mercredi 23 septembre 2009

Les pouvoirs insoupçonnés d'une semelle en crêpe


Qu'une matière chère aux mamies et à l'orthopédie puisse dévoiler de l'érotisme. Faut en porter pour le croire !

S'il y a bien un atour réservé aux femmes que je ne maîtrise pas, c'est le talon. Non pas que je ne veuille. Simplement, je n'y arrive pas plus d'une demi-soirée. En journée, n'en parlons pas, j'ai l'impression d'être déguisée. Ne nous lançons pas sur le chemin tortueux de la pseudo-analyse "t'assumes pas...patati patata...". L'explication est plus simpliste. J'ai besoin de confort, de facile. Il y a eu l'ère des Doc's (dont le retour enchante la vieille new-wave qui sommeille), Camper, Kickers. Que du glamour ! Il y a toujours Repetto et Converse. Mais il me manquait quelque chose : la sexyttude du peton.

Le coup de pied transformé, la cheville mise en valeur, la jambe allongée, la maléole sensualisée, voguer à 1m80, croiser les jambes et sentir Bünchen tapie sous la voûte... Tous ces plaisirs m'étaient inconnus.


La compensée, une alternative aux talons qui permet de goûter au surélevé pédestre sans contrarier mon penchant pour l'aisance. Je m'approprie de manière vulgarisée la phrase chère à Simone "on ne naît pas femme, on le devient".

Je découvre une terre inconnue. A 38 ans !! Grâce à quelques centimètres de crêpe.

C'est qu'elles en ont sous la semelle, mes nouvelles godasses.

21 commentaires:

Zabou a dit…

Ah ben, y'a au moins une paire qui va, à ce que je vois ;-))) (Alors, trichera, trichera pas??? Je vais aller tout dire à notre Jiminy Cricket, j'ai nommé Laurent...) Je sais pas encore, moi, pour la semelle de crêpe: j'ose pas dire non, évidemment, puisqu'en mode, je ne dis jamais plus jamais (MaryGaz, si tu passes par ici...), mais c'est vrai que ça m'a l'air d'être un bon compromis pour se lancer dans l'univers des talons :-))

Noémie a dit…

Ce sont les compensées qui m'ont menées aux "vrais" talons, sans elles je ne serais rien ;)
Et d'ailleurs, quand je vais danser, je me rabats toujours sur mes bonnes vieilles compensées qui me permettront d'être fêêêêmme et de rester sur le dancefloor jusqu'à très tard.
Quand aux semelles de crêpe, je les ai testées avec les compensées H&M achetées ce mois-ci, c'est vraiment confort, et rigolo : on rebondit un peu ! :)

sweetmilk a dit…

ha, moi, je suis carrément addict aux talons, j'en porte beaucoup au boulot notamment, je n'ai pas vraiment de souci même si évidemment, je ne ferais pas un marathon avec, ni même une journée dans Paris...
mais la compensé me semble un bon compromis pour se lancer... Après, tu ne vas plus pouvoir arrêter et dans 3 mois, tu es aux talons aiguilles ! héhéhé ! qui sait ?

Frieda l'écuyère a dit…

La semelle de crêpe, ça me rappelle des pompes que je portais en début de collège (un temps que les moins de... ouais bon d'accord, ne peuvent pas connaître), des sortes de babies en cuir fauve, je crois bien. Et c'est vrai que ça rebondit pas mal, non ? :)

L'armadio del delitto a dit…

Les compensées, rien de tel pour avoir les talons et le confort, je suis bien d'accord!
Maintenant je suis habituée aux talons, mais je n'en mets que si je sais que je ne marcherai pas trop.
Enfin comme toi, j'hésite toujours entre l'élégance des talons et le confort. Si je pense à mes pieds (ou pire, à ma jupe qui vole), c'est foutu: je ne pense plus qu'à ça!

Nad a dit…

ha ma sarah, tu sais bien que question altitude shoesesque je ne peux que t'encourager, la semelle compensée est un bon début.. tu connais ma devise : les talons c'est un 1er jour de souffrance et toute une vie d'addiction... des bises

Stéphanie a dit…

Moi, j'adore !

modeuse Boudeuse a dit…

Comme je compatis ! J'ai le même problème que toi, les talons je trouve ça ravissant, rien de tel pour élancer la silhouette, blabla bla ... Sauf que voilà, quand on reste debout toute la journée au boulot et qu'on piétine 6h d'affilée, et bien on a pas encore trouvé mieux que le plat (vive Repetto et Converses, oui oui !), ou les compensées, en effet.
Sinon il y a les escarpins à plateaux (chez Unisa ils en font de très jolis avec le plateau à l'intérieur) et ça permet de prendre de la hauteur sans faire de concession au confort.

Sylvie a dit…

C'est un premier pas! Je trouve qu'il y a des talons de 4-5 cm qui sont très stables et confortables, mais les tiens semblent des vrais chaussons, ça doit être top, en plus elles sont jolies ces chaussures...

mariga(z) a dit…

La semelle crêpe, c'est le summum du confort !! En compensé ou pas... Suis pas très talon, du fait que je marche beaucoup ... Je supporte toutefois en hiver une cambrure avec un talon stable et carré de 7 cm et des chaussettes. Pas en été, ni pieds nus...
Tu demanderas à Catherine, c'est THE spécialiste du talon compensé.... euh, d'ailleurs, elle a craqué pour de superbes Castaner... Aïe... je suis en train de cafter !!

Signé MaryGaz (merci Zab ;o)))

Louisoon a dit…

La compensée je suis dessus un jour sur deux! pour moi le vrai compromis entre talons et plat! par contre les miennes sont en bois, du coup on sait que j'arrive avant meme de m'avoir dans le champ de vision! donc pour les parties de cache-cache (quoi, j'ai des neveux et nièces?!)...ben c'est pas gagné...
par contre avec les tiennes, tu devrais faire des étincelles au basket, non?

Laure a dit…

De la hauteur? Oui non non oui , je suis partagée entre l'envie de me la couler douce pour gambader et l'envie d'être une femme avec ce p'tit truc en plus !
Bah oui t'as raison pour le compensé j'adore la démarche charmeuse et le confort des semelles en crêpe!
Bisous ma Sarah!

Baraginie a dit…

C'est un bon début, mais tu penses que la fana de shoes que je suis ne peut que t'encourager a voir plus grand, plus haut, je veux vivre ta shoe addiction par procuration!

Anaïk a dit…

Et un nouveau point commun, un ! Passé la barre des 7 cm, je n'assure pas la journée complète sur des talons, je trébuche comme quelqu'un qui aurait abusé de la boisson qui fait rire, et j'ai franchement mal sous le pied, là où ça appuie. Mais cette année, j'ai décidé d'être plus forte que mes pieds.
Super compromis tes chaussures, hauteur + confort. Mais dis-moi, ça rentre dans le budget défi ?

Spiruline a dit…

Ah ouais, le talon n'est pas forcément l'ami du petit peton (aïe ça craint, mon proverbe!!!). Mais avec un homme culminant à 192 cm, je fais comme Sarko (en un peu plus haut). D'ailleurs, on devrait lui dire à "chouchou" que les compensées, y a rien de mieux pour gagner de la hauteur tout en douceur. Tu as tout compris Sarah! Bon, voila, promis j'ai pas pris de pouce avec le café et m'en retourne à mes dossiers.

Bises belle valaisanne

spiruline a dit…

Oups, sorry pousse, pas pouce, le café...

Emiiiiiii a dit…

J'adore les semelles en crepe...et les crepes aussi d'ailleurs! :D

Je lorgne en ce moment sur une paire de Castañer et je lutte, je lutte...mais tu ne m'aiiiides pas!!

Sarah a dit…

Zabounette : Je te promets qu'ils font un effet très sympa et même pas que. Mais ça je ne puis le dire ici...

Noémie : Je débarque... c'est pas possible. Mais au moins je suis comprise. C'est sympa. Je m'habitue à culminer à 180 cm... et même j'adore !

sweetmilk : Entre nous, j'attends avec une impatience folle, la collec Jimmy chez H&M le 14 novembre. Même que j'ai réservé la journée depuis des semaines.

Fri : mais j'te jure que ça ne rebondit pas. En fait elles sont en crêpe solide... J'avais loupé une vente ebay avec des MJ qui ressemblaient beaucoup à celles-là. Euh presque !

L'armadio del delitto : Je porte des talons mais 3-4 cm maxi. Plus j'avais jamais osé sauf avec une paire d'escarpins, réservés pour les occas. D'aillerus je n'ai plus jamais osé les porter depuis le soir où je me sui éclatée dans un resto gastro. Et avec une robette noire. Un souvenir si cuisant que rien qu'en les voyant je sue.

Nad : Ah ! Je le savais. Venant d'une addict des talons. Merci de me soutenir dans ce dur et cruel dilemne. femme ou confort. Là j'ai opté pour les 2 !

Stéphanie : Un peu rétro, comme tu aimes :-)

Modeuse Boudeuse : Mais les escaspins à plateau, je veux un billet... 'fin je voudrais bien :-)

Sylvie : Le cuir naturel, j'aime tellement !

Mariga(z) : mais je souriais à la lecture de ton comm. Je me dis qu'on commence à bien se connaître. J'étais certaine que tu allais parler Castaner. figure-toi que cet été en Italie, je suis tombée sur une paire soldée mais mais... trop petite. Les k-Jacques et les Cstaner c'est bien Catherine. J'ai bien envie de tenter l'an prochain.

Louisoon : Non, mais arrêtez ! elles ne rebondissent pas... :-)) c'est juste que je marche à 10 cm du sol tant je me sens femmmmme!

Laure : Portées avec une robe, des jeans et une jupe aujourd'hui. Je ne m'en lasse pas. Bon faut dire qu'elles ont moins d'une semaine !!!!

Bara : MDR. Tes répliques j'en suis fan. Et si tu savais ce qui t'attend le mois prochain !!!!!

Anaïk : Un défi ? Quel défi ???

Spiruline : Mon homme 178 et moi 173... Je vais lui acheter des cr^pouilles aussi !!! Et plutôt abricotine ou williamine dans ton caf ?

Mimi : lesquels, lesquel ???

fashionpaillettes a dit…

J'adore les semelles en crêpes et de mon côté, quand il s'agit de talon, ce n'est que du compensé et du choix réfléchi sinon je me sens comme un travesti..............
Bizzz belges, ilona

Nunu a dit…

Sinon Converse vient de sortir un modèle 'compensée' également... je dis ça, je dis rien ;-)

sofsof a dit…

j'aime... suis assez fan des compensées... c'est mieux que les talons, toute la surface de ton pied touche le sol! C'est plus stable!
J'en ai porté tout l'été moi! Et celle ci, j'adore!