mercredi 4 avril 2012

Prêter attention aux petites choses


Panne sèche. Libido à la limite de l'enlisement. Tout ça à cause de ma tendance à l'onanisme mental. Assaisonné de ma copine vicieuse, la bien-nommée, culpabilité. Par intermittence, ces sales démons sapent ma prédisposition génétique (ça ne peut être que ça), celle des envies jamais étanchées. J'ai eu beau flirter avec les blogs, 12 kilos de magazines par jour, 30 dossiers de presse. Rien. Pas d'oeil qui frise, pas de lèvre retroussée, pas d'écume à la vue d'un bout de tissu, pas de palpitations qui présumeraient un orgasme consommateur imminent.


Les questions sans nuance tournent en boucle depuis des jours et des jours - "le matériel a-t-il un sens ?" ou encore "où vais-je où erre-je ?". Ces garces me détournent de mes sauteries habituelles. Tout cela semble parfaitement usuel pour une personne normale (je ne le serais donc pas ?), une légère indolence voire une frigidité momentanée pour des fringues. Y a pire comme maladie. Sauf que, pour moi, si le désir de la sape n'exulte point, mes autres enthousiasmes décampent.  



Pan-pan, tel Lucky-Luke, je dégaine plus vite que mon ombre, les théories à la sauce zen et compagnie. Une qui fonctionne bien est de me concentrer sur le présent et de prêter garde aux petites choses. En pleine convalescence, je suis. Je pense presque pouvoir affirmer que l'engagement sur la voie de la guérison est à deux doigts ;)) 
  

C'est que ce n'est pas toujours facile d'assumer ses tares.


Franchement, vous ne trouvez pas que les minuscules semences de l'existence sont plus importantes qu'on ne le pense ? Finalement, suis pas mécontente de ce temps de repos qui me permet de mieux percevoir ces petites choses ...

Ah ! la chaise Butterfly ! .... soupir...

Boucles d'oreille - Baies d'Erelle (la créatrice de ce bracelet que j'aime que j'aime)

Première commande chez la Fée Niasse (trop joli ce nom, non ?), sur son e-shop. Du demi-mesure. J'ai choisi un autre tissu que le liberty, lui, j'en ai pour une saison complète des Ingalls.

Parce que j'aime y croire - Crème Masvelt de Clarins / Un masque à l'effet fraîcheur incroyable (son gommage pas agressif,  tout autant agréable), la nouvelle ligne de L'Occitane à l'angélique bio / Vernis Essie au rose suranné mais pas trop

Nouveau cahier Muji




9 commentaires:

maisquelbeautemps a dit…

voilà, pas de hasard, tu viens de dire mieux que je ne l'aurais fait, le pourquoi du comment je fais silence en ce moment... ben tu sais quoi?! je t'adooore.

Anonyme a dit…

Oh mais que si mais que si, les petites semences c'est le sel de la vie. Et puis ne dit-on pas "petite semence deviendra grande ?"

Sème donc ma belle, tu en retireras de beaux et doux moments de réconfort...
Plein de bisous pour le chemin vers la guérison.


Gaëlle H.

Spiruline a dit…

Que c'est bien écrit, Sarah, un régal par ce matin tout gris qui coupe tout net les bourgeons de mes envies de couleurs à peine éclos la semaine dernière. Te souhaite d'heureuses fêtes de Pâques, remplies de petis bonheurs, à defaut de grands orgasmes...

Lucie a dit…

C'est un peu l'effet entre-saison non ? Moi c'est comme ça a chaque fois.
Ou alors un projet en tête qui outre-passe les envies vestimentaires ?

isabelle a dit…

Je penche comme Lucie pour un effet entre deux saisons. Sinon, tes mots sont exacts ces petits détails font le sel de l'existence.
Sinon, drôlement bien la chamise de la fée Niasse. Moi aussi j'adore son nom!

Anonyme a dit…

moi je dis, il y a des choses plus graves, et un peu de flottement repose et détend. C'est que tu en as besoin c'est sûr...

ps : je t'ai aperçue tout à l'heure devant chez Globus, tu n'étais pas seule, et je n'ai pas osé venir te dire bonjour. Mais j'aurai bien aimé t'offrir un café !

bizettes, Dom

Anonyme a dit…

coucou sarah que j'ai délaissée pendant que je dévalais les pistes & qui est access denied au bureau, donc pas possible de venir flâner par ici.
j'en ai tellement des envies moi en ce moment, ces souliers corail à assortir à la boucle de la ceinture du même faiseur, sangle nude qui irait tellement bien avec ce sac tory burch vu dans un dépôt vente parisien en parfait état, et pour boucler la boucle, cet écharpe en cachemire si léger mushkane, ça vient du népal & c'est ethique et somptueux au cou.
et puis par ta faute, une nouvelle envie de chemise ingallsienne
bon et puis surtout j'ai déjà craqué pour les fameux bonbons colorés qui sont désormais à mon doigt, mon dieux qu'ils sont beaux
mille becs ma belle & de très belles fêtes de Pâques en famille j'imagine
mimioui

Anonyme a dit…

Tu ne mâches pas tes mots ... marée basse du désir ... tu as la chance de pouvoir boire ton thé le matin en regardant les perles de rosée, de marcher pieds dans l'herbe pour prendre l'énergie de la terre, de t'étaler les bras en croix et de recevoir l'énergie du soleil ... Sunny

Sarah a dit…

maisquelbeautemps : Et toi, tu es prem's dans des séances de cafés improviés ;)

Gaëlle : Belles fêtes à toi ;)

Spiruline : C'est ça ;))) grand pied qui dure pas ou petit chemin tranquillou bordé de petits trésors... j'ai comme un doute d'un coup...

Lucie : pas mal, pas mal.... bravo sur ce coup ;)))

Isabelle : Tu verras ce que j'ai choisi ;))) t'en dis pas plus ;) la fééeniasse, j'adore !

Dom : rooo, monce ! Sauf que pas de caf possible ;) jsute une peite demi-heure à midi. C'était l'une de mes collègues (mimi, hein ?, nosu pérparions le shooting de ce week-end et avons dsuaté de mags en amgs toute la journée de jeudi. Une autre fois, promis ?

mimioui : Ah ! l'affreuse !!!! tu me parle des bonbons et même pas de photos ???? argh.... je vais te harceler sur FB, toi ;)pas aujourd'hui susi sensée travailler.... corail, hein ma ké ??? ça me aprle ça.... Ingalls, ben tu cliques sur son site, tu peux choisir les tissus, j'ai pris du lin, je ne dis aps plus. Faut juste que je fasse le virement et comme d'hab je traîne.... j'dis 4a....
psp jolie liste.... alors, si jamais dans tes points de vente parisien, si tu voyais un cabas ancien monogramme Celine ;)))) byyyye