l'absence de marques séduisantes frôle l'indécence (!!!!), avec une famille et des moyens "normaux", qui n'achète pas à crédit (vu une fille à Paris - s'offrir un manteau payable en 20 x ?!!- en même temps chacun fait ce qu'il veut), dont les placards ne débordent pas d'importés. De plus, j'aime profondément ce que j'ai (y-a-t-il un psy dans la salle ?), sans rapport avec sa valeur financière (enfin, si un peu quand même), qui prend autant soin d'un t-shirt à 20 francs qu'un autre à ... plus... Je parle (et accessoirement j'écoute aussi) les filles autour de moi. Et les filles de la vraie vie, enfin de la mienne, sont comme moi.

Elles peinent à trouver ce qu'elles aiment (sans compter les frais de colis et de douane qui nous restreignent à commander en ligne), elles ont des contraintes budgétaires, elles n'ont pas 647 paires de pompes ou de sacs ou de jeans, etc.... Elles sont probablement plus nombreuses que les autres.


Qu'est-ce que vous voulez... même si cela semble antinomique pour une blogueuse, ben moi un nouveau cabas ça me met en joie, des Rivieras me font hésiter et frétiller comme une gamine, dégoter une dentelle à trois sous m'enchante, penser à la robe Laurence Doligé (et les Rondini ) que je vais chercher la semaine prochaine m'excite comme une puce. 

Joyeux, plaisir, simplicité, petits bonheurs et bien d'autres réjouissances, ce sont avec ces mots que j'ai envie de continuer... 

Ben voilà... C'est dit et ça fait du bien !


Cabas Vanessa Bruno - Lin et rose fluo - collection été 2012
Rivieras Lord Zelco (collab Surface to Air)
T-shirt en lin et dentelle Zara - collection en cours


ps  - la semaine pro, le travail m'amène dans la région de l'Accro. On a un programme de dingues... ;)) Je reviendrai avant de filer pour deux semaines de vacances...

edit - bon sur le coup de l'émotion, je ne m'exprime pas comme je voudrais... En fait, bloguer, pour moi, pas une vitrine à marques. Je crois au partage de choses banales ou extraordinaires aussi, de bons plans, d'infos, de cris du coeur/de gueule/de joie. Sans pour autant étaler sa vie. Un blog, est juste une vision minime d'une des facettes de la vie d'une blogueuse. Ou je me trompe ?
  

34 commentaires:

jicky a dit…

si ça peut te rassurer, anecdote parlante (à mon avis): j'ai (re)vu une blogueuse dimanche à Paris (Miss Life in Stilettos pour ne pas la nommer); on a pris un pot ensemble, et on a discuté de tout, sauf... de mode!!! (sauf quand une paire de Susanna de Chloé est passée à l'improviste, et qu'on était les seules à remarquer, sans doute). Mais that's all! parlé de tout, et même pas de mode...comme quoi, hein... de quoi te rassurer sur la prétendue "superficialité" de la blogo. Bon, ça n'empêche pas que, comme toi, certains blogs m'écoeurent d'étalage de surenchère d'achats; et que je n'en vois toujours pas l'intérêt.

Sarah a dit…

Jicky : Et heureusement, hein.. qu'il n'y a pas que "ça" ;))que la mode...
Je ne suis aps écoeurée, ce n'est pas le mot du tout. Chacun fait ce qu'il veut... Certains sont bien faits, les vêtements sont bien mis en valeur et je regarde.Pour m'inspirer pour voir ce que je ne connais pas ou ne vois pas ici... Mais en tenant un blog et en n'étant pas ainsi, au bout d'un moment, la question s'est posée..
La superficialité est un "mal" nécessaire dans ma vie... mais pas que...

sophielastyliste a dit…

Très dur de résister à la blogo/Business. Et pourtant. Y'en a qui. La blogo a besoin de fraicheur et de spontanéité, de belles et bonnes idées, de coups de coeur pas biaisés par des coups de pub. De filles comme toi quoi.
Fait ta pause. Laisse passer l'été, si il veut bien passer ;)
@ +

Pascalou a dit…

J'aime beaucoup ton blog qui sort du lot et ton billet du jour me réconcilie un peu avec la blogo dont l'évolution et la récupération commerciale m'ont un peu éloignée.

Anonyme a dit…

toujours le mot juste Sarah. C'est fou cette capacité que tu as à (d)écrire ce que je ressens.
Fût un temps je suivais des blogs pointus en mode, parceque je me disais que ça me permettrait de me mettre à la page. Et puis ça m'a vite saoulée. Effectivement voir tous les jours des tenues nouvellement achetées ça te pousse à te questionner sur : la nana du blog, l'intérêt que tu portes fondamentalement à son avis, le plus que ça t'apporte de lire son blog tous les jours. Du coup j'ai laissé tomber ces quelques sites parce qu'en fait, ils ne me ressemblaient pas, tout simplement.
Et puis j'ai découvert d'autres blogs, dont le tien. Je ne te le dirais jamais assez, mais te lire est devenu une habitude, que dis-je un plaisir. Non seulement tu écris bien, mais en plus tu réfléchis, tu t'interroges (et nous avec) et à chaque fois tu me donnes envie de réagir. Et tes photos sont à chaque fois superbes. J'aime aussi quand tu mélanges le futile et le plus grave. La mode, les fleurs, tes questionnements, tes bijoux, tes envies...

Donc pour le coup de mou, tu fais comme tu veux, mais faut que ça passe ! ;o)

Je te fais plein plein plein de bisous

Gaëlle H.

Didine3 a dit…

Oh la la voilà que je vais me mettre à commenter maintenant!
Comment te dire à quel point j'attends avec impatience chacun de tes posts, parce que comme cela a déjà été dit, sur tes pages tout me semble plus "normal" et si justement écrit.
J'aime voir les nouveautés mais il est vrai qu'à force de voir chaque jour sur un même blog une nouvelle tenue à plusieurs centaines d'euros cela me laisse perplexe d'autant plus que les articles associés sont souvent dignes d'un catalogue de VPC...

Les beaux jours sont désormais là, le soleil va se charger de te requinquer le moral.

Bises

PS: si les frais de douane te semblent prohibitifs j'habite juste en face de chez toi (mais coté français!) cela peut s'arranger.

Ôde a dit…

J'aime autant tes articles "futiles" que les autres, + profonds, ceux qui me parlent, me font me "questionner"... J'aime la façon que tu as de parler des choses comme d'amies... Je vis aussi au fin fond de la campagne, pour tout dire, point d'H&M ni de Zara dans ma ville la plus proche : La Rochelle... Par contre, du cher, mais pas toujours beau !!! Et tant pis, ce n'est pas si grave après tout, tant qu'on est bien dans sa vie !! Repose-toi, mais reviens-nous, s'il te plaît !!!

Ôde a dit…

PS : j'ai arrêté aussi certains blogs... Je peux me débrouiller toute seule pour aller sur les e-shop qui vendent des articles de luxe... ou pas d'ailleurs !!!

Benedicte a dit…

C'est justement pour ça que j'aime ton blog. Il y a longtemps que j'ai viré de mon Reader les blogs de Betty et autres Fashiontoast ; trop irréels. Tant qu'à faire, je préfère lire Vogue

Anne a dit…

Moi j'aime ton blog tel qu'il est, ça fait du bien de voir qu'il y a aussi des choses simples à partager. Moi je suis de Bern mais originaire de Toulouse et je suis obligé d'aller sur Zurich ou Genève pour pouvoir voir des boutiques sympas car sur Bern c'est l'horreur niveau boutiques. Et biensur quand je Vais sur Toulouse je fais une razzia de mes marques préférées !

Lor a dit…

cela fait vraiment du bien de lire tes mots.
Voui, les princesses de la bourse plate existent (pétard, mais pourquoi j'ai choisi de faire un boulot aussi mal payé ;)) mais tu as raison, ce n'est pas pour autant qu'elles n'apprécient pas un brin de futilité et de superficiel ...
J'avoue que j'adore aller me promener sur certains blogs où je sais pertinement que la tenue du jour équivaut pour moi à plusieurs mois de salaire. Mais cela fait du bien, tellement de bien de rêver ... et d'imaginer comment reproduire une tenue similaire à moindre coût.
on t'attend !!! mille bisettes !

Sarah a dit…

sophielastyliste : pas te faire mal, mais ici on avoinsine ou on dépasse les 30°... pas taper...

Pascalou : C'est gentil. Je me dis qu'il faut un peu de tout... même si moi aussi je m'y retrouve difficilement.

Gaëlle : l'important c'est le plaisir. et pour la blogueuse et pour celle qui lit. Ce qui me dérange ce n'est pas tant l'étalage que l'uniformisation...
Et sinon, ben merci, suis toute rouge et touchée... merci

Didine3 : Oh ! merci pour tes mots... Je sais que commenter n'est pas simple, alors merci de l'avoir fait. ;)
Et merci pour l'adresse postale. Je goupille un peu.
A bientôt, alors ;) ♥

Ode : Je ne susi donc pas la seule à souffrir du manque de fringues. On a H&M, mais avec cette crise du coton, bonjour l'acryl. Zara 100 kil... et je vois bien ce que tu veux dire pour les boutiques qui vendent du cher tout laid ;))))

Bénédicte : Bon, en toute franchise, si j'avais une marque à lancer, je paserai par les blogs aujourd'hui. Le souci est que les marques ciblent mal les blogs. souvent... Le blog français que tu cites, j'ai cliqué une fois dessus. Une question d'âge aussi.
des bises

Anne : Oui et en Suisse, bonjour les prix !!! A Lausanne il y a une boutique qui vend des marques désirables au même prix que la France ou à peine un poil plus cher. Sinon... ben les soldes ou Toulouse (quelle chance ! )...
Merci pour ton comm.

Lor : Je trouve qu'il y a plein de blogs inspirants. J'ai une liste qui n'est pas sur ma blogroll de blogs étrangers qui stimulent mon imaginaire ;))) et il y en a plein des francophones très sympas. Et tu as raison, il est possible avec un peu de débrouillardise de trouver de jolies choses à moindre coût. Ca ajoute même une saveur, non ?

maisquelbeautemps a dit…

la désinvolture est loin d'être superflue et toi, tu le sais!
le vêtement est loin d'être une surface et toi, tu le sais aussi!
alors voilà
vive dentelles, paillettes et souliers <3
je t'embrasse

Lucie a dit…

Voilà pourquoi je lis plus que très peu de blogs mode, et que le tien je continue même si je dois rattraper le retard d'1 ou 2 articles de temps à autre. Tout manque beaucoup de spontanéité à présent...

Je suis sûre que tu vas y reprendre gout. Tes prochains projets cet été vont de remettre d'aplomp j'en suis sûre ;)

Anonyme a dit…

Comme c'est vrai ce que tu écris....trop de blogs sont des succursale de marques alors en haut nous avons de l'Isabelle M en bas nous avons du Maje et puis Miu Miu aux pieds ! Tant mieux moi je dis si on peut !mais associer de super fringues nous savons toutes plus ou moins faire ce que la suiveuse de blog que je suis veux c'est des idées du contenu (et pas des photos et une liste de marques) de la créativité un peu et pas un Eshop de monshowroom !!!!
A bientôt j'espère.....

Diane a dit…

Je lis votre blog depuis très longtemps sans jamais, ou très rarement, commenter. Aujourd'hui, l'occasion m'est donnée de m'exprimer par le sujet que vous traitez : je suis tout à fait d'accord avec vous. Nul besoin d'être habillée avec des milliers d'euros pour ressembler à quelque chose, il faut juste avoir son propre style (être soi!) et savoir ce qui nous va avec de bons basiques qui ont fait leurs preuves. Grande fan de sacs, je partage votre "addiction".

severi27 a dit…

Je suis tellement contente de lire cette analyse ;-)
Je n'ai pas de blog mode mais je me suis mise il y a un an à en lire beaucoup, à être influencée par ce qui était montré, à désirer des articles chers qui ne me correspondent absolument pas, à focaliser sur certaines pièces par effet de mimétisme et aujourd'hui c'est tout le contraire.
Après avoir suivi l'expérience Dead Fleurette de Marie la Chic Fille, j'ai réalisé que tout ça n'était que de la poudre aux yeux, une façon nouvelle de nous pousser à la consommation puisque toutes les bloggueuses perçoivent des compensations financières.
J'ai donc d'une part arrêté de lire de lire la presse féminine et les blogs mode. Je n'en pouvais plus de les voir se regarder le nombril en permanence avec notre concours, fascination, bêtise. Parfois, je passe voir si le ton a changé et je constate que pas du tout, Balibulle, Coline pour ne citer qu'elles se regardent toujours le nombril en attendant les commentaires admiratifs de leurs fans.
Tout ça est triste, voire pathétique. J'assume d'être tombée dans le piège, je n'allais pas bien et avais besoin de distraction et de légèreté mais honnêtement personne ne peut tenir à ce rythme, c'est grotesque. La mode est par essence superficielle mais là elles ont atteint un degré de professionnalisme qui est hallucinant. Bref, je lis désormais 2,3 sites dont les auteurs réfléchissent et qui font mon bonheur. Ce que je veux souligner ici c'est qu'il est facile de tomber dans certains travers sans même s'en rendre compte et puis un jour il y a prise de conscience, et ce n'est pas valable que pour les blogs mode!

barbidou a dit…

Chère Sarah
Lectrice dans l'ombre depuis longtemps, je m'autorise pour te remercier d'écrire tout haut ce que je pense tout bas.
J'ai le même sentiment de ras le bol devant les blogs mode qui me mettent mal à l'aise d'avoir perdu tant de spontanéité.
Je ne les lis plus donc.

Peut être l'effet de l'age (j'ai le même age que toi) c'est à dire une certaine "maturité" qui nous permet de prendre du recul sur ce que nous voyons. Peut être aussi parce que nous savons ce qui est plus important à nos yeux.
Ce qui ne m'empeche pas de craquer sur certaines pièces (surtout des sacs d'ailleurs mais pas que).
Mais je me mets à la place des lectrices de 15/25 ans aussi. Qui voient que tous les mois, on peut claquer 1 smic dans un sac + une paire de chaussures + le Pantallon + LA robe etc etc ... Ces dernières, influençables, demandant si possibilité de payer une paire de boots en plusieurs chèques (vu chez Sandro...).
Effet pervers du système qiui fait que je ne veux plus cautionner cela en lisant les prescriptrices.
Désolée pour le pavé
A bientôt

mushi a dit…

Ah Sarah que j'aime tes billets !Et que c'est bien que tu dises tout haut ce que je pense tout bas, à savoir que le monde a perdu la tête, que tous ces blogs nous font perdre tout sens moral. Ces milliers d'euros qui sont dépensés uniquement pour la frime...
Allez bon repos et reviens vite !

Anonyme a dit…

Coup de coeur plutôt que coup d'éclat et émotion plutôt qu'accumulation.
J'aime ton blog où frivolité n'est jamais superficialité.
J-2, ta valise est prête ?
Bisous, Lili

Mimi a dit…

En même temps : Vanessa Bruno, Rondini, Doligé, Rivieras... On est loin quand même du "bourse plate" comme disait quelqu'un...

carine a dit…

merci Sarah!
merci à travers ce post de "me faire me sentir normale" et pas déjà vintage
j'aime toujours les belles choses, les petits luxe que je peux me permettre et pas ceux démeusurés, et en plus, quand je me les offre, je les aime plus que 2 jours.....
merci encore

Anonyme a dit…

Et bien le moins qu'on puisse dire c'est que ton post fait réagir, et de manière consensuelle en plus !

Gaëlle H.

Sarah a dit…

maisquelbeautemps : Bien sûr que non, que ça ne se limite pas à de la surface... Et toi, en travaillant bénévolement à v^tir des femmes, tu le sais trop bien ;)

Lucie : On a tous besoin de prendre de l'air cet été et du soleil qui ici est très généreux... Pas taper..

Anonyme : il y en a qui savent très bien le faire, et j'avoue que ça m'inspire beaucoup... C'est juste que je me posais la question sur ma "légitimité".. ;)

Diane : Ah ! vous aussi ? ;))) entre nous je n'avais pas le sentiment d'être addict ;) l'auto-complaisance...

Séveri27 : en fait on trouve sur le net ce qui nous convient, à chaque moment de notre existence. Je comprends ton point de vue, même si je ne partage pas toute ta réflexion. Balibulle que tu cites, est loin, pour moi, d'être un simple blog où il n'est question que du vêtement sans fond, ni âme. Ses textes sont sensibles ou drôles, intéressants et pertinents. Elle aime les vêtements et ne consomme pas sans réflexion. je trouve.
Tu as besoin de profondeur, que cela aille au-delà de la parure, il y en a, comme Marie.
Etre prise au piège... les blogs ne sautent pas au visage des lecteurs à leur corps defendant... Mais merci pour ton message ;))

Barbidou : J'ai souvent pensé aux plus jeunes, mais en même temps nous ne pouvons pas enfiler notre cape ;)))
C'est une histoire d'âge aussi tu as raison...

Mushi : ce n'est sûrement pas que pour la frime... mais s'il n'y a que "ça", personnellement ce n'est pas ma came.
Comme je le disais plus haut, ma question était que je me sens en décalage et me demande, vu l'évolution, si ne pas présenter de nouvelles sapes tous les jours est encore d'actualité.. ;))

Lili : 20:44 dimanche et non, pas de valise prête.... je suis une calamité, je sais. merci et à très bientôt. J'embrasserai Isabelle pour toi.

Mimi : Le quelqu'un, c'était Lor...
Alors... comment te dire ? Je préfère des choses de qualité que l'accumulation de bon marché ! C'est dit. Même s'il y a des choses craquantes ailleurs (de moins en moins avec la crise du coton... permets moi de ne pas aimer l'acrylique !!).
Sinon, des Rivieras sotn entre 50 et celles-là 75 euros !!! Les Rondini sont increvables, on les rachète après 10 ans et celles que j'aime sont... 120 euros. 12 eurps l'an pour une paire de chaussures en cuir que j'ai plaisir à porter, tu as raison, c'est trop cher !!!!!!
Je pesne que tu n'as rien, absolument rien compris à mon post.
Alors, être blogueuse, n'est pas simple, entre autres avec des personnes aussi bienveillantes que toi.

Carine : Merci pour ce commentaire qui me fait du bien après celui, du dessus. On peut aimer les belles choses, les chérir. Elles ont une valeur...

Gaëlle : BOn, en même temps, je le dit à plusieurs reprises, chacun fait ce qu'il veut. Je reméttais en question ma "légitimité"W, je cherche peut-être une novuelle manière d'aborder la mode et la futilité ;))) des bises

severi27 a dit…

tombée dans le piège pas prise au piège, pour moi ce n'est pas la même chose, on en revient justement d'être tombée dans le piège, je ne me suis jamais sentie enchainée aux blogs mode mais à un moment influencée par ce qui j'y voyais et d'une certaine façon poussée vers ce qui ne me correspond pas du tout. Enfin tout ça est fini puisque je ne lis plus de magazines féminins et que je ne lis plus de blogs mode. J'ai besoin d'autre chose, simplement.

Anonyme a dit…

Avis d'une de tes fans : ne change rien, c'est comme ça qu'on t'aime !!!!

Gaëlle H.

Prune a dit…

Amen !
Et c'est pas parce qu'on est vieille lol
( moi aussi j'habite en face si tu as besoin d'un plan C)

Ben a dit…

La blogosphere permet le fantasme, la frustration, l'indifference...parfois la haine.....la vie en somme ni plus ni moins.

Ben a dit…

La blogosphere permet le fantasme, la frustration, l'indifference...parfois la haine.....la vie en somme ni plus ni moins.

Anonyme a dit…

La blogo est ce qu'elle est et on y trouve de tout, à l'image du genre humain.
Ton envie de naturel, de simplicité et de spontanéité sont bienvenus, et je lis toujours volontiers tes bons plans, tes idées, tes impressions.
Aimer s'habiller devrait être synonyme d'un moment gai et léger, pas une prise de tête, surtout si on accepte que les marques ne sont de loin pas l'unique clé pour avoir un style et de l'allure.
Tu vois, la plupart des marques que tu cites ne sont pas dans ma garde-robe.
J'avoue même une forme de pitié à l'encontre de celles et ceux qui n'existent pas sans la reconnaissance sociale qui (soi-disant) accompagne la it-marque, qu'il s'agisse de fringues, de voitures, de destinations de vacances, etc.
Ne le prends pas mal, mais je perçois chez toi un tiraillement (qui me semble douloureux) entre être de celles qui ont "les moyens de", et être de celles qui assument leur "normalité" avec une joyeuse sérénité. J'ai des amies qui ne s'habillent qu'avec des marques chères mais qui n'ont aucun style. J'admire celles qui savent dénicher des perles à 3francs6sous et qui sont belles, épanouies et uniques.
Ta blogo-pause te fera du bien, parfois dans la vie, prendre le temps de regarder l'herbe pousser aide à mieux avancer ensuite.

Je te souhaite un été serein et une plénitude retrouvée.
Dom

Sandy a dit…

J'ai été très touchée par ton poste et suis fière d'etre comme toi de celles qui savent avoir de l'allure sans dépenser des sommes monstrueuses !

Bonne petite pause ! J'en aurai bien besoin moi aussi !

Sandy
https://www.boutine.com/

Anonyme a dit…

perso je trouve que sur la blogo il y a de tout et chacun y trouve quelque chose ou pas...je suis plein de filles parce que ca me change les idées, ca me vide la tête...apres il y a celle qui ont les moyens (ou de chouettes sponsors) et qui ont bcp de tenues, chères ou pas...j'aime la mode, les fringues mais encore plus voyager alors mes sous je les mets là et aller sur la blogo mode me permet de m'évader et parfois je craque, mais c'est mon choix et j'assume!


bonnes vacances à toi...bonne évasion...et à bientôt

Sarah a dit…

séveri27 :je comprends très bien, et c'est bien de pouvoir choisir selon ses besoins. t'embrasse.

Gaëlle : cramoisie, je te remercie et te fais la bise.

Prune : je note ;))

Ben : Avec de la distance, quand même ;))

Dom : Si tu savais comme c'est bon de regarder l'herbe pousser. T'es d'accord ?
Je sui gémeaux, ceci explique sans doute cela... Toujours le cul entre deux chaises... Aimer le joli, ne pas le dire, peur de passer pour superficielle, complexe, doutes... comme disait Ben plus haut, la vie...
je t'embrasse...

Sandy : l'été c'est l'idéal pour prendre le temps... je crois ;)

annyme : c'est vrai que c'est un voyage à lui tout seul le net... Mais els vrais.. quoi de mieux. Profite bien de cet été. des bises

Mathilda Fidge a dit…

hihi j'adore les espadrilles