mardi 19 octobre 2010

Se crêper le chignon...


Avoir l'air négligé du cheveu est un art ... paraît-il ! Pour les frisées, les bouclées c'est notre lot quotidien d'être débraillées du crâne. JAMAIS un semblant de chic, JAMAIS de cheveux qui flotteraient au vent comme des rédactrices mode un jour de rafale, JAMAIS de variations, JAMAIS on secouerait notre crinière et on aurait l'air d'une déesse, JAMAIS de brushing à la Santa Barbara...

TOUJOURS cantonnées au carré plus ou moins court, TOUJOURS masques et soins à TOUS les lavages, cheveux TOUJOURS mutés en poils de foufoune sitôt une goutte infime d'eau passant à portée de bulbe capillaire...


Des fois je voudrais embrasser Sonia Rykiel, pour la remercier de (presque) donner envie aux femmes d'être frisées. Mais à une une pro de la boucle, on ne la fait pas ! Ces volutes parfaites demandent une maîtrise professionnelle du poignet (je fais une association cheveux/bagatelle?). Après une nuit de sudation, ces jolies bouclettes (celles de la photo d'Alix) ne sont plus qu'un exquis souvenir.



Il faut inévitablement, passé un jour de lavage, attacher... Je croyais que le chignon dressé sur la tête était une sournoiserie inventée pour nous faire mousser, nous les bouclées... C'était sans compter sur le dossier du ELLE de cette semaine "Sortez coiffée". Pfff... "y en a que pour les lissées ..." me suis-je dit. A défaut d'extase nocturne, aidée par une insomnie récurrente j'ai tout lu et plusieurs fois... Grande sotte, j'entourais avec un élastique. Je n'avais pas pensé à la queue de cheval haute et épingles à chignon... En exactement 3 secondes, j'avais, pour la première fois de ma vie, un VRAI chignon. enfin, une chose qui s'en approche...

Air du temps, la moins moutonneuse des blogueuses et une désespérée des frisottis racontaient leurs aventures capillaires.... Tant qu'il y aura des femmes, il y aura des histoires de cheveux ou c'est le contraire... Tirée par les cheveux, cette (mauvaise) chute, je le concède !


Clin d'oeil à Bali qui me demandait dans ses commentaires si un nid de frisouilles sévissait en Suisse...En direct de ma terrasse, ma précieuse amie et sa fille, partent en vrille, elles aussi...

16 commentaires:

Anonyme a dit…

mais pour les filles blondes comme les blés, blond nordique tendance blanc presque petite tant ces doux cheveux étaient clairs, à la chevelure raide à jamais, je te promets que ça n'est pas commode non plus de se coiffer. le carré, idem pour moi depuis petite, à des niveaux de longueur variés, là à nouveau au dessus des épaules, ça me va bien qu'ils disent, un serre-tête & j'entre au couvent. alors oui moi aussi je nourris, j'abreuve, je crème, oui on a toujours envie de me toucher le cheveu, car un peu comme le chien élevé à pédigré pal, il est brillant, doux & soyeux mais moi un jour je rêve d'avoir des boucles, du volume, de la souplesse autour de moi !
le papier de garance est très vrai
mimioui

bavardises a dit…

c'est marrant comme on est jamais satisfaite avec ses cheveux. Moi je te l'envie ta crinière aux reflets dorés. J'ai le cheveu lisse, morne, fin, raide de chez raide et je t'assure que ca n'est guère plus palpitant! :)

Spiruline a dit…

Je ne vais pas te chercher des poux, je l'aime ton article et tu sais pourquoi ;-)

Zabou a dit…

Moi j'ai beau faire tout ce que je veux pour avoir l'air coiffée, dégainer lotions, laque, brosses, fers à lisser ou à boucler, élastiques, pinettes et épingles à chignons, dès 9h27 y'a tout qui se barre en couille, des mèches qui s'échappent, une pinette qui se fait la malle, une boucle qui retombe toute molle ou les frisottis qui reviennent en force. C'est, pas plus tard, qu'hier, ce sur quoi je maudissais la vie.

Lululike a dit…

Toutes les lisses dans mon genre rêvent de ta chevelure... et vous vous rêvez de lisse. Immagine ce raplapla qui s'engrassouille après 24 heures si par malheur on les caresse un peu trop...

jicky a dit…

attends, tu devrais etre super contente: tu peux dire "ouais, ma chériiiie, j'ai le cheveu Rykiel!!" (en plus c'est marrant, en italien, "riccio", ça veut dire "boucle, frisette"

Pinassotte a dit…

oui il est vrai qu'en ce moment le frisé n'est pas à la mode ! je suis comme toi sujette à ces problèmes de frisottis, mais pas franchement frisottis plutot du genre le cheveux souple mais indomptable. Avec l'âge ils frisent moins va comprendre :) et pendant ce temps les coiffeurs et ingénieurs dans le domaine capillaire font fortune sur les plaques chauffantes, le lissage brésilien et produits défrisants. Alors assumons nos cheveux même si il y a des jours, il s'assument mieux que nous. Les tiens sont merveilleux, vraiment frisés et c'est là toute leur beauté !! Bizzz

isabelle a dit…

Je me disais en découvrant le blog de Spiruline: encore une suisse blonde et frisée?
J'ai découvert grâce à toi l'envers du décor des frisées. Moi qui trouvais que c'était cool, que vous aviez de la chance, jamais besoin de se coiffer. Je n'imaginais pas tout le tralala des crèmes et compagnie.
Ceci dit, j'aime bien ce chignon vite fait. Et si ça peut te consoler, je ne suis pas foutue de me faire les coiffures expliquées dans le ELLE.

isabelle a dit…

Je rajoute que à la lecture du com de Mimioui, je souris. Mimioui a exactement les cheveux dont on rêve "à pédigré pal"! C'est vraiment ça!

Anonyme a dit…

J'adore tellement comment tu écris ... j'admire ce genre de crinière comme la tienne et celle de Garance, cheveux longs au gré du vent ou carrément très court avec toutes ces boucles qui dégringolent en toute liberté ! Bah non ! J'ai des cheveux raides comme les chinoises ! Avec une amie nous faisions des concours pour savoir en combien de temps notre malheureuse mise en pli avec rouleaux allait lamentablement s'écrouler ! Heureusement la mode cheveux pétard est arrivé pour éclipser mes épis !!! Sunny Side

Fringues et macarons a dit…

J'ai toujours eu envie d'avoir les cheveux bouclés ...
Bises

Stéphanie a dit…

Pour moi qui ai les cheveux tous plats, ta jolie chevelure est un rêve !

M1 a dit…

Mais c'est qui sur la dernière photo?!

Sarah a dit…

Mimioui : Arrête, tu me fais trop envie Douceur, je ne connais pas...

Bavardises : oui, c'et vrai. Jamais contentes, els femmes et leurs cheveux..

Spiruline : Ah ! chère consoeur de cheveux !

Zabou : Non mais je n'y crois pas. Tu as LES cheveux de mes rêves. Trop bien coiffée, bah...

Lululike . Oui, voir la boutielle à moitié pleine... Je pourrias les laisser la semaine, jamais gras, au contriare ;(

Jicky : Ecellent... et oui, je peux dire ça !!! Les jours de crises devant le miroir.

Pinassotte : A part dans les années 80, les cheveux bouclés n'ont jamais été vraiment à la mode mais jamais démodés, non plus. Et oui ces plaques, ça a sauvé bien des femmes. Surout celles qui l'ont entre-deux, le cheveux. Pour moi, ce'st un
travail de titan. J'hésite à acheter un nouveau fer à ...boucler. Ne ris pas, la boucle est différente, plus souple, raide mais ondulée. Ouais, si un homme nous lit, il ne va rien capter, c'est certain !

Isabelle : Me suis braquée sur le chignon avec un serre-tête. Un casse...tête !

Isabelle : La garce... oups, .... chanceuse, va !

Sunny Side : Je rêve d'une coupe à la garçonne très courte que je pourrais coiffer très sage ou très "pétard"... Et merci pour tes douceurs.

fringues et macarons : J'ai le souvenir, lors de notre rencontre impromptue, d'une belle chevelure brillante et ondulée...

Stéphanie : Depuis le temps, j'ai pris mon parti. Pas le choix...

M1 : Une âme merveilleuse et sa fille : Béa et Cloé !

Lolotte a dit…

Pour moi, c'est pire car en plus je suis brune et mes cheveux blancs ne frisent pas comme les autres ...

Sarah a dit…

Lolotte : ma maman m'a dit que la qualité des cheveux blancs n'étaient pas la même que celle des autres... Pour l'instant je n'ai que du frisé ;) Mia sici, dans mon village, une femme a les chheveux un peu comme moi mais entièrement blancs. C'est très joli, pas que je me réjouisse, hein ?