jeudi 16 juin 2011

Les espadrilles Maurice et moi


On ne va pas jouer à qui "qu'a-dit-en-premier". L'espadrille est, c'est un fait. Fonelle en a parlé, Garance s'interrogeait et nous sommes nombreuses à lancer des ouiiiii.  De son spot aux effluves marines, il y a deux ans déjà, oeil de lynx, démontrait que cool et espadrilles faisaient (font) le style. On en a tous porté, synonyme asbolu de la coolitude, souvenirs des vacances (pour les campagnes suisses c'était LE truc à ramener dans ses valises).



Sans être trop potache, elle me fait penser à une vieille blague : " tu veux quoi pour Noël ? - des tampons, parce qu'on peut tout faire avec, du cheval, du ski, de la natation...".  Grâce quand tu nous tiens ! Vous êtes d'accord que short ou jeans coupé, ou robette ou pantalon... peu importe le flacon finalement à chacun de faire son cocktail maison, l'espadrille s'acoquine à merveille avec nous.

Maintenant qu'elles sont légion, même en suisse romande, reste le souci pour les snobinardes. Ne pas avoir la même paire que les copines ! J'ai trouvé... Maurice & moi....



Gros plan sur mon élégant coup-de-pied et mes veines

Derrière Maurice & moi, il y a deux jeunes hommes, Luc & Julien. Leurs espadrilles sont fabriquées au pays basque. En plus de leur goût pour les matières nobles et originales, leur devise est 1 paire = 1 projet (ils s'engagent à un projet de micro-crédit à travers le monde - tous les projets ici). Dans ma commande, il y avait une petite carte où il était noté à la main que je soutenais Gaby la Péruvienne. Sociodurable, on dit.  



Je vous avoue qu'entre leurs différents apparats, cuir klein, liberty, toile de Jouy, python et paillettes..., je ne savais plus sur quel pied danser. 

La pie qui roupille a tranché pour du  shiny... 

Edit du 17 juin - pour celles qui m'ont demandé par mail (je sais les comms merdouillent un peu), elles taillent petit. c'est mieux de prendre une pointure au-dessus...

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Aah les espadrilles ! L'élégance 'du pauvre' : j'aime à 100%. Garance elle me déçoit sur ce coup là. Toi pas !! ;-)

Sarah a dit…

Anonyme : euh... merci mais pourquoi Garance t'a déçu (e) ?

Jicky a dit…

tiens, on parle toutes les deux de pays basque, aujourd'hui... et de pie aussi (mais moi c'est moins marrant: l'une est morte au pied du mimosa - Diue sait ce qui lui est arrivé? - et l'autre jacasse inquiète au-dessus dans les branches.. depuis le débuit de l'aprem, sniff...)... Alors.. les espadrilles: plates, et classiques, je déteste. Je trouve que ça fait toujours négligé. Par contre, en forme ballerine, comme ça, c'est déjà mieux...

Sylvie a dit…

C'est ce que j'allais dire, les tiennes sont quasi des ballerines! Elles sont jolies!

Anonyme a dit…

Les espadrilles c'est comme marcher à pieds nus c'est la quintessence de la liberté : le sentiment d'être libre ! Voilà pourquoi je suis 'déçue' par le discours de Garance. Porter des espadrilles n'est pas une question d'apparence et encore moins de tendance ! Voilà c'est tout. Bonne soirée

Anonyme a dit…

alors tu me réconcilie avec l'espadrille qui soit dit en passant te fait un pied de princesse!!! je vais de ce pas jeter un coup d'oeil sur le site de ces messieurs! becs. Audsie

Sarah a dit…

Jicky : suis pas étonnée que tu n'aimes pas les espadrilles. Ils en ont des plus classiques mais je voulais autre chose mais dans l'esprit plat, confortable, cool. Pas des compensées comme j'en ai déjà , ni les traditionnelles. Contente qu'elles te plaisent :))

Sylvie : Jolies ??? tu veux dire magnnifiques, hein ? ;)))))))))))))))


Anonyme : Ah ! marcher pieds nus, la liberté tout ça, que 4a me parle... Suis d'accord avec toi, moi aussi pje voudrais que des choses ne soient jamais tendance. mais Garance, dans sa position ne peut pas ne pas parler d'une tendance. Normalement elle aurait dû l'anticiper... ;)

Audsie : Mélanger confort, féminité, et princesse, tu penses si ça vaut le coup ;) d'oeil .

Gaellita a dit…

Dingue !!! Jamais jamais vu des espadrilles de ce calibres, mais alors jamais. C'est fou ce que c'est beau, même si pour moi l'espadrille c'est toujours un peu craspouille à force de plage, d'escalades sur les rochers et de jardinage. Là, avec des belles comme ça, j'oserai pas... ou si tiens, oui pourquoi pas, ça serait un peu comme de faire du vtt avec des Louboutins : la classe _bon,à condition de savoir en faire, hein, du vtt, c'est toujours pareil). Bref.

Sarah a dit…

Gaellita : Oui l'espadrille c'est fait pour crapahuter (j'aime trop ce mot merci ), pour traîner les savates comme on dit chez moi. Comme j'adore l'espadrille (Quand je ne suis pas pieds nus) j'en voulais des du dimanche ;))) et suis contente comme une gamine ;)
Les Louboutin de l'espadrille... c'est l'effet disco ;)

maisquelbeautemps a dit…

j'adore!
c'est exactement ça, non, "être bien dans ses pompes"?!!
peut-être que c'est même un plus que ça, avec Maurice et moi : "faire du bien avec ses pompes"
et là, du coup, je rejoins à 1000% ce que dit Anonyme: rien à voir avec "faire bien"! (Anonyme et toi, d'ailleurs ;)))))

j'adore le le bien et le beau se rejoignent quelque part (pas loin de Socrate, tout ça!)
sûr que j'en veux.

merci sarah pour les paillettes in my mind!

Ôde a dit…

Les espadrilles et moi, ça n'a jamais marché... Toujours eu mal aux pieds avec la semelle en corde à l'intérieur !!! Dommage car celles-ci sont vraiment jolies !!!
PS : question veines, je te bats, on a récemment comparé "mon circuit veineux" (je ne sais pas si ça se dit ?...) à une carte routière...
PPS : j'aime vraiment tes billets tous différents et toujours touchants d'une manière ou d'une autre.

isabelle a dit…

Je les ai toujours aimées. En plus de donner une allure cool, elles symbolisent le savoir-faire ancestral, l'humilité...
Le fait qu'il y ait des boites comme Maurice & moi et d'autres qui la modernisent me ravit.
"oeil de lynx" (mazette tu m'as tuée sur ce coup-là)

Sarah a dit…

maisquelbeautemps : le bien et le beau qui se rejoignenet si 4a c'est pas le début de la liberté ;)))) Boule à facette, disco folaïe mais chic j'te dis ces pompes...

Ode : Alors, sous la corde il y a du "caoutchouc" souple qui ammortit les pas, le pied est tout de même moins à raz-le-bitume... mais les prendre bien une taille de plus.
et merci, merci c'est super gentil ce que tu me dis ♥

oeil de lynx ;)Tu as mille fois raison de parler du davoir-faire. ce serait intéressant de voir comment elles sont fabriquées d'ailleurs. Becs ma visionnaire favorite.

Anonyme a dit…

*Maurice et moi* j'adore le nom et sa désuétude !
Très très mignon en argenté et juste bling bling ce qu'il faut...
Bravo aux deux ans d'avance modesque de ton alter égo, notre cher Oeil de Lynx visionnaire !
Bon week end et gros bisous,
Lili

Marha Mèo a dit…

Cool, les espadrilles !

Sauf qu'elles brillent. Mais c'est juste une question de gout, ça.
Moi si ça brille, si ça froufroute et si ça fleurise-libertyse, paf j'ai l'air déguisée en "Heïdi sous acide" comme je dis.

Laure a dit…

Arfff les espadrilles... J'aime bien, j'en ai d'ailleurs une paire dans mon placard. Mais sur moi, j'accroche pas du tout et puis j'ai mal au pied dedans!!! J'ai peut-être pas acheté la bonne paire ;)
Bisous Miss, Laure

Sarah a dit…

Lili : Prénom de mon beau-père ;)))) Désuétude, je n'y avais pas songé ;)

Marha Méo : Opposée sur ce coup... Fleurettes-liberty-pois et je ne réponds plus de rien.

Laure : On ne saitjamais... si tu les vois dans une des boutiques qui les distribue... Tu me diras. tu connais le proverbe "fontaine...."