jeudi 8 septembre 2011

Et moi, et moi, et moi


J'annonce, post barbant, long, fouillis, pas glam pour une miette. M'ouvrir à vous c'est me confier à un joli paquet de copines, prêtes à dégaîner leurs bonnes combines. C'est pas que mon existence ressemble aux Feux de l'amour, la mienne est plan-plan niveaux fesses. En gros, je m'estime privilégiée, j'ose prononcer ce mot ? Deux garçons en pleine forme, un même homme depuis 17 ans avec des houles et des déserts mais aussi des pics et une mer apaisante, un boulot qui n'en est pas un tellement j'aime ça, c'est un peu être nanti. 

Vis ma vie formidable.

Mon souci c'est la gestion du quotidien familial (whaouhhhh !). Je suis une dispersée maniaque qui fuit l'organisation. Avec deux enfants, vous imaginez que j'ai dompté ma nature. Sauf que depuis la rentrée je surnage... 


Premier problème, le syndrome de la mère parfaite, de la femme d'intérieur parfaite, de l'épouse pas parfaite, de l'employée imparfaite. Je déteste les programmes mais j'essaie de tout contrôler. J'anticipe ce qui n'arrivera jamais (si un monsieur t'abordes tu cours loin et tu cries - mon fils a 13 ans et demi), fais gaffe aux chiens, aux météorites, aux voitures.... Tout cela, mine de rien, occupe une place immense dans la tête.

Faut te faire soigner

Deuxième problème. Mon boulot de journaliste indépendante A LA MAISON. Parfois, en rendez-vous, en séance, en déplacement. Mais majoritairement à la maison. Oh ! j'ai galéré puis j'ai trouvé une cadence. Je me suis imposée des règles. Répondre aux mails et les classer, tenir un carnet de mes papiers et biffer, agender en avance les délais. Mais aussi réfléchir aux sujets à proposer, trouver, dénicher, décider, facturer, ne pas être payée pour des recherches. Et surtout être là. Donc...dispo pour tout le monde. Et non, le coworking n'existe pas dans ma ville !!! La liberté est un des aspects les plus fantastiques mais elle a un prix. Honnêtement, je puis dire qu'après deux ans, je trouve un rythme de croisière, je garde des jours off, le mercredi après-midi est sacré. Si pour l'instant, cela me convient, il m'a fallu une énergie, de l'inconscience sûrement pour renoncer au confort de l'employé mais je ne regrette rien, bien au contraire.

Elle a du boulot et elle pond une pendule.

Troisième problème, le plus gros : l'intendance. Un de mes fils fait du sport le mardi et le jeudi, le deuxième 5 ou 6 jours sur sept (c'est nouveau depuis juillet). Avec une autre famille nous nous partageons les trajets. Je vous laisse imaginer que le mardi et le jeudi je fais huit allers/retours entre 17 H 00 et 20 H 00. Et non, pas possible de faire autrement. Quand je suis absente, je trouve une solution. 

A ce stade, un lecteur courageux s'aventurera au-delà.

Ah ! fait nouveau ! Après des années de travail à 200 kil de la maison, mon mari débutera un nouvel emploi ici dès le 1er novembre. J'ai tiré des plans sur la comète, vendu la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Héhé... je pourrais accepter d'autres boulots, voir mes copines plus souvent etc... tadaaaammmm. J'abrège mais il se lance dans une course en montagne qui demande une préparation physique soutenue d'octobre à avril (jusqu'à maintenent il ne faisait que deux ou trois fois par semaine du sport). Là ce sera trois fois au moins - mais de longues sorties. Dans le mil ! Le mardi et le jeudi ! (pas moyen de les déplacer, ils sont trois). Dois-je endosser le rôle d'ogresse, d'empêcheuse de rêver ? Bien sûr que non. 

On a vu plus sexy comme billet. Comme porter des bottes frangées blanches.

En écrivant je me rends compte que cela semble tristement banal et facile. Oui ?

ET MOI ET MOI ET MOI ?????

Pas réussi à trouver un créneau pour le yoga (non aucune influence de Garance), envisagé la piscine un des jours de trajets du footeux. Suprême espace personnel, je tiens à me faire les ongles deux fois par semaine !!!!! C'est presque trop dans mon emploi du temps millimétré.
Je cherche un bel agenda familial à suspendre, des astuces car avec mon esprit en permanence squatté par une radio qui crachouille "il faut faire", "tu dois rendre pour", "atteindre Beigb... avant tel jour", "répondre à telle pour ceci", "trouver la, le, du jamais publié " "faire la lessive avant dimanche",  j'oublie le dentiste, l'ophtalmo, le physio ...

Envisage d'ouvrir un blog de femme éplorée.

J'essaye de vivre LE moment présent, chaque jour suffit sa peine. Mais la zénitude n'est qu'un vague concept pour une dragonne. Je rêve de prendre une chose après l'autre, sans stress, réussir à appuyer sur le bonton off, d'avancer à l'écriture de ce roman qui traîne faute de temps - de 5 à 7 le matin. Car pour couronner le tout, je suis une marmotte. Un rêve nébuleux donc !

Comment faites-vous ? Je sais qu'il y a des héroïnes quotidiennes parmi vous. 

Chapeau bas pour avoir tout lu ! D'ailleurs j'offre un mascara à un comm tiré au hasard !

Sur les photos - Vernis Essie (probable addiction)
Le blanc, Allure - ne rend pas blanc mais un léger crémeux chic et soigné
Le chocolat praliné, Mink Muffs - à tomber
Good to go ! - fixateur qui aide à sécher le vernis en un rien de temps - gé-nial !

37 commentaires:

Claire Badoba a dit…

Le calendrier de Sandra Boynton
http://www.amazon.fr/Mums-Family-Calendar-2012/dp/0761165118/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1315442935&sr=8-1
5 colonnes, donc une pour chaque membre de la famille + une pour les trucs en commun, il est génial !

maisquelbeautemps a dit…

non mais attends, minute papillon, c'est TOI l'héroïne! Comment fais-tu? je te promets, si tu avais lu ce billet de mon point de vue, tu te rendrais compte à quel point c'est DEJA génial de gérer tout ça... alors ok, toi tu ne vois peut-être que les trucs qui coincent, les trucs que tu vroudrais mais que non, les trucs que tu ferais mais que bof etc... mais MOI, je vois (lis) ce que tu fais DEJA! et je te promets, je me dis maisquellefemme!
bon, d'ailleurs, je me permets un petit avis sur l'écriture du billet: tu annonces qu'il sera fouilli et qu'il faudra du courage pour le lire jusqu'au bout... ????? mais moi, au contraire, je l'ai lu d'une traite, m'y suis amusée et ai beaucoup aimé cette écriture que je ne te connaissais pas jusqu'ici.
je te promets Sarah, t'assures DEJA! (et non, je ne dis pas ça pour être chou <3)

Anonyme a dit…

Le problème, c'est de bosser à la maison. On pense que ça va nous faciliter la vie, mais c'est illusoire. Car on est en mode dispo tout le temps (quoi qu'on dise). Je l'ai fait un temps et je suis retournée au bureau, voir des vrais gens et prendre des vrais cafés dégueu à la machine ... mais j'ai gagné productivité (pff) et j'ai retrouvé le temps de faire du sport le midi, du shopping, le rêve quoi ! FAUX ... en contrepartie, je passe mon week-end à cavaler comme une dingue entre les courses et le reste. Il n'y aurait donc pas de solution idéale ? Damned.
Patricia

isabelle a dit…

D'accord avec Patricia. Travailler à la maison: l'enfer. En mode dispo tout le temps.
Tu assures comme une bête ma belle. Pour en être passée par là, je compatis pour les aller-retours/sport des enfants. Je me souviens de mercredi marathon...
Ce qui m'épate finalement le plus dans ta description, c'est le coup du vernis à ongles deux fois par semaine! Là, la barre est haute pour atteindre ton niveau!

Sarah a dit…

Claire Badoba : Merci pour l'info, je fonce zieuter de plus près. Ici je n'ai rien trouvé. Merci.

Maisquelbeautemps : merci merci. J'ai écrit comme je parle, les idées en vrac. Une double, quadruple vie le blog ;)) Merci ma belle.

Patricia : Il n'y a en effet pas de solutions parfaites. Les aulités des défauts et vice versa. en même temps, à la maison, tu évites la mauvaise humeur de tes congénères et eux de supporter la tienne ! Je n'aime pas les heures précises. J'aime écrire sur ma terrasse, les yeux perdus... Une question d'habtude. Les bureaux partagés sont attirants, mais rien ici... Nous sommes des démuliplicatrices nées, parfois assumer tout cela est lourd. Mon hernie discale ? je ne cherche pas trop loin... Merci d'avoir pris le temps et de lire et de laisser un mot. Et bonen route à toi ♥

Isabelle : Alors les séances bi-hebdomadaires j'y tiens mordicus. Trop forte, hein ? ;))) (j'avoue en catimini les vernir parfois dans... le train ! ce qui m'a valu à deux reprises des mouvements de mauvaies humeurs de deux femmes !). Merci de compatir ;)

Marie a dit…

Je n'ai pas encore d'enfant mais je me doute que ça doit être stressant le fait de penser qu'il peut tomber sur n'importe qui ...

J'imagine ce que c'est de bosser à la maison, là ce mois ci, je bosse de chez moi en freelance et j'arrive pas à m'organiser : je pensais que ce serait la "détente absolue" mais putain !!!

Lol pour les 8 trajets, ma pauvre !

Il a du courage ton mari, ça lui a pris comme ça ?

En ce qui concerne les héroïnes quotidiennes, je ne te dépasse pas ! Tu as tout d'une superwoman !!

Oh un mascara, yes !

Bon courage :)

Sophie a dit…

D'abord ton billet est super bien écrit et drôle !
J'adore les phrases en rouge .... Et le coup du vernis 2 x par semaine. La base! Faudrait qu'un jour je m'y mette (dixit la fille qui y mis du vernis sur ses mains uniquement le jour de son mariage hum hum)
Bref j'ai ri et adoré ce billet real life...
Quel bordel ce quotidien nom d'un chien!
Y a pas de baguette magique, on fait toutes comme on peut finalement . Ça paraît con mais globalement c'est ça.
Du moment que tu t'es levée que tout le monde a mangé que ton papier est rendu que chéri fait son sport, les petits aussi et que tu t'es mis ton vernis, c'est déjà pas mal.
Du yoga ? Bonne chance pour trouver un créneau.
Et puis du moment que ton fils sait hurler sur les pervers l'essentiel est là ;-))
J'ai pas de conseil autre que celui ci : tu bosses, tu n 'es pas femme au foyer. Donc tout le monde s'y met et s'impliquer dans le quotidien ( j'ai nommé les 3 loulous)
Bonne channnnnncccceee et bravo d'assurer ET de garder de l'humour .... Bisoux

Valérie de Metz a dit…

Alors déjà, j'ai tout lu figure-toi. Et je compatis, sur la course, penser à tout, anticiper, ne rien zapper, et malgré tout être pomponnée, souriante, manucurée, et lookée. Chacune de nous fait ce qu'elle peut. Il n'y a pas de mère parfaite. Et quelqu'un a dit que quoi que tu fasses, tes enfants te reprocheront toujours quelque chose. Alors on essaye de prendre du recul...

Et sinon, (et pourtant Dieu sait que j'aime ce que fait IM), pas question de porter ces immondes bottes blanches à franges!

Des bises ma belle

Pascalou a dit…

Bonjour,

Oh comme je me suis sentie moins seule!!Marrant, je suis aussi mariée depuis 17 ans et j'ai deux garçons (14 et 13 ans).Rentrée éprouvante étant moi-même prof, tout tombe dessus en même temps et un mari qui travaille loin et qui en rentrant part au sport ou joue sur l'ordi...Bonheur, bonheur....
Tiens le coup pour des deux séances de "vernissage", moi je conserve envers et contre tout ma demie-heure de lecture et quotidienne.
Bises

Sophie bis repetita mea culpa a dit…

Cochonnerie de clavier iPhone et de fille pressée
La fille qui a mis...
Tout le monde s'y met et s'implique ...
Bref tu as sûrement su lire entre les lignes :-)
Bisoux

Sarah a dit…

Marie : Il faut s'imposer de règles pour bosser à la maison. Après de grosses prises de têtes, je tiens presque le bon bout. Il arrive à mon dernier de me dire mais tu travailels pas t'es sur l'ordinateur !!!!! ;) oui, bichon ! mais là, dans une heure, je DOIS rendre un papier !! ou tu fais pas un vrai travail t'es sur la terrasse..
ce à quoi je réponds, ben oui, j'ai de la chance, c'est pour 4a qu'il faut travailelr à l'école, pour avoir un travail cool ;) Tu n'as pas de ces lieux où colouer ? C'est génial, porteur de rencontres, de clients etc... Quant au courage de mon amri... il a déjé fait plusieurs fois cette course de haute montagne, mais jamais comme on dit chez nous 2la grande". A l'année il fait son sport.

Sophie : mais t'es un ♥. si tu savais ce que je regrette que tu ne sois pas là, tout près pour des séances de grrrr puis de yeahhh après quelqeus verres ;))) Pour le yoga, je crois que je trouve une solution. J'attends confirmation. des becs.

Valérie : Jolie pour les gaminettes, mais au vu du prix pour les filles à papounet, ces bottes.

Pascalou : Merci à toi aussi. Moi aussi moins seule. Les séances de lecture aussi j'y tiens. Sauf que j'en suis à...plusierus heures ! entre 23 et 1h du mat... cette semaine j'ai fait sage ;) merci de ton passage ici ;)

Sarah a dit…

Sophie bis : Tu penses, j'avais compris. Mias je ne sais pas faire pas m'y prendre !!! Je les ai trop gâtés. Du coup, mes copines me disent "on plaint tes belles-filles". Un beau-fils ça le ferait peut^-être ? ;))

Cerise a dit…

56 ans, 2 jobs à temps partiel, des enfants loin du nid, j'aime la photo et j'ai décidé de bloquer mes jeudis après midi. Erreur ! Tellement coupable de prendre du temps pour moi, je suis occupée pratiquement toutes les semaines. Gaffez-vous les filles...

Anonyme a dit…

j'ai tout lu!!!
Eh bien, je suis admirative de te voir continuer à bloguer avec cette vie de dingo ;)
En conseils, je ne peux que te donner mon truc à moi: dé-lé-guer!!!
Comme toi, ma moitié prépare le marathon de NY, ça fait du quasi 5 entraînements par semaine, autant dire que, le we, je peux pas compter sur lui les matins. Mais, je ne lui lance pas la pierre, vu que je suis l'accompagnante, hé hé hé...
DONC, pour le linge et le ménage de la partie enfants de la maison, nous avons la baby sitter. Quand je suis pas dispo, c'est elle qui gère. Aussi simple que cela! faut trouver la perle et accepter de faire l'impasse sur coiffeur/esthéticienne/restaus pour financer...
Pour l'instant, je trouve que le rapport sacrifice/bénéfice le vaut bien!!!
bizzzz
Béné

M1 a dit…

En lisant ton post, je comprends mieux ce qui se passe à l'intérieur de la tête d'une gonzesse ^^
Journaliste indépendante? le rêve, je voudrais faire ça quand je serai grand : )

Anonyme a dit…

j'ai tout lu parce que j'adre te lire!...il y a plein de types de blog mode : dès que donnent envie de nouvelles tenues qu'on peut s'offrir, dès qui font regretter de ne pas être milliardaire, , des qui font complexer, des qui font juste du bien quand on les lit, tellement ils sont bien écrits...tu as mis un peu de ta vie et beaucoup de ton temps dans celui ci...un beau cadeau que tu nous as fait...

Anonyme a dit…

je bosse dans une salle qu'on appelle trading room, oui là je me suis connectée au bureau, on est en gros plus de 100, chacun sa life & des liens si on veut (clin d'oeil sarah). et je cours aussi & me demande comment font les autres pour tout caser dans leurs emplois du temps.
en tous les cas je sais que je vais caser un stop pour trouver ces deux vernis essie, ils sont tooooop
et j'ai lu tout, ça m'a fait du bien dans ma journée où les marchés continuent à faire n'importe quoi, une bonne coupure, une tranche de vie & je t'imagine dans ton quotidien <3 à tout super bien gérer comme une chef, chapeau, vraiment !
mimioui

Anonyme a dit…

J'admire, j'admire ... j'ai eu plusieurs vies dont une où je rentrais quasi autiste et je bénissais le fait d'avoir nobody à la maison ! Comment font-elles pour pour enchaîner gosses, bouffe, mec etc ... travailler à la maison demande une discipline terrible, j'ai fait aussi ... et je préfère ! Sunny

mmarie a dit…

Même si tu annonces du décousu, c'est structuré, une preuve supplémentaire de ton sens de l'organisation. Je compatis mais surtout j'admire ton talent pour combiner tant de paramètres, d'obligations, sans escamoter les plaisirs.
(Moi je suis une handicapée de l'organisation, une épouvantable procrastineuse pourtant forcée d'être raisonnablement efficace, comme tout le monde, et je rame.)

Quelle passiflore !!

Anonyme a dit…

Welcome to my life! (ou comment "travailler" de la table de sa cuisine, avec deux filles de l'age de tes garcons...). Mais comme d'autres avant moi, j'admire le vernis deux fois par semaine !
Marie-Odile

Lolotte a dit…

Ah, ça me parle ta situation, tu es une wonderwoman, rien d'anormal !!!
Je n'ai jamais travaillé à la maison mais jusqu'à ce que je change "de vie" il y a un an, j'avais trois ados à la maison, un job à 60h par semaine, un mari-enfant et je ramais tout le temps. Le pire c'est que je crois que j'ai besoin de cette hyperactivité et que j'aime ça!
Bref, je suis bien incapable de te donner des conseils, je vis dans un bazar permanent, notre maison c'était Beyrouth et je râle, je râle ... tout le temps !

Anonyme a dit…

j'ai adoré.
fais toi pas de souci c'est chez tout le monde la même chose, et nous sommes TOUTES des super-women!
mais toi, en PLUS, tu tiens un BLOG! BRAVO! :)
je viens de recevoir un calendrier mural que j'ai commandé sur etsy- je t'envoie un mail avec le lien.
vive le foot, vive le vernis posé le soir tard ou le matin tot, et tant pis pour le yoga, moi j'ai commandé un dvd pour faire à la maison... il prendra surement la poussière! :)
becs
Audsie

Anonyme a dit…

Merci, en fait je lis très souvent (et jusqu'au bout) mais laisse quasi jamais de commentaires. C'est un début ...
Patricia

jicky a dit…

je me reconnais dans le concept "dispersée maniaque"... Je crois que je suis hyper organisée pour compenser un côté "tout m'interesse" qui peut être très.. dispersant!! d'ailleurs je suis en pleine re-organisation repensée de mon blog..

Sarah a dit…

Cerise : C'est quand même la bonne idée. Se bloquer un jour dans la semaine ;)

Béné : Après trois mots je savais que c'était toi ;) Je suis un peu la fille qui se dit les sous d'une femme de ménage iront mieux pur ...des fringues ! hahem, honte. Au tarif des femmes de ménage suisses, je te dis que ça te fait des supers vacances. Mais.., comme tu dis,le rapport sacrifice/bénéfice en vaut la chandelle. Ai trouvé un deal, chaque 2 semaines. Je la cherche je la cherche. Et NY... au moins tu as une récompense au bout ;)) ♥

M1 : Tu fait mieux que ça, non ? en plus tu vis au soleil, non ?

Anonyme : Merci merci ;) ce blog, extension presque de moi, comme dit caroline (pensées de ronde), est un exutoire, un lieu de partage. Franchement, malgér le temps prix, ce n'est vraiment que du plaisir... ♥

Mimioui : La diversité de nos vies et se retrouver ;) J'adore. Et entre nous, le brun Mink machin est fa-bu-leux. Avec le petit plus du truc qui sèche, c'est dément. Pour une folle du vernis, les Essie me bluffe par leur facilité d'appplication, els teintes. tout me ravir (et je ne fais pas de pub, c'est juste un avis perso !!!).

Sunny : Ah ! toi aussi ? le fait de ne pas avoir d'horaires précis, de s'organiser est un vrai plus. Il y a un prix, celui de l'organisation mais pour le moment, pas de regret. D'autant, si l'on peut rencontrer du monde une ou deux fois par semaine. Je t'avouerai que genre en janvier, j'ai passé 3 semaines obnubilée par un boulot, limite autiste, en trianing à peine maquillée et depuis, plus jamais... et alors ? toi et la toile ?

Mmarie : aaaah ! tu as vu ! Un tout petit plant offert par une copine, mis en terre contre un mur, chaque printemps, je la rase presque. et je ne te raconte pas sa grandeur. Je n'en suis pas peu fière ;)))On est toutes des héroïnes. Un peu, non ?

Marie-Odile : Je vois très bien la situation. et pour les vernis. J'ai dit deux parce qeu je n'ai pas osé dire la vérité qui est plutôt...3 ! Je vis, entourée d'hommes et ça c'est mon truc de filles. Pas maquillée je peu presque ! mais les ongles pas vernis, c'est jamais. Ou alors pour les laissr reposer. Même s'il m'arrive de mettre juste du transparent vite/fait. Mias sinon, une fois au moins, c'est trempage, cutilcules et tout le tsouin tsouin ! Tu sais quoi ? ça me vide la tête !

Lolotte : 60 heures par semaine. Mon dieu !!! Impossible d'envisager ça ! Tu penses si tu as eu besoin de changer de vie. Je suis une toute petite joueuse. Je ne sais pas faire plus. Purée, je suis muette ! et trois ados. purée je compatis. un me suffit ;)

Audsie : Merci merci, j'ai re4u ton lien. Je vais regarder tout 4a. Le blog, c'est LE moment de détente ;) ça dépend comment on l'envisage. Ne n'ai pas de pression, pas d'obligations, aps de sponsos qui fiche en l'air l'esprit.

Patricia : Ben merci. J'ai mis plus d'un an avant de laisser des comms. Depuis... ben depuis... tu vois où j'en suis !

Jicky : Je comprend parfaitement l'idée ;))) courage, tu vas trouver ma belle !

mmarie a dit…

Et en plus tu trouves le temps de répondre à tout le monde !

Bon ben voilà, je veux une passiflore (elle est en zone ensoleillée, la tienne, je présume...)

Question vernis : Essie je n'ai pas encore essayé. J'ai un équivalent du Mink Muffs (ou du You don't know Jacques d'OPI): le marron glacé de Mavala. Mais ce qui me tente terriblement c'est le Good To Go. Donc c'est un top coat qui protège ET qui sèche vite ?

Bonne journée Sarah.

carine a dit…

c'est déjà pas mal tout ce que tu fais!!!
et puis, les mères trop parfaites doivent être ennuyeuses!!!(MAIS NON CE N EST PAS LA JALOUSIE QUI ME FAIT DIRE ça!!!)

Magda a dit…

D'accord je n'ai pas d'enfant, je vis seulment depuis 2 ans avec le même homme,je travaille dans un burau avec des horaires assez reguliers, je ne peux donc pas te dire que je te comprends, mais je t'admire! Gérér comme ça une vie et sa famille. Tout en partagent ta vie avec nous tous.
Franchement, j'espère pouvoir assurer au moins à moitié comme toi tu le fais, le jour où nous aurions des enfants!

Poppins a dit…

Alors là, je me reconnais encore une fois! J'ai un planning familial accroché sur le frigo, où toutes les sorties scolaires, amoureuses, rendez-vous chez le pédiatre, dentiste, rendez-vous d'info à l'école etc...sont inscrits au fur et à mesure.
Les courses, se font par internet, et je vais juste les charger dans la voiture en sortant du boulot! Et je dois avouer que travaillant le mercredi, c'est les grands-parents qui se chargent des aller-retours.
J'arrive à a faire du sport 2 fois par semaine, le jeudi dans une association à coté de la maison à 20H30; donc, c'est mon mari qui assure le coucher, et le samedi matin.
Par contre, le vernis, j'y arrive pas: un ça déborde, deux c'est pas nickel: on voit les traces de pinceaux, et pourtant j'adore ça! je trouve super joli et très féminin.
Et, comme toi, le soir, une fois le repassage terminée, où autres tâches, je me pose au lit avec un bon bouquin.

En tous cas, merci, pour ce mail tellement vrai et drôle, et Oui: et moi et moi,

Bises

Spiruline a dit…

Oh Sarah, en te lisant je me suis vue il y a quelques années. Toujours à courir pour tout boucler, être à deux endroits à la fois. Aujourd'hui, mes mômes n'en sont plus et tout est plus simple. J'en suis même à me demander comment j'ai pu réussir à tout conjuguer sans burn out. Je crois tout simplement que quand on a pas le choix, on se débrouille pour faire les choses. Le problème en travaillant à la maison (et j'ai connu cela), c'est que les autres ont l'impression que l'on ne travaille pas vraiment... Quand au coup des deux couches de vernis hedbo, comme d'autres de tes lectrices, il m'épate :-)

Anonyme a dit…

Fffffffffffffff, quel courage !!!! 8 allers retours entre le mardi soir ??!?!? Ben franchement, rien que pour ça je te tire mon chapeau et je te sacre reine de l'abnégation !
Quant au fait de travailler chez toi, je ne l'ai jamais vécu mais je sais que c pire que tout car il faut avoir une organisation d'enfer, une volonté de fer, et s'y tenir, s'y tenir, s'y tenir.
Rien de mal à vider ton sac, au contraire. Les yeux qui te lisent sont bien placées pour te comprendre...
Ce qui me scotche tout autant, dans un genre différent, et pour tout dire je t'envie : ton vernis à ongles 2 fois par semaine.... Sapristi mais comment tu fais ? Moi je suis à peu près dispo à partir de 21h, heure à laquelle je dine, redispo vers 21h30, puis affalage devant un DVD ou la télé, et quand je me "réveille", il est 22h30, plutôt l'heure de se lancer dans les poupoutes du soir (douche, dents, crèmes diverses...) que dans les ongles (l'option stries du drap sur le vernis n'est pas acceptable au vu du temps que je passe à l'étaler !).
Bon enfin tout ça pour te dire que tu m'as l'air d'être quand même super organisée. Le souci vient plus du fait que tu te sens "obligée de" et que tu n'as pas trop "la liberté de", non ?
C'est peut être un peu défaitiste ce que je vais te dire mais parfois je me dis que c'est notre lot, à nous, les mamans. On doit assurer. Tout (ou presque) repose sur nos épaules, tout le monde repose sur nous alors..... faut bien être là.
C'est pour ça que les diners de pouffes sont si importants, et, mieux, les WE sans la marmaille, voire, sans chouchou, histoire de ne penser justement qu'à toi, et toi, et toi....
Bises

Gaëlle H.
PS : dis, t'as oublié de citer un membre de plus de ta famille, qui doit prendre du temps quand même : ton blog ! rien que pour le temps que ça demande, je ne pourrais pas...

Anonyme a dit…

Je rentre de vacances et j'ai tellement peur de la rentrée que je suis tétanisée sur mon canapé à étudier les blogs pour voir comment les autres font...
Alors tout d'abord, chapeau, parce que tu as beau dire que tu ne fais pas 60 heures, ça y ressemble.
Juste une chose, tu dis que la colocation de bureau ne se fait pas chez toi, mais c'est peut être juste que le concept ne s'est pas mis en place? Peut être qu'en cherchant un peu, tu pourrais rassembler d'autre freelances autour de cette idée? Remarque, mon idée, elle ne servirait peut être qu'à ne te donner encore plus de boulot... Bon courage en tous cas :-)
Isa

Sarah a dit…

mmarie : Te viendrait-il à l'idée de boucler à une copine au téléphone ? Pareil pour les comms, pour moi ;))) Le good to go est parfait dans nos expaces spatio-temporels emplis... et oui, ma passiflore plein sud contre un mur.

Carine : Tu as raison...et pénibles en plus ;)))

Magda : Merci c'est super gentil, 4a me fait plaisir d'être comprise et peut-être entendue. je viens de parler avec une voisine qui bosse deux jours par mois, s'octroie des plages entières pour elle et ne comprend pas en quoi une vingtaine de trajets par semiane pour véhiculer les enfants est un problème !!!!

Poppins : C'est une stucture millimétrée les emplois du temps des femmes d^'aujourd'hui. un équilibre à trouver sans que personne n'en pâtisse et en évitant la culpabilité. Bravo et merci pour les exemples qui me donnent des idées ;)

Spiruline : Tu as dit justement ce que je ressens. Surtout dans le fait qu'en travaillant à la maison les gens pensent que tu ne travailles pas vraiment. Quand on me dit, tu as du boulot ces jours ? ça m'agace à un point ! Jamais on ne pose la question à celles qui ne travaillent chez un employeur. limite on les admire !! Par exemple, vendredi je pensais de pas bosser. Je n'ai rien fait de facturable. Eu des téléphones des rédactions, des mails à répondre, un shooting à éclaircir, un écrivain au téléphone pour un papier, etc.... De l'intendance. je n'ai pas vraiment bosser mais... Suite à ce post que mon mari a lu, on en a parlé. J'ai décidé certains jours de ne plus emmener mon mobile, je ne réponds plus sauf aux amies le mercredi après-midi, j'éteins l'ordi ! Avec ta maison et tes deux, sans homme je sais que ta tâche était plus titanesque que la mienne.
Merci ma belle.

Gaëlle : Il faut savoir prendre l'agenda et bloquer des souper de puffes (LOL), des moments à deux ou en solitaire. Pour le vernis, je recommande ce produit (ou un autre) qui fait sécher plus vite ;))) Merci pour ton comm ;)) et encore une fois, le blog est ma bouffée d'air comme le sont mes traversées de bassin !!!

Isa : Figure-toi que j'y ai songé. Mais, une fois encore, de l'énergie é trouver... Peut-être car je suis une grande idéaliste, que par hasard, des rencontres et 4a se fera ;) Bon courage pour ta rentrée, une grande bouffée d'air et se lancer à l'eau ;)

Chroniques en catimini a dit…

Personnellement aucune astuce pour m'organiser, ce serait vraiment présomptueux de ma part de te donner des conseils moi qui n'ai pas encore de chérubins à chérir (disons-le comme ça ;)). Je suis donc admirative devant ta gestion quotidienne, c'est plutôt moi qui vais en prendre de la graine. Ce commentaire aussi pour te dire que c'est un réel plaisir de te lire, alors même si ce n'est pas facile de tout gérer (à bas quand-même cette image de la wonder-woman qui doit tout savoir organiser), n'arrête pas tes babillages !
Histoire aussi de contribuer un peu si l'on peut dire : le vernis mink muffs est effectivement sublime. Pour sécher mon vernis, j'utilisais le Drip Drop Dry de O.P.I, très efficace mais pas donné. Là, je viens de migrer vers le Mavadry de Mavala. J'essayerai ensuite le tien pour pouvoir enfin choisir le meilleur !
PS : Comme tu le vois, c'est la rentrée pour moi aussi, je rattrape toutes les copies non lues ;))

lecoeurdeshommes a dit…

Parfaite......je crois qu'on le devient le jour ou on comprend qu'on ne le sera jamais !

Peggy a dit…

je ne dis qu'une chose : le mieux est l'ennemi du bien.
Ah non 2 choses : Festina lente.
(t'as pas fait de latin ? ça veut dire hâte toi lentement.)
J'essaye de m'y tenir sinon c'est le burn out.
Le bilan, je ne fais rien de parfait, ni au boulot, ni à la maison , ni avec mon mec ou mes enfants. Je me plante souvent mais que la perfection est ennuyeuse et sans surprise !

Sarah a dit…

chroniques en catimini : Merci ma belle pour ton passage et ton comm. Je suis ravie de te "revoir". Une tuerie ce vernis, je trouve ! et quelle tenue et quelle facilité d'appli ...

le coeur des hommes : TU as bien cerné mon autodérision ;))

Peggy : Mais je culpabilise à mort ;) merci pour tes gentils conseils. Pfff je tente de faire du mieux que je peux. Et c'est ce que nous faisons tous, du mieux qu'on peut. bises