mardi 7 février 2012

Pas toujours Marant, Isabel & moi


Il y a très très longtemps, en 1997, je rêvais des vêtements d'Isabel Marant. C'était bobo avant l'heure, c'était parisien. Follement exotique ! J'avais ce rêve d'ouvrir une boutique où il n'y aurait que des fringues et des accessoires introuvables en Suisse. J'avais appelé des marques, c'était cher et bien compliqué. J'ai rangé cette idée dans la case des utopies, même si elle est remontée bien souvent à la surface de mes envies. Isabel Marant, donc, petit à petit, j'ai commencé à ne plus l'aimer. Sans raison, ni objectivité. Son  style avait évolué et le bobo-cool-débraillé/délibéré avait laissé place à un genre plus rock pour des physiques moins pulpeux. Bêtement, je me suis faite une image (faussée) d'elle (qui, bien entendu s'en fiche, hein !). Par frustration et dépit, probablement. Un peu parce qu'elle était trop tendance. Et que je déteste les "il faut"...

En fait, je crois que j'ai reporté mon rejet, car mon corps n'est pas un corps de fille Isabel Marant. Elles sont minces de chez minces, les filles d'Isabel qui défilent. De plus, à chaque entrée dans une boutique parisienne, j'ai toujours le sentiment de ne pas être à ma place. Que les vendeurs me dévisagent avec une arrière-pensée silencieuse,  que j'entends... Le langage non-verbal est assez fort, dans une boutique du Marais !






L'autre jour, je fouine sur le net, j'erre de vidéos en vidéos. Et je tombe sur celle-là, juste au-dessus..... Dans la foulée, j'ai avalé une bonne partie des films - ici pour celles qui ne captent pas la chaîne comme moi - (en ai parlé à ma cops, qui, à son tour a écumé ces séries issues de "la mode la mode la mode"). En quelques minutes, mon opinion et ma perception subjective de la créatrice ont muté. Je l'ai trouvée accessible, franche (je n'ai jamais galéré dit-elle) et couillue. Les filles couillues, j'adore !

Est-ce un hasard. Rien n'est moins certain. La blazer blanc que je cherchais depuis près de deux ans, s'est matérialisé. Je ne sais pas si cette petite vidéo a modifié quoi que ce soit.  A part, une robe-housse brodée, je ne confesse aucune autre pièce Marant. Pile quelques jours après la vidéo, je furète dans le corner Marant. Marrant, non ?

Je pense que j'ai acheté ce blazer simplement parce qu'il me plaît. En revanche ce qui est certain, est que désormais, je ne vais plus bouder ses vêtements par principe. Un bout de tissu ne tient parfois qu'à un fil ou à une image...

Blazer Isabel Marant - hiver 2011/2012 - méga-soldé ;)))) 


20 commentaires:

Anonyme a dit…

Moi aussi j'ai fait le même rêve que toi, mais je n'ai jamais fait quelque tentative que ce soit pour le faire devenir réalité. Toutes ces marques parisiennes fantasmées...Iro, Isabel Marant, Vanessa Bruno, Iro,Zadig etc. J'aurais eu au moins une cliente connaisseuse! Mais ça viendra peut-être... de toi, de moi ou une autre!

Sarah

Valérie de Metz a dit…

Effectivement, les filles qui défilent pour elle sont de vraies lianes. Et pourtant... Un bon nombre de pièces de ses collections sont TRES bien taillées et vont à tout le monde (= à moi). Par exemple je me noie dans ses manteaux. J'en avais un dans le viseur, mais la taille 2 était immense et j'étais réellement perdue dedans. Et bien sûr la taille 1 était introuvable...
Et j'ai déjà repéré quelques bricoles hautement désirables dans la collection PE 2012 (enfin, des bricoles, on se comprend, hein... Pas des bricoles pour le porte monnaie...)

sophielastyliste a dit…

Tu as eu raison de retourner ta veste! Un très beau basic-chic qui doit t'aller à merveille!

jicky a dit…

moi, c'est pas que je la boude par principe, c'est que rien ne me plaît ds les collections. Sauf une fois, j'ai vu Garance avec un perfecto gris de la marque, mais ça faisait tellement pas IM (le côté déchiré pendouillant branchouille et cher qui m'énerve) que, comme pour cette veste, tellement basique et intemporelle (rare qd meme chez IM faut reconnaître) on se disait qu'on pouvait croire que c'était tout sauf Isabel Marant, quoi...

Dididoumdida a dit…

Ce n'est pas que je la boude, c'est juste que j'ai l'impression que ces vêtements ne sont pas faits pour moi... En même temps, mon porte-monnaie m'en remercie...

la défraîchie a dit…

Elle est hyper belle cette veste! J'aime beaucoup ce que fait Isabel Marrant, mais le truc c'est que souvent, quand j'essaie, je suis déçue. Et puis j'avais lu quelque part qu'elle avait dit ne pas aimer les filles à "forte poitrine". J'avoue que ça m'avait un peu vexée. A part ça, je confirme que les vendeuses ne sont pas toujours très aimables.

Anonyme a dit…

Je crois bien que j'ai moi aussi un méga à priori sur cette marque, et je suis bien incapable de t'expliquer pourquoi. Ou plutot si : méga cher (mais j'avoue ne pas connaitre la qualité de ces vêtements), rien qui me fasse chavirer, des boutiques un peu élitistes qui ne mettent pas spécialement à l'aise si tu n'as pas le look qu'il faut.
Bref, comme on dit " il faut laisser sa chance au produit et en l'occurence à la marque " donc la prochaine fois que je croise le chemin d'IM, promis je serai plus indulgente avec elle !!!
Sinon, cette veste est une tuerie. J'en ai une dans le même genre, qui vient de chez H&M certes, mais qui fait son petit effet.
Biz

Gaëlle H.

waitandpress a dit…

Magnifique cette veste ! Toutes ces marques parisiennes me font aussi rêver. D'ailleurs des fois j'ose rentrer dans les magasins, malgré le regard réprobateur de la vendeuse, (un peu comme dans chaque rayon du Bon Génie à Genève..) mais il est rare que je ressorte avec un article à la main. Toujours une petite impression que ces vêtements ne sont pas taillés pour une fille avec des formes, dommage..

isabelle a dit…

100% d'accord avec toi, tu le sais, on en a tellement parlé... Comme ce qui est dit plus haut, tout ce que j'ai essayé chez Isabel ne me va pas. Et pire, ce qui irradie sur le portant, sur moi, confinée dans la cabine d'essayage, devient une serpillière pour les pulls, un fut' boudiné pour les slim. Je n'ose sortir et affronter le regard réprobateur des vendeuses qui pourtant n'ont d'yeux que pour la créature toute en jambes, musclée et bronzée qui vient d'entrer dans la boutique, triomphante et sûre d'elle. Moi, qui quelques minutes avant étais une fille normale et bien dans sa peau se transforme grâce à IM en un boudin introverti.
Au nom de quoi, s'infliger tant de souffrances?
Bon, je donne une chance au produit et tenterai à l'avenir de n'essayer chez elle que du struc-tu-ré. de la veste tailleur et point barre. Mais c'est bien parce que je l'ai trouvée hyper sympa dans "la mode, la mode, la mode".

modebea a dit…

Ne jamais avoir d' a priori mais... moi c'est pour kooples jusqu'à quand ? L'important est de ne pas s'enfermer dans ces bouderies bien futiles et ton blazer est là pour prouver que tu as eu raison de donner une seconde chance à cette marque !
Ton billet m'a fait penser que les vêtements que j'ai, d'Isabel, ont été acheté dans une boutique de troc ou en soldes...

Poppins a dit…

Alors là, je rejoints la grande majorité des posts.
Je ne m'y retrouve pas dans ce que fait IM, outre les prix! l'image qui en ressort ne me correspond pas.

Parc contre, je dois avouer que cette veste est très belle, et j'adore les blazers, ce types de veste pour la demi-saison, une étole (je ne sais pas faire sans!), et je suis prête!

Belle trouvaille.

Anonyme a dit…

Je ne connais pas trop IM hormis les ces pièces phare que l'on voit partout dans la presse. Même en étant parisienne je n'ai jamais franchi le seuil d'une boutique... Mais là je suis agréablement surprise par ton superbe blazer.. Moi aussi je l'associe à Z&V the kooples etc.. ces marques qui font vite serpillière sur moi. Ca me donne envie d'aller voir de plus près
YZA

Anonyme a dit…

Isabel Marant, quel dommage mais je la préfère sur un cintre que sur moi!
Par contre,la blancheur de ton blazer ...
Voilà des mois que je n'achète pratiquement que du blanc et rêve d'un dressing virginal, variante osée de l'actuel tout en camaieux de gris!
Call me Inmaculada, Love, Lili

Anonyme a dit…

Isabel Marant, quel dommage mais je la préfère sur un cintre que sur moi!
Par contre,la blancheur de ton blazer ...
Voilà des mois que je n'achète pratiquement que du blanc et rêve d'un dressing virginal, variante osée de l'actuel tout en camaieux de gris!
Call me Inmaculada, Love, Lili

maisquelbeautemps a dit…

je ne parviens pas à regarder la vidéo, Sarah!
Mais je peux te dire : j'ai fait pile le même chemin avec Isabel M. sauf que j'en suis restée à : plus jamais dans une boutique IM où moi, ce qui me gène, ce sont les clientes. Elles ont drôlement changé... vraiment désagréable, l'ambiance! Dommage car la boutique de st germain, elle, est vraiment bien, y compris les vendeuses!
Mais : il me reste quelques Tshirt en lin, toujours aussi chouettes après moultes années de mauvais traitements...
baaah...

May a dit…

Comme je te comprends! Même sentiment chez moi. Et ma dernière expérience dans un magasin Marant fut comment dire, plutôt désagréable! Ma dégaine de touriste fatiguée en conversé, jeans et parka n'est pas passée auprès des vendeuses!

Anonyme a dit…

seuls les imbéciles ne changent pas d'avis dit l'adage populaire. ce qui est certain, c'est qu'isabel & jérôme bien qu'ils soient des campeurs du dimanche (cf leur nid du côté de fontainebleau qu'on a vu & revu ici et ailleurs) sont tout sauf populaires (au niveau facile d'accès). cela étant dit, j'adhère à ces deux bonnes bouilles, je les trouve sympathiques, ils me sont agréables et j'aime ce qu'ils font mais jamais aucun de leurs articles n'a rejoint mon sacro-saint dressing. et alors s'il y a une création d'isabel qui me crispe, ce sont les fameuses baskets portées aux nues par la blogo, que je trouve tout simplement hideuses. enfin les goûts & les couleurs
mimioui (qui se rattrape de sa semaine londonienne où elle n'a pas trop eu le temps de commenter)

Anonyme a dit…

Coucou !
quelle belle trouvaille en effet... je ne suis pas fan-fan de Madame Marant non plus, même s'il faut lui reconnaitre un flair et un feeling de la "rue" enorme. En fait, contrairement à la plupart des gens ici semble-t-il, je l'ai trouvée assez désagréable dans cette vidéo : comme ses vêtements, j'ai trouvé que ça sonnait faux. C'est du faux bohème (sauf ta tres belle veste justement !) pour personne friquée. Elle c'est la fausse cool en fait gros requin du marketing. Je ne sais pas, c'est peut-être la frustration qui me fait parler ? :P
bonne journée !

Sarah a dit…

Sarah : Pas tout compris sur ...cliente connaisseuse... tu m'en dis plus ;)?

Valérie : Roo zut pour le manteau...Le fameux manteau, j'hésite j'hésite ;))) j'ai aussi repéré une ou deux choselettes pour l'été...

sophie : Ce n'est pas typique d'IM. Zabou la connaisseuse m'a dit qu'elle avait failli craquer pour le blazer sans manches. Je souhaitais un basique intemporel ;) et celui-ci m'a immédiatement séduite...

Jicky : Il y a des pièces moins IM, intemporelles en effet. Le pendouille, en amrs dernier j'hésitais à m'offir le chèche qu'on avait vu sur les modasses. 80 euros, on aurait dit .... et je n'exagère pas, une serpillère. Ou ses bijoux au prix scandaleux apr rapport aux matières premières. Mais il y a de vraies belles pièces...

Dididoumdida : Il faut tenter. Je crois qu'on jusge un peu trop vite par rapport à ses égéries de campagne... aux soldes on peut trouver de petits trésors à des prix abordables.

la défraîchie : c'est en rapport avec son physique à elle, je pense. Pour les vendeuses c'est une généralité appliquable à d'autres enseignes et selon la personnalité des vendeurs. A croire que ce sont eux les créateurs ;)

Gaëlle : Il faut laisser la chance au produit, je retiens, tu as raison. J'ai vu celle du H&M, dansla coupe, le bougé, les matières c'est différent, quand même ;))) Même si chez notre suédois on trouve des perles. (bon la vague acrylique me le fait déserter de plus en plus )

waitandpresse : Au Bongénie de Lausanne aussi. Mias je crois que ça dépend vriament des personnalités et certains sont fiers de bosser pour une certaine marque ou maison et jugent un peu trop vite. Il y avait à Crans, une vendeuse chez Chanel aprticulièrement excécrable. d'ailleurs ils ont fermé, les clientes avaient tendance à fuir tant elle était affreuse.

Isabelle : Tu décris exactement ce que je ressens. D'aillerus je n'ai JAMAIS osé essayer un pantalon IM... Dans un corner de grands mags peut-être plus facile.
J'adore, la cliente qui te transforme d'un regard en boudin... Ah ! que je comprends...

modebea : Kooples c'est encore autre chose. On est plus dans la création, là mais dans le copié où le marketing est tellement fort que ça marche malgré la piètre qualité. Je me souviens d'une chemise en liberty passe-poilée que j'ai boudée aprce qeu c'était une the Kooples... On est cons des fois ?

Poppins : comme quoi, il faut tenter.... honnêtement j'avais le radar en mode blazer blanc depuis vachement longtemps. Si je n'en cherchais aps, je ne suis aps certaine que j'aurais essayé.


Yza : pas que je veuille la défendre, mais rien à voir avec ces marques du Sentier.... Il y les pièces`sur lesquelles les fashionsitas se ruent et d'autres très belles (pour cet été une blouse en soie en blanc ou en nour... qui me parle parle ;)). D'aillerus en moins d'une heure dans la boutique, un nombre incroyable de gaminettes entraient juste pur IM et surtout les fameuses sneackers, la vendeuse m'a dit qu'ils avaient 10 demandes de réservations rien que pour elles ;) du coup, elles ont un effet répulsif ;)

Sarah a dit…

Lili : Le blanc, bleu marin, noir (gris/beige à Genève ;)))), la base, quoi !

maisquelbeautemps : j'en voulais aussi, mais il n'y avait que des trop près du cou pour moi. La pire qui m'a franchement énervée c'était sa dernière-née dans le Marais. la vendeuse 20 ans à tout casser m'a fait fuir...

May : Le nombre de fois où j'entends ce genre de commentaires entre copiens. Et pas que pour IM... Je me demande parfois si la direction est au courant que leurs vendeurs ont des comportements aussi désagréables. Bon IM vend à tour de bras et s'en fiche. mais c'est un sujet très intéressant...

Mimioui : De vrais vrais vrais vrais bobos.... Evidemmetn pour els sneackers, évidemment. mais le pire, à force de voir et revoir, j'ai commencé à me demander si je ne les aimais pas... dingue... Par contre ses Dikers ♥

anonyme : Elle suscite quelque chsoe. Du bon et du moins bon... la rançon du succès probablement. A l'inverse Vanessa Bruno m'a toujours semblé sympa. Alors que peut-être qu'en vrai c'est le contraire... je ne sais pas. L'important, je crois est d'acheter parce qu'on aime le vêtement et non la marque. Mais l'influence du marketing est bien plus insidieuse qu'il ne nous semble...