mardi 3 juillet 2012

Un goût de liberté


L'été, c'est tout l'opposé de l'hiver (je ne sais pas si je vais réussir à me relever après une telle phrase). Les grincheux diront que c'est un peu la foire aux jambes lourdes, à la peau moite, aux cheveux ramollos, au visage luisant. Pour moi, c'est le LI-BER-TE. Elle prend place dans le quotidien sitôt l'année scolaire terminée. Les jours s'écoulent sans question à se poser, on avance avec plus de lenteur. Les journées s'éternisent, le crépuscule n'est plus pesant comme lorsque novembre engloutit les derniers rayons d'automne. La rigueur et le rythme, la course effrénée entre les activités des uns et des autres s'étiolent pour ne laisser place qu'au plaisir.

Physiquement, la peau couleur miel, les odeurs de la nature, l'épiderme fouetté par une brise ou la chaleur laisse rejaillir la beauté des corps. L'abondance de fruits et légumes, les repas sans prise de tête, les longues conversations aux terrasses, les retrouvailles, la tiédeur des soirées, l'absorbtion avide de livres. Si j'apprécie chaque saison, l'été, toujours laisse place à cette liberté. Un fumet d'enfance.


Pour les vêtements c'est pareil. Aux orties le structuré, au diable les manteaux. Les soupirs devant le dressing s'évanouissent à mesure que le thermomètre grimpe (et que la peau se hâle, même un poil). Une chemise d'ordinaire un peu morne devient chic, du coton basique, quelques grammes de dentelle, une babiole autour d'un poignet est une parure de bobo qui se renie (;)). Des chemises de nuit font office de robes. Oui Madame...





Dans les rayons du Monoprix (si exotique pour une Helvète), j'espère toujours ;). Faut les amadouer un brin, les robettes nocturnes sont un peu bohême, pas apprêtées pour un sou. Quelques atours grâce aux accessoires et personne ne se doute du tour de passe-passe.

Franchement, l'été c'est le bonheur. Vous ne trouvez pas ?


Panama trouvé chez le chapellier mentonais
Chemises de nuit Monoprix que je porte en robes
Hermessence - Iris Ukiyoé - petit bonheur
Fantôme Monop 

14 commentaires:

Lucie a dit…

J'aimerai bien profiter à fond de cet été mais bon la pluie a décidé de s'imposer, moi qui voulais profiter de petites soirées au Jazz :(

La chemise de nuit transformée en robe je connais, je l'ai fait avec une de chez H&M l'année dernière, quel dommage d'en profiter que la nuit !

Sur ce, passe de superbes vacances ! je compte sur toi pour nous faire envie depuis Instagram ;)

jicky a dit…

ah ouais, quand j'ai lu la première phrase, honnêtement, je me suis dit: là, elle nous fait du puissant, notre chère Sarah... :-)
Mais bon, après tout, c'est à l'image sans doute de ta non prise de tête estivale!! et comme on te comprend...
(la prochaine fois que tu fais un post sur le mauvais temps, n'oublie pas de commencer par "la pluie c'est tout l'opposé du soleil" hi hi hi)

Anonyme a dit…

Aaaaaaah ! Ca faisait un bail que je passais, sans voir de nouveau billet. Tu vas "mieux" ? (rapport à ton dernier billet)
Chic, j'ai dégusté tes mots. Et oui, carrément oui, d'accord avec toi. L'été apporte un je ne sais quoi de légèreté, de bonheur, qui donne un autre goût, une autre saveur à nos journées.
C'est vrai que nos vêtements (re)prennent vie. On les voit d'un autre oeil.
Bon et sinon, tu ne nous dis rien de ces jolies boites oranges sous ton panama.... ;o)

Bisous, belle journée et surtout j'éspère que tu es revenue détendue, reposée et regonflée après cette semaine de vacances au soleil.

Bizzzz

Gaëlle H.

Ôde a dit…

La légèreté, pour moi, ce sera d'ici 8 jours, quand j'aurai fini les travaux de mon gîte et que je serai vraiment en vacances pour un peu moins de 2 mois !!!
Le coup des chemises de nuit en robe... Super idée !!! Mais question très basique et sûrement très bête : la transparence ???
Allez, je retourne à mes peintures et autres joyeusetés du genre !!!

comment grossir a dit…

classique mais j'adore ton chpeau :)

Anonyme a dit…

ahhhh la liberté de l'été...
un rien nous habille
les enfants vivent d'un rien (bon, elles sont grandes hein)
le frigo est un rien vide
rien n'est vraiment grave

oui, ça fait un bien fou,
moi aussi gémeaux, avec ses 2 visages...

bizettes, Dom

Céleste @studiomoderne a dit…

Comme je me retrouve dans ce que tu écris...mes vacances ont beau être encore bien loins, la chaleur, le soleil, l'ambiance est tout autre, si légère, ralentie...
On profite, on profite....
Et aussi, tes photos sont magnifiques, je me détends rien qu'en les regardant!
Biz en soleillée

Anonyme a dit…

C'est drôle, moi c'est avec d'anciennes chemises de nuit dénichées dans des greniers familiaux que je fais des rosettes estivales de bord de piscine et de marché.
Ces senteurs Hermessence sont divines, j'ai deux bolducs impregnes de mes préférées Rose Ikabena et Osmanthe Yunnan. L'idee de la bibliothèque des parfums et ses céramiques pures qui exhalent les prcieuses essences sont également de pures merveilles.
Mimioui

Sarah a dit…

Lucie : Oui et des sweats du suédois aussi ;( pas d'instagram je pense... à moins que je ne m'ennuie le soir en rentrant ;)))

Jicky : Hello ma belle.... contente de te voir ;) et le feu ça brûle ;)) je suis trop bon public, n'est-cepas ?

Gaëlle : à toi aussi, plein de jolies choses ;))mes vraies vacances débutent dans ... 2 heures ;))

Ode : mais tu a une maison d'hôtes... ça t'emnnuierait de m'envoyer tout cela par mail ;) à très bientôt.

comment grossir : classique toujours efficace ;)))

Dom : bon, il y a aussi les activités à n'en plus finir, les chamailleries ;)))) que du bonheur en somme ;)

céleste : je trouve que même sans partir c'est un peu les vacances. surtout avec le lac..

Mimiouibri : Si tu voyais les merveilels que j'ai trouvées chez Marie-Thérèse (celle d'Isa...) tu m'en diras des nouvelles.... L'univers d'Hermès et surtout depuis J.-C Elléna est une vraie merveille de posésie pour les sens..

Anonyme a dit…

Belles vacances Sarah !!

Un peu d'instagram quand même, histoire de ne pas couper le lien ? A moins que tu en aies besoin justement.... ;o)

Plein de biz

Gaëlle H.

Le vieux pull a dit…

Je vois que chez vous aussi la nuit se confond avec le jour ;-)
Depuis que les températures ont grimpé, madame ne se vêt plus que des vêtements de nuit des doux rayons de Monoprix. Ils sont trop romantiques pour n'être revêtus qu'au coucher du soleil.;-)

Anonyme a dit…

J'ai utilisé ce que vous avez posté ici, qu'est-ce que vous en pensez?
http://goo.gl/VM9Zd

isabelle a dit…

Et dire que j'attendais de voir en photos les chemises de nuit de Monop' et puis une salve de travail et pff j'ai loupé le billet.
Délicieuses photos comme d'hab'

Je venais voir si il y avait du neuf. Tu dois être rentrée, il me semble... Dorée comme un abricot mûr.

Anonyme a dit…

Comme Isabelle, je venais voir si tu avais déjà posté. J'imagine que le retour doit etre rude... En tout cas, nous on t'attend de pied ferme !!! Bizzz

Gaëlle H.