vendredi 7 janvier 2011

Autour d'une paire de Chie Mihara



Lorsque je vous parlais de mes envies d'intemporel, de durable, je crois bien que j'incluais l'histoire qui se joue entre le vêtement (ou accessoire, suis pas sectaire!) et nous. Ce que je n'aime pas dans le vite consommable est le fait quil n'y ait pas d'empreinte, ni aucune histoire entre lui et  nous. Mes favoris, mes fétiches ont chacun quelque chose de particulier.

Parfois le contexte de l'achat et l'émotion qu'il enfante..
Parfois la complicité grandit avec le temps (ma veste de smoking Stella Mc Carthney pour H&M, par exemple), on le voit sous un jour différent. Comme un ami qu'on redécouvre dans une situation extraordinaire.
Parfois, c'est une attente pleine de picotements et le goût de ce désir s'imprègne.
Parfois c'est un coup de foudre ou un gros coup de coeur.
Parfois, aussi furtive que soit l'appartition de la tentation, c'est une reconnaissance immédiate.
Parfois c'est plus compliqué.
Parfois on se trompe.
Parfois c'est parfait.
Parfois on ne peut pas expliquer rationnellement son attirance. On l'est et ça se passe de justification.



Vous dire précisément pourquoi cette paire de Chie Mihara, je ne saurai pas vraiment. Par contre vous raconter que mon regard est tombé sur eux dans le dressing d'une créatrice suisse romande et que ce fût de l'émotion, vraiment. Vous dire que mon côté raisonnable et rationnel était rassuré par la réputation de Chie Mihara qui n'est plus à prouver. Vous dire qu'on me laissait choisir mon cadeau de Noël. Vous dire que mes trois hommes ont détesté. Vous dire qu'il suffit, pour l'instant, que je les regarde. Vous dire que j'ai (presque) des papillons dans le ventre à leur vue. Vous dire que je suis folle de parler ainsi de chaussures. Espérer n'être point la seule.

Si l'on est pas sensible à ce qui se joue avec une pièce de dressing, on ne peut absolument pas saisir ce qui se trame. Imaginons un soirée où l'on ne connaît pas grand monde, ou un rendez-vous stressant, ou une journée de moral raplapla. Enfiler une pièce avec laquelle on a noué une sensation affective, nous rend spontanément mieux, nous recentre (Jean-Claude Van Damme, tu squattes mon esprit, là).

Ma première paire de Chie, c'est quelque chose...

Mocassins Muma Chie Mihara
Chaussettes H & M

32 commentaires:

Polly a dit…

Bravo!!!! Je suis moi-même sur le point d'entrer dans la famille... Vue une paire magnifique à Paris, me suis promis que si j'arrivais à n'acheter aucune autre paire de shoes cet hiver, je me les offrais pour me récompenser, et même qu'elles seraient sûrement soldées!!! Janvier, me voilà!!!! Tu les as trouvé en Suisse? online? Elles sont magnifiques!

Sarah a dit…

Polly : Les soldes chez Camille ♥

Polly a dit…

Camille, tu veux dire à 250m de chez moi? je décède! You make my day!

jicky a dit…

je parie que les hommes ont trouvé ça "mamie"! mais elles ont qqchose, ces chaussures. Je les avais vues en rouge, chez Nizzagirl, je ne sais pas si finalement elle les a achetées, mais je pense qu'elles ont du potentiel... Moi j'ai une paire de Chie Mihara (immortalisées chez Chie Mihara, d'ailleurs, ICI (la photo du 15 juillet en sandales rouges et blanches, c'est moi, que j'adore litteralement)

marekath a dit…

Hello Sarah, elles sont magnifiques, des papillons moi aussi c'est exactement ce que j'ai ressenti devant ta photo, avec un whaouu..; et tu vois ce matin j'avais eu des mots la veille au boulot, je devais aller "au fight" et bien j'ai sorti ma paire de talons préférée, comme une vieille amie, celle en qui on a totalement confiance - comme tu dis si bien. Je n'ai pas toujours le temps de commenter, mais je me sens toujours en phase avec tes réflexions sur la vie. Très beau cadeau de Noël en tous cas !

Anonyme a dit…

Oh non, tu n'es pas la seule, rassure-toi! Quand j'ai des nouvelles chaussures, je les mets à côté de mon lit pour qu'elles soient la dernière chose que je voie en m'endormant et la première en me réveillant. Oui, je sais....
Cat

Alix a dit…

C'est vrai qu'au regard d'un mec, ils n'ont pas le galbe d'un escarpin Louboutin...Mais pour les modeuses passionnées que nous sommes, ils sont justes canons, avec LE détail qui nous fait tomber amoureuses :) Très beau cadeau.

A bientôt, bises

Valérie de Metz a dit…

Rassure-toi, tu n'es pas la seule à faire ça, à ressentir ça avec des vêtements ou des chaussures. Moi aussi, comme ta commentatrice anonyme, je mets (barrez la mention inutile...) mon nouveau sac, manteau, ou encore chaussures, près du lit, pour les voir le soir en me couchant et le matin en m'éveillant. Je me rappelle, avec mon sac Darel, je me suis endormie, le sac à côté de moi, respirant les effluves de cuir... Mais en écrivant, je me rends compte que je fais ça surtout pour ces 3 grosses pièces que sont les sacs, manteaux et shoes... Peut être parce qu'ils sont censés être plus "pérennes" dans mon dressing? Docteur, une explication?

Pinassotte a dit…

La couleur est belle est chaude et je comprends que tu sois tombée sous le charme :) Bizz

fashionpaillettes a dit…

Elles sont cozy rien que par ce coloris chaud, un beau camel foncé intense......Cela doit être un rêve pour tes pieds...Avec un jeans pattes d'eph ou une jolie jupe et un collant opaque...Moi, je dis que tu as gagné avec cette paire de Chie!!!

M1 a dit…

Je te trouve très aware autour de cette paire Chie Mihara ; )
Il faut dire que ces shoes sont des putains de belles pièces ! superbes ! je voudrai être une nana rien que pour les porter : )
Dis, tu vas oser les maxi chaussettes avec? fais-nous rêver : )

léontine a dit…

Dans le dressing d'une styliste romande = celui de Berivan Meyer ?

Moi aussi, j'ai craqué pour ces mocassins, hélas pas aux soldes, mais en début de saison chez Camille.
Il semble que nous ayons les mêmes goûts en matière de chaussures. Déjà que nous avons des Valérie Salacroux très semblables ;-)

Zabou a dit…

En même temps, Chie Mihara, c'est un univers auquel on adhère totalement ou pas... Y'a pas de juste milieu... Moi tu sais où je me situe, donc je 'like', sans me forcer... Et je suis persuadée qu'au printemps avec un joli jean flare, tes hommes comprendront le sens de ces chaussures! Doux baisers et bon week end!

carofashionews.com a dit…

Comme les sentiments autour du shopping sont bien décrits! Tu es trop forte!

CARO @ GENEVA

Anonyme a dit…

Oh non je te rassure tu n'est pas la seul! je suis moi aussi dans le même état avec une paire de bottes de chez Comptoirs des Cotonniers... mais malheureusement elle n'est pas encore à mes pieds! ^^

LiLy

Anaïk a dit…

Autant j'adhère complètement à ce que tu dis sur les sentiments, l'émotion ou les souvenirs attachés à un objet, autant je n'aime pas du tout tes chaussures, malgré tout, je suis persuadée qu'elles doivent avoir de la gueule sur toi ! On verra de quelle façon tu les défendras, eheh !

isabelle a dit…

Je comprends totalement cette amour que l'on a pour certaines pièces de notre garde-robe! J'adhère totalement à tes mocassins très "madame Pompidou" !!
@ Jicky: j'ai cherché ta photo. Chic comme d'hab' ! Et tu as parfaitement raison, elles sont trop chic ET Hermès à mort!!!

Spiruline a dit…

Moi je pense que tes gaillards sont juste jaloux du sentiment que tes nouvelles pompes suscitent en toi ;-) Dans ton shoesing, mes préférées restent quand même tes salomé repetto argent, qui définitivement me laissent transie...

benetie a dit…

tu décris parfaitement cette sorte d'attachement que l'on peut ressentir pour une pièce de notre dressing. Tout à l'heure, je suis allée faire un repérage pré-soldes (merci Zabou, ahem...) et, à Choucas qui me demandait si je ne trouvais pas que j'en avais suffisamment dans ma penderie, je lui ai répondu:"ça m'amuse". Voilà, je m'amuse avec mes fringues, c'est comme enfiler un déguisement, c'est un jeu, j'ai ça dans le sang, je n'y peux rien ;)
Les Chie, je n'aime pas, parce que, comme le dit si bien Zab', soit on aime, soit on aime pas, il n'y a pas de milieu. Elles sont tellement particulières, tellement fortes de personnalité, qu'elles provoquent, à tous les coups, des sentiments violents ;)
Mais, c'est ton style, tu as eu raison de te faire plaisir!

La smala a dit…

Étant complètement naze question mode, je suis juste intriguée et curieuse: avec quoi les mets-tu? Peux-tu à l'occase nous faire une photo complète pour que j'étudie l'ensemble?
Bisouxxx
PS: franchement l'avis des mecs, pfffff, en plus ça doit t'amuser en douce, j'en suis sûre!!

Sarah a dit…

Polly : L'hiver étant fini (dans nos têtes), il faut que tu passe à l'offensive ! Tu ne les regretteras pas... Tu me redis ?

Jicky : Si elles sont validées par toi, je suis méga fière. Zab m'a dit Chie on aime ou on déteste.... Et oui, trop mémère selon eux... T'as vu souvent des mémés sur des talons de cette hauteur ?

Marekath : Merci de laissr un comm... Parfois il suffit d'une paire de pompes pour sortir du bois ! Je ne suis pas une dingue des chaussures mais me sentir bien dans mes pompes (!) est capital... A bientôt !

Cath : LOL... ça me fait penser à ma soeur et à l'un de mes fils qui, petits, tous les deux, dormaient avec leurs chaussures neuves.

Alix : Exactement ! Dans la même boutique il y avait une paire de Dries, sublimes. J'ai testé (Dries est mon, une de mes idoles. Et bien, je me suis dit que je ne pourrais qu'être une statue avec cette cambrure.

Valérie : C'est vrai ce que tu dis... Bien que certaines robes me fassent aussi cet effet. Serait-ce les réminiscences de ce que l'on nous a appris. Un beau manteau, de jolies chaussures propres et un sac sont ce qu'il y a de plus important pour être soignées. Ma maman, même dans ses jeunes années, en tirant le diable par la queue, me disait qu'unmmanteau bien coupé était important pour une femme. Un jeans, un vieux sweaat dessous, mais manteau et lunettes et tu as l'air chic. Qu'en dis-tu ?

Pinassotte : Un coup de coeur à la minute où je les ai vues. Je cherchais cette couleur (me suis rendue compte en les fangeant que j'avais 4 paires dans cette couleur !!!), des mocassins que je cherchais depuis un an et un talon. Tout ça, réunit en une paire de pompes... Si c'est pas le rêve.

Fashionpaillettes : Oh ! je crois qu'elles vons s'adapter à tout !!!!


M1 : Waouh ! qu'un homme les valide, c'est super excitant... Et tuparles que je vais associer maxi-chaussettes et Chie ! La chaussette reste l'indispensable de mon vestiaire ♥

Léontine : Une romande !!! Welcome. Tu as tout juste. J'étais chez Berivan, à peine sortie de chez elle, le temps de passr chez Viva Frida, je fonçais chez Camille. J'ose te demander où tu as connu les pompes de ma copine Valérie ?

Zabou : presque 3 ans que tu m'en parles de ces chaussures. Pourtant nous n'avons pas exactement les mêmes goûts en matière de shoes. Merci de valider, même si je pense qu'elels sont un peu classiques pour ma p'tite bombe. je me trompe ?

caro : Je ne peux que parler sentiments/fringues. C'est bien (entre autres) ce qui m'a poussée à ouvrir un blog. Personne ne comprenanit ce que je ressentais. Je n'achète jamais parce que c'st tendance. Car elle ne veut pas dire grand chose la tendance... D'aillerus ce que j'ai (très rarement) acheté parce que c'était à la mode ;) est resté dans le fond de mon armoire. En plus, tu vas me prendre pour une folle, mais si mon entourage proche et mes copiens n'aiment pas, et bien j'adore. Je suis ainsi certaine de ne pas me retrouver avec la même chose qu'eux ! Esprit de contradiction tu dis ?

Lily : Pourquoi elles ne sont pas à tes pieds ??? hein ? ce sont les soldes ma chérie ♥
Anaïk : Alors tu vois, quand on porte des chaussures de cirque à bouts pointus, rouge et poulain, je crois qu'on est pas crédible !!!!! Purée ce que je vais t'assasiner bientôt ♥ Et merci... de comrpendre malgré tout...

Isabelle : Comme c'est bien dit. Oui, toi et moi avons un espace commun niveau chaussures... mais pas que ! et oui, Jicky est le chic incarné, c'est vrai.

Sarah a dit…

Spiruline : C'est bien ton gros coup de coeur. Tu sais quoi, je ne les ai portées que 2 fois, trop féminines pour ma vie !!! Je voulais les revendre, alors si jamais ....

Bénétie : Et moi je ne comprends pas qu'ils faille un nouveau vélo ou de changer les fixations de ski de randonnée ;) Le vestiaire féminin permet tellement de jeux, tu as raiosn, Moi aussi j'adore ça. Tout en étant jamais "déguisée".
c'est drôle que tu dises qu'elles ont tant de personnalité, je n'avais pas vu cette marque sous cette angle... Merci de te visite. et dans ton repérage, un pull CDC qui me fait aussi saliver ? ♥

La smala : Ah ! tu me connais :) A ce prix je ne les aurai jamais achetées si je n'avais pas été en amour profond avec elles... Et avec tout ! Piour l'instant ai fait "facile" : robne noire et collants opaques. Avec un flare pour un esprit très 70'. je vais tenter avec un slim. et tu les vrras, ne t'inquiètes pas. Elles viennetn de faire leur entrée, ces merveilles...

Anonyme a dit…

Merci de me faire découvrir une nouvelle marque : métissage intéressant et bien joli univers.
Chie Mihara sonne plus scat que glam - note, ça porte bonheur - mais sacrée allure tes new shoes !
Bonne rentrée demain, bisous, Lili

Juliette Rigby a dit…

Bienvenue au club des fans !

J'ai découvert Chie Mihara l'année dernière, et à chaque collection, je les veux TOUTES... Pour l'instant, je suis l'heureuse propriétaire d'une paire de bottes. Peut-être que la famille s'élargira avec les soldes...

(et non, tu n'es pas folle. Je parle régulièrement ainsi à mes sacs, chaussures, robes... ou alors on est deux)

léontine a dit…

Les chaussures de Valérie Salacroux, je les ai découvertes par la blogosphère. Il me semble avoir aperçu pour la première fois ses sabots sur le site de Frieda l'Ecuyère puis j'ai flashé sur ceux que tu t'es offerts. Et j'ai acheté mes sabots à Paris au printemps dernier (couleur chocolat, cuir tressé, je les adore). Valérie Salacroux m'a d'ailleurs dit qu'elle t'avait trouvée très sympathique !

Sarah a dit…

Léontine : Valérie Salacroux est une ancienne collègue d'isabelle d'Accro de la Mode et Frieda l'Ecuyère n'a pas présenté de VS mais des André si je ne m'abuse. Valérie m'avait dit qu'il y avait une suisse somande qui était venue chez elle en parlant de mon blog. Peut-être était-ce toi ? Donc tu as été chez Valérie et tu les as prise au Printemps ? Je pense me reprendre une autre paire, entre nous ! Je les ai portées et portées du printemps au début de l'hiver.

Sarah a dit…

Lili : Oh ! je suis sacréement contente de parler d'une marque que tu ne connais pas ;)

Lily : Pardon, c'est en lisant le comm de Lili que j'ai compris que tu n'est pas elle. Sorry pour le ma chérie !!! ♥

Juliette : Salut toi ! Commetn vas-tu ? tu confirmes, tu valides qu'on devient accro ? ;)

Anonyme a dit…

Hi!Hi! Serions nous deux Lili's ?
Bonne semaine encore, ta chérie

léontine a dit…

Je récris mon commentaire car je crois qu'il n'a pas passé, non ?
ça devait être moi la romande dont parlait V. Salacroux car nous avons papoté un peu.
Et j'ai retrouvé le post où Frieda l'écuyère parle des sabots Salacroux, c'est celui du dimanche 28 février 2010. Et je crois qu'elle-même a craqué ensuite pour des sabots Minelli.J'ai une mémoire pathologique pour tout ce qui touche à l'habillement.
Les sabots, c'est un peu ma petite madeleine à moi car ma mère m'en a fait porter toute petite. J'avais les pieds plats et il paraît que ça muscle la voûte plantaire.

Sarah a dit…

Lili : L'une avec un y à la fin. Promis je ne vous confondrai plus.

Léontine : C'est génial de "savoir" qui tu es. Quand je l'ai revue en octobre elle m'avait parlé d'une romande qui lisait mon blog. C'était génial et pour elle et pour moi de savoir que nous avions touchés quelqu'un ♥ Ravie que tu aies commenté grâce à mes Chie. A la maison, mes choix de chaussures ne sont quasi jamais appréciés. Je me sens moins seule ♥

Lost in Mexico a dit…

Comme je te comprends...

Anonyme a dit…

Comment te dire? Je découvre ton blog aujourd'hui et ton post m'atteind car figure toi que depuis 8jours, je suis amoureuse de ma toute 1ere paire de Chiare Mihara sur lesquelles j'ai eu un coup de foudre dans une vitrine et ce sont celles dont tu parles !
Elles sont sublissimes.
Sandrine.