mardi 6 novembre 2012

L'indécence des prix suisses


 


L'achat du manteau d'hiver n'est pas si simple et pourtant bien nécessaire dans mon pays. Pays des concessions, du chocolat, de l'horlogerie, du couteau suisse et des vaches. A lait !

J'accepte de payer plus cher car nos salaires sont plus élevés, les locaux peut-être plus coûteux aussi, la gestion des stocks plus lourde. Mais qu'est-ce qui motive réellement 200 % de plus que le prix français ?  Est-ce vraiment justifié  ? Charlotte relevait dans un post,  les différences notables avec l'Espagne... Je pense que sur ce coup, la Suisse bat des records ...

Hier MP publiait une série de manteaux. Je suis arrêtée dans ma lecture par le prix qu'elle indiquait pour  celui des Prairies de Paris pour La Redoute. A moins que ma mémoire flanche, je me souvenais d'une somme plus importante.  Après vérification, mes chaussettes sont tombées....

Sur le site laredoute.fr, le manteau est soldé à 119.40 (au lieu de 199 euros). Ce qui équivaut à 144 francs suisses. 

Petit tour sur le site suisse de l'entreprise. Tenez-vous bien, le même vêtement est à 329 chf, soit 228 % plus cher !

Le pantalon est à 53.40 euros (64 chf) contre 159 francs suisses  (248 % plus cher !) !! Les mocassins 63.2 euros (76 chf), sur le site suisse ils sont à 159 chf !!!!! etc....

Il ne faut plus s'étonner que les acheteurs rusent en usant du statut de frontaliers de leurs collègues, d'un parent vivant en France ou de bonne copine qui joue les boîtes à lettres. 

Consommer dans son pays, trois fois oui. Mais pas à n'importe quel prix !



Vous ne trouvez pas cela effarant ?  Qu'en pensez-vous ?





24 commentaires:

Jane Quillerat a dit…

j'ai entendu une émission à la radio suisse romande à ce propos. Le revenu salarial des Suisses se situe en 2ème position après le Danemark toutefois, après déduction des charges, etc... les Suisses se situent après les Allemands... donc en 4 ou 5ème position au niveau européen !
La Suisse aime bien les mythes : Guillaume Tell, la vache Milka et les hauts salaires....

jicky a dit…

une seule solution: achète aux 3SUISSES!! (ah ah nan je sais c'est pas drôle). Nan mais blague à part, c'est super scandaleux. Que déjà on paie 30% plus cher la Zara fashion en France, passons, mais là, "c'est abusé" comme elles disent dans "tout ce qui brille" (passé hier soir à la télé, quelle poilade, je n'avais pas vu ce film, mais quelle poilade...)

waitandpress a dit…

Effarant, tu l'as dit ! Expérience vécue avec Zara. Une amie a craqué pour des boots cloutées, prix à Genève : 149.-, ok soit.. étant donné que je partais à Lisbonne une semaine après (oui j'ai cette chance là 2-3 fois par année) je lui ai dit de vérifier le prix sur le site portugais, verdict, 69 euros. Encore plus parlant ? Mon dernier vernis en date, Frenzy. Prix à Genève 42.50 hum hum, prix à Annemasse : 22 euros. Alors oui Sarah je confirme, on nous prend pour des vaches à lait et à la longue ça devient pesant. Belle journée !

isabelle a dit…

C'est sidérant et révoltant.

dididoumdida a dit…

Révoltant et exaspérant... J'avais déjà eu une mauvaise surprise pour une paire de bottes (je ne sais plus la marque) sur la Redoute.. Pareil, environ 200% plus cher sur le site Suisse.... Du coup j'ai demandé à ma copine qui habite en France de me les acheter!

Anonyme a dit…

C'est affligeant. Les clichés ont la vie dure, celui du Suisse qui a du pognon en est un et il faut croire que ça en arrange bien certains.

Encore une idée d'article intéressante, que tu pourrais écrire toit-même cette fois-ci (en opposition à l'article sur le sport que tu voulais soumettre à un collègue.

Ca me saoulerait effectivement. Et te faire livrer chez quelqu'un en France qui te renverrait le colis par La poste, c'est faisable ? A moins que La Poste aussi se sucre sur votre dos ?

Je compatis, même si ça ne change rien au problème.

Des bisous.

Gaëlle H.

jollien sarah a dit…

Jane Quillerat : Tu as raison, les clichés sont légion ici. Le pouvoir d'achat est peut-être fort, la vie agréable et Dieu sait que ce pays est agréable à vivre.
Je ne connaissais pas ces chiffres et n'en suis pas étonnée. Nous parlons souvent avec des amis vivant ailleurs et nos charges les laissent toujours pantois.

Jicky : Les 3 suisses est ...français et ici géré par l'Allemagne.

waitandpress : On pourrait dire que Zara emploie un grand nombre d'employés et qu'ils ont de grandes boutiques avec pignon sur rue et que les prix pourraient se justifier, un peu !! Là, pour une entreprise qui a uniquement de grands bureaux et un lieu de stockage, moins d'employés cela semble sacrément abusé... De toute manière, ils arriveraient à justifier cet état de fait !!

Isabelle : Je connais bien ce souci, il y a d'ailleurs eu des articles dans la presse. Mais rien ne bouge. Pour la téléphonie ... les prix sont aussi hallucinants !!!

dididoumdida : C'est ce que bon nombre de mes copines font ... Ma parka Maje de l'hiver dernier, je l'ai achetée en France. Pres de 200 chf de différence !!

Gaëlle : Oui, j'y ai pensé. Je n'ai pas le temps de creuser un sujet, mais je pourrais ;)))) c'est pourquoi je ublie un petit post sur le blog...

Vanel a dit…

Merci Sarah pour ton article! J'ai longtemps cru que j'étais la seule que ces différences de prix choquaient (et encore je ne savais pas que les différences pouvaient atteindre de tels sommes)!!
Et je confirme par expérience que la poste aussi se sucre sur notre dos (ou la douane, au final ca revient au même, c'est toujours la vache à lait qui paie...): j'avais commandé de la laine en France pour un montant d'environ 30 euros, je me suis vue facturer 30 euros supplémentaires quand je suis allée chercher le colis à la poste... Depuis je m'organise aussi pour faire livrer les colis en France et les faire rapatrier par la suite...
alors, qu'il y ait des frais de douane etc, oui je comprends, mais que ca me double ma facture finale, je trouve ca un peu gros...

chicca a dit…

...en effet cette différence de prix est navrante. Mais, par contre, quand on achéte sur les sites européen ou encore mieux directement en boutique à l'étranger, pour nous, les Suisses, c'est moins cher, car la Tva est beaucoup plus élevée en Europe que en Suisse ( 20%, contre 8%). Moi j'achéte souvent pour mes amies italiennes....

MarieG a dit…

Je plussoie: l'hiver dernier, une très jolie pochette Zara est restée sur son rayonnage parce qu'elle valait 190 chf à Genève et EUR 79 ssur l'e-shop en France.
Il faut aussi saluer l'effort que certains magasins genevois ont fait (je pense à Buzzano et Aeschbach) de nous vendre en équivalent en Euros + une petite marge de frais divers tout à fait compréhensible. Ils l'affichent en vitrine et doivent en être remerciés. Mais ce sont des magasins locaux.
Ils semblent donc bien que les abus, car je crois que l'on peut parler d'abus, viennent surtout des marques internationales.

Restent quelques solutions:
-tenter le marchandage en magasin, si si, cela peut marcher, et arracher un dernier escompte en payant avec du cash (les cartes de crédit prennent entre 2 et 4 % de commission). Si besoin, demander à parler au responsable du magasin.

- utiliser sa plus belle plume. Ou son clavier : écrire au siège de la compagnie: votre manteau xyz me plaît bcp, je m'apprêtais à l'acheter dans la boutique abc, mais y ai renoncé lorsque je me suis aperçue que vous le vendiez CHF --- en Suisse et EUR --- sur votre e-shop + le lien, soit une différence de... inacceptable à mes yeux.
Demander la justification de la différence. Annoncer que la marque sera boycottée aussi longtemps qu'elle n'aura pas fourni d'explication convaincante ou ramené les prix suisses à un niveau décent. Annoncer que l'on va poster un double de son courrier sur les sites de consommateurs.

Bref, la plupart d'entre nous n'étaient pas encore nées, mais à la fin des années soixante les consommatrices suisses ont fait baisser le prix du beurre à force d'écrire.

Belle journée

Lucie a dit…

Mais moi ça me rend dingue, et encore plus depuis la baisse de l'euro face au CHF ! Chez Zara le cours est à 2.00 minimum au lieu de 1.2 (et je parle des prix Zara France). CDC c'est aussi incroyable, enfait on peut généraliser à quasi toutes les marques. H&M ça va encore sauf collaborations designers.
Et c'est pareil avec les livres, mais comme on n'est pas dans le même ordre de prix ça passe encore, quoi que. Ha et les magazines...
Je me demande ce qu'il faut faire pour que tout cela change...

jicky a dit…

je sais bien que les 3suisses n'ont rien de suisse, je disais ça pour rigoler. Ce que je trouve dingue, c'est qu'ils continuent dans ce sens à l'heure d'internet et à l'heure, donc, où l'on peut comparer des prix en 2 secondes! (la preuve: ce post)

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec toi, on peut payer plus car nous sommes mieux rémunérés en Suisse. La Redoute qui fabrique la plupart de ses vêtements et qui majore les prix à ce point est du foutage de g...Pas étonnant que leur chiffre d'affaire suisse soit aussi élevé. Pour la collection Vanessa Bruno pour La Redoute, c'est la même politique. Je ne commande plus rien à La Redoute Suisse, uniquement en France chez une amie. Bravo d'oser dire tout haut ce que nous sommes nombreuses à avoir constaté.
Sophie

Sophie LaRIVIERA a dit…

Ma belle soeur qui a fait le choix de VIVRE en Suisse et donc, de ne pas bénéficier des avantages liés à la situation de frontalier, m'avait déjà signalé cette aberration scandaleuse !! Elle s'arrange donc avec une copine à Divonne. C'est tout ce que les marques ont à gagner en agissant ainsi !
Tues la poule et tu n'auras plus l'oeuf (disait ma grand mère...)

Anonyme a dit…

De vrais pigeons les Suisses. Si certaines différences sont justifiables, il semble évident qu'il y a de l'abus. Comme l'écrit Lucie par rapport à la baisse de l'euro, rien ne change avec ces géants. De petites boutiques ont modifié leur prix mais pas les gros distributeurs. David a bien vaincu Goliath. Peut-être qu'un jour...

Marina Baer a dit…

Je te comprends tout à fait!
Dans ma famille on me traite de folle: la plupart de mes achats sont font sur internet et sont livrés soit chez moi en Suisse chez moi si la différence vaut vraiment la peine à payer les frais de douanes, soit chez un ami qui rentre de temps en temps en France... Barbour, Sandro, Maje, Inouï et bien d'autres
J'ai même une wish-list qui se réalise lors de razzia lors de journées shopping à Annecy ou Lyon (oui je me tape tous ces kilomètres uniquement pour la différence de prix)...
Mais je peux te dire une chose, c'est qu'en ce moment je suis au Brésil, et les prix des multinationales comme Zara... et bien c'est le double des prix Suisses... oui le double, hors le salaire brésilien est loin d'être le double...
Injustice? Juste les taxes d'importation

bene_ch a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est un scandale. Comme j'en suis bien consciente, j'ai beaucoup de peine à acheter chez Zara mais également Maje, Sandro, CDC et autres... Pour ces derniers vu les prix suisses j'y regarde à 2x.
J'ai effectivement une gentille collègue qui me prête sa boîte aux lettres (j'essaie de ne pas en abuser). Sinon, j'achète aussi sur le net (malgré les frais de douanes :( , la TVA OK mais les frais administratifs c'est aussi abusé) si ça en vaut vraiment la peine. Je préfère parfois faire envoyer 2 paquets (2x les frais de port) pour ne pas dépasser la limite de TVA. Et quelqu'un a également mentionné les magazines voire les livres. Si je suis pour le local le plus possible dans la nourriture, là je peux vraiment pas.

Anonyme a dit…

Je ne dis rien aux 5o francs suisses de plus ou aux quelques francs sur des vêtements du H&M ou Zara, nous gagnons plus (les vendeurs aussi par conséquent). par contre que l'on se sucre sur notre dos pour s'enrichir toujours plus, je dis non. Certaines boutiques l'ont bien compris et adaptent leurs prix. Les pratiques de ces mastodontes qui se moquent de nous devraient être interdites par les Fédérations de consommateurs. Il y a bien longtemps que je n'achète certaines marques qu'au dehors de nos frontières ou au moment des soldes.

Anonyme a dit…

je partage votre point de vue à toutes, et j'avoue aussi faire des "descentes" à Annecy entre copines, où je fais le plein de produits de beauté et craque pour qques jolies fringues (les Galeries Lafayettes y ont un petit mais joli choix)... je trouve aussi que les magazines sont très chers ici (le ELLE est 4.50 FRS) ainsi que les médicaments.
Je ne sais pas comment se justifient les distributeurs d'ailleurs...
Sarah, tu nous organises une sortie lectrices-bons plans en France voisine ?
Dom

Nad a dit…

Merci pour ton article, je me sens moins seule dans la complainte. J'avoue que je n'achète plus que très rarement en Suisse car écoeurée par les différences de prix. Et l'angoisse de la douane aussi et de leurs frais fixes, surtout quand je lis ci-dessus qu'une personne a payé 30€ de frais de douanes pour 30€ de commande ! Où est la logique là-dedans ?
Il faut arrêter de nous prendre pour des vaches à lait !

Nunu a dit…

Je te comprends, ici sur le site belge de la Redoute, souvent les collections capsules ne sont pas ou très peu soldées (genre Vanessa Bruno et ici Les Prairies de Paris) à la base, elles sont aussi plus chères, exemple le manteau mentionné à 199 € est vendu ici à 219 €.

jollien sarah a dit…

Vanel : c'est le souci. Si le montant est noté sur le colis et que ton colis est attrapé tu paies d’entrée chf 24.-- (sauf erreur) pour le simple fait qu'on observe ton paquet(ou chf 18) et des frais... Ils en choisissent au hasard. C'est rès très énervant.
Une fois, une personne avait receptionné mon colis en France. Figure-toi qu'ils ont ouvert le colis et vu la quittance jointe au paquet et m'ont taxée. Il y avait une lettre privée qu'ils ont lue également (elle n'était pas cachetée, la personne en question n'étant pas très soignée sur les détails). Depuis je commande soit en dessous de 50 chf ou alors je tente et une fois sur trois ça passe ;)

Chicca : Tu vois l'aberration !!! Nous payons 12 % de moins de TVA et les vêtements plus chers ;) faut juste qu'on m'explique...

Marie : Oh ! c'est incroyable cette histoire sur le beurre. Je ne savais pas cela. Oui, peut-être qu'un jour, les marques suivront l'avis des consommateurs. On m'a parlé depuis ce post, d'un nouveau site suisse
http://barometredesprix.ch/
qui fait trembler les marques...

Lucie : Honnêtement je soutiens la cause des libraires. Je n'achète presque rien dans les grands groupes et me dirige vers les libraires indépendants. Comme tu dis la marge est moindre et c'est un métier dont j'ai un profond respect. Mais, je la'voue, lorsque je suis en France, j'en ramène. Par exemple les Marabout Cuisine.
Quant à la presse écrite, ils évoquent les coûts de douane... l'américaine est un poil plus cher mais pas tant que ça, celle de la France est 3 à 4 fois ou plus supérieure... Sans honte, c'est par kilos que je l'achète à l'étranger à chaque déplacement.

Jicky : Oui et ils l'ont lu...

Sophie : Oui, j'avais vu également pour la collec Vanessa Bruno. Mon but n'était pas d'enfoncer le clou mais simplement de constater sur un article précis (le manteau) la différence. Au départ, je pensais que c'était Isabelle Thomas qui s'était trompée ;))

jollien sarah a dit…

Sophie La Riviera : Oui on vit agréablement en Suisse mais surtout nous entretenons des clichés. Il y a des gens en Suisse qui gagnent difficilement leur vie (le montant des loyers dans certaines villes est hallucinant). Je suis d'accord de payer plus car les salaires et charges sont plus élevés mais les marques abusent, malheureusement.
certaines boutiques (par exemple Chez Camille à Lausanne) adapte ses prix à la France. Peut-être qu'il gagne moins mais au bout du compte les clientes sont fidèles et il est respecté dans le milieu.

Anonyme : Oui exactement, quid de la baisse de l'euro ?

Marina Baer : Je ne savais pas pour le Brésil... Ma belle-soeur est polonaise et chez elle, H&M équivaut à une marque de luxe. Je me rends compte de ma méconnaissance sur le sujet .... j'ai simplement relever cette différence de prix. Une enquête serait instructive. Bien que je doute fortement que les marques justifient clairement leurs marges.

Bene-ch : Comme toi, pour la nourriture je suis pour le local (bon j'avoue que je craque chez Monop mais pour des produits que l'on ne trouve pas ici ou pour leurs emballages.) Je viens de faire l'expérience des deux colis..
Dans l'autre sens. La Poste (ah on pourrait en parler aussi ou Swisscom !!!) depusi peu exige que les colis français soient envoyés en recommandé. Résultat une enveloppe en recommandé pas lourde mais épaisse m'a coûté 20 chf !!!
Le bon conseil du jour : le tien : se faire envoyer en deux fois et envoyer les cadeaux de Noël en enveloppe (pas dépasser 2 cm d'épaisseur : prix chf 4.90 au lieu de 20 !)

Anonyme : Je dis pareil. 50 chf semblent acceptables... Lundi le manteau en exemple était 390 chf... soit 298 % plus élevé !

Dom : Pour les médics, l'une de mes amies intimes est pharmacienne. Elle est consciente de la différence mais ils n'ont plus les mêmes marges non plus. Mais encore, une fois, j'avoue mon ignorance...
Annecy ou Lyon, bientôt il y a la Fête des Lumières ;))))

Nad : Les marques sont plus ouvertes moins assises sur leur piedestal. Est-ce que ça va véritablement changer ? J'ai entendu dire que ce nouveau site de prix (cité dans un de mes comms plus haut) faisait un peu trembler ces grosses maisons...

Nunu : Je ne connais pas le pouvoir d'achat des belges mais une petite marge est peut-être acceptable... Il y a aussi la politique différente selon les pays (la politique des entreprises, j'entends). Tous les pays n'ont pas le même mode de consommation...

Colette Poupette a dit…

Je viens d'en faire l'expérience chez Maje avec un manteau vendu CHF 895.- en Suisse et 495eur en France, soit CHF 300.- de différence!
Pareil avec des bottes chez CDC, vendues CHF 535.- en Suisse et 295eur en France, soit CHF 180.- de différence!
Je veux bien payer un peu plus mais pas qu'on me prenne pour une banque!
Autant dire que le week-end chez nos amis français a été bénéfique pour mon dressing ;-)