lundi 19 juillet 2010

Complètement obsédée

Photo de Violette

Je me demande si les obsessions deviennent ce qu'elles sont, entêtantes et indispensables, simplement lorsqu'on ne peut les assouvir. Si un désir se transforme en Graal parce qu'il ne peut être comblé.

Est-ce qu'une obsession naît d'une frustration de possession ? J'imagine qu'il y a de ça. Malgré tout, j'aime ces sentiments d'attente, d'imagination qui tournent autour d'un souhait obnubilant. Je ne me sens pas insatisfaite. Au contraire, j'ai l'impression d'être en vie. Certains disent "matérialiste", je souris, car ce mot galvaudé signifie autre chose.

Je sais que je pourrais m'en passer, m'en détacher mais j'ai trop en vie...


Depuis des semaines, ces sandales me font l'effet d'un Simon Baker émergeant des eaux monégasques.

Le pauvre...être relégué à une paire de chaussures plates ET soldées...

Est-ce qu'une bonne âme pourrait détendre mes hormones en ébullition en shoppant ces Mellow Yellow ?

Edit - Pour Civetta du blog De Styles en Aiguilles

L'Autre, aussi tenaillante...

Photo - Garance Doré

21 commentaires:

Danisha a dit…

comme je te comprends! non seulement pour l'obession en general mais pour le sujet de ton obsession...des sandales je parle evidemment...quoi que....

civetta a dit…

si ça peut te rassurer, j'ai été obsédée par les sabots suedois pendant un an, tant que je n'avais pas décidé de quelle autre couleur que chocolat (que j'avais deja) je les voulais. Sérieux, un an ça m'a pris. Et puis un jour la revelation: rouge, sinon rien. Depuis, obsession liquidée. Autre solution: remplacer une obsession par une autre. Essaie de t'obsedere par les K-jacques, va sur leur site, ça te detournera peut etre des Mellow Yellow...qui sont très jolies, faut reconnaître.

joelle a dit…

géniale la comparaison des Mello Yellow à ton idole sorti des eaux !!

Anaïk a dit…

Quelle joie de te retrouver, je te confirme que je n'ai jamais croisé les Mellow Yellow chez moi, je me serais bien laissée tentée. Quant aux Rondini, miam-miam, en plus tu peux changer le lien en cuir et le remplacer par un biais Liberty par exemple. Tu penses si cette photo de Simon Bkaer est accrochée au-dessus du lit conjugual, Antonio adore ! J'ai parlé de toi ce matin, avec un peu de chance, des lectrices ch'ti te découviront à la rentrée... Biz et merci pour ta jolie carte du Vercorin !!!

Audrey a dit…

C'est marrant, parce que j'arrive pas à voir mes obsessions de la même manière que toi.
En général j'ai plutôt tendance à m'en vouloir presque quand je suis obsédée par un vêtement ou une paire de chaussures, je me trouve limite un peu faible (ou influençable peut-être... j'arrive pas à trouver le bon mot) à ce moment (le problème c'est que ça arrive assez souvent...). Un peu de mal à expliquer ça, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi je peux avoir d'un coup une envie folle de quelque chose dont je n'avais pas entendu parlé trois secondes avant.

Cela dit je vais réfléchir à ce que tu en dis, c'est quand même beaucoup plus chouette :)

Sophie Evard a dit…

Mais qu'il est beau ce mec, waouhhhhhhhhhhhhh. Je reviens de la Migros, y en avait pas des comme ça... Merde alors ;-)

bavardises a dit…

Une fois a demi-nue dans les eaux monégasques, m'est avis que les yellow mellow se trouveraient vite reléguées au second plan...:) désolée, rien ici qui puisse calmer ta libido grandissante! mais je fais confiance aux parisiennes!

Valérie a dit…

Je comprends très bien ce sentiment... mais malheureusement je ne peux pas t'aider pour ces chaussures...

Sarah a dit…

Danisha : ;) je comprends ton hésitation !

Civetta : Entre nous els K-Jacques.. trop vues ici. Les Rondini font plus.. enfin moisn... Et ces Minelli, du léger, de l'original, du futil... tout ce qu'il me faut.
tes sabots en rouge, une veritable merveille !

Joëlle : ce Simon... j'te jure ! Il restera une obsession, lui... Hélas ;)

Anaïk : Toi aussi... en cas de panne, ça aide, non ?

Audrey : Je t'avuerais, que je ne cède aps facilement. Bien au cotnraire. Je réfléchis, en ai-je vraiment besoin. mais des besoins on en a plus... J'essaie d'équilibrer. J'attends et si vraiment, l'envie (et le besoin, j'te jure je n'ai pas de sandales...;)et bien... Mais je culpabilise aussi...

Sophie : Non, mais une bombe, tu veux dire. Ah ! ni à la Migros, ni... ailleurs, ni en nulle part. Pfff...

Bavardises : Pourquoi à demi ? ;))))

Valérie : Merci quand même. Et ce sentiment est assez chouette, non ?

M1 a dit…

Sarko te fera bientôt rêver émergeant des eaux du Cap Nègre ; )

il etait une fois cocotte a dit…

j'avais repéré ces Mellow yellow mais mon budget chaussure a largement explosé ^^
J'adore le petit noeud.

Anonyme a dit…

Quel plaisir de te lire a des kilomètres !
Pas de sandales en vue, alors que j'emmerge des eaux turques, difficile de trouver wifi sur la mer ...
Pas vu le sosie de qui tu sais non plus ...
Et pourtant passons de superbes vacances !
On se voit a mon retour ? Gros bisous, Lili
PS: j'abuse, petit coucou a Anaik, qui poste des merveilles ces last days- impossible de lui laisser com depuis ici !

Anonyme a dit…

hello Sarah!
des merveilles ces sandales, je suis totalement d'accord, obsédée comme toi j'étais il n'y a pas si longtemps... jusqu'à... ce que je les vois en vrai et, franchement, ben bof quoi. Je te jure qu'en photo, elles sont largement mieux ;)
bien reçu ton SMS, là, je suis en Bretagne avec 0 Mellow Yellow, je rentre à Déprimeland demain (0 mellow Yellow là-bas non plus, mais sur Sarenza, je crois qu'il en reste), dès que je récupère une adresse ET une boîte aux lettres valides, et surtout, si tu les veux encore, je veux bien te les commander et te les envoyer.. mais ça sera pas avant début août je le crains... tu me fais signe si ça t'intéresse.
bizzz my beauty bella
Béné

mariga(z) a dit…

Bon, je vais faire ma rabat-joie, mais ni l'une ni l'autre ne m'ôterait mes obsessions en cours, qui sont plus de l'ordre de l'automne (déjà !), ça leur donnera le temps de murir (ou de pourrir... parfois carrément) ...
Finalement mes obsessions sont souvent abordables.... et c'est vrai que je me sens mieux quand elles sont assouvies et parfois je me rends compte que ce n'en était pas une, mais juste une envie :(
Anyway... c'est bien compliqué tout ça, mais si joliment dit chez toi....
A vrai dire, il vaut mieux que je ne cause pas voyage, car là l'obsession est vraiment envahissante et obsédante !
(...)
Yellow Mellow fait toujours de petites sandales bien désirables... J'avais fait le plein avec 2 paires en Soldes, que je n'ai évidemment pas usées l'année passée... Le bon sens m'a dit pas de sandales en soldes cette année (pas grave, j'ai acheté 2 sacs ^^) :)
Bonnes vacances ma belle !

Sarah a dit…

M1 : Je le vois et je me transforme en femme fontaine !

Cocotte : ;))))

Eliiiiii : vivement ton retour. Promis je file pour genève d'ici septembre...

Béné : Toi et ton retour inattendu mais tant attendu. Ouais, bon, limite mes mots... Sur Sarenza, ces rats ne les soldent pas. Chez moi, il me reste un bon mois et c'est tout pour les porter. Je te redis. Bon emménagement bonbon rose :)))

Marianne : Excellent. En fait je voulais préparer un bilelt sur mes obsessions qui sont, comme toi automnales voir hivernales (une cape ou un blouson en peu ou les deux ?????). Mais j'ai profité pour lacer ce derneir appel désespéré. Merci merci pour ton envoi ;) Je suis méga à la bourre sur tout ces temps....

Laure a dit…

Ah ces sandales je les ai... en cuir gold et noeud or! Je les cherche en toutes noires si jamais une paire de 39 (c'est bien ça?) croise ma route je serai quoi faire!!!
Je t'embrasse

Lululike a dit…

Elles me font le même effet, je pars demain à Paris, envoie moi un ptit mail si tu veux que je te les prenne au cas ou je les croise ? Des becs !!

Anonyme a dit…

Ce que ça fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule... J'aime cette sensation d'attente de l'objet désiré... En vie, oh oui, vivantes de ces petites choses qui rendent belle l'existence. Je salive déjà en pensant aux bottes!
Martine

Sarah a dit…

Laure : tu es sur Paris donc... Lululike essaye de me les prendre ! Je t'envoie un sms si jamais... On se prend un moment pour papoter un de ces jours prochains ? ;)

Lululike : Je me, nous croise les doigts.... Merci d'avance et profite !

Martine : Je ne sias pas que choisir pour cet hiver, niveau bottes.... je ne suis d'accord avec moi (!!) que sur la couleur...

civetta a dit…

tu sais quoi, les sabots rouges? j'ai emporté des sandales plates UNisa, des Birken, des petites baskets blanches... eh ben ici à Caen en vacances, je ne mets que les sabots rouges avec mon jean coupé!
En effet, les Rondini, c'est aussi fantasmant que les KJacques... J'ai une autre methode anti obsession: la methode "pragmatique" qui consiste à se focaliser sur un defaut "pratique" ou de "critere".. EXemple: je trouve que les KJacques et les Rondini (à l'esthetique superbe) ont deux defaut: ouvertes au talon + semelle "dure" car trop plate (ça n'est qu'une semelle de cuir). Du coup,elles me font envie mais je prefere mes Unisa chocolat (année derniere) qui ont une semelle "rebondie" (un peu d'elastomere) et qui sont fermées au talon: je trouve ça plis chic sur des chaussures plates (j'ai aussi une paire de Agnes B pour André fermées derriere aussi)

Sarah a dit…

Civetta : Moi aussi j'étrenne mes Valérie Salacroux. Si jamais tu passes à Paris et que tu es dans le Marais, jette un oeil à sa boutique, j'aimerais bien avoir ton avis. On se connaît, elle est vraiment très sympa. UNISA, honte à moi, je ne vois pas comemnt elles sont ;(((( tu sias, chez moi, on les mets 2 ou 3 mois à tout casser les sadales. Donc, à compter qu'il faut varier avec le reste de la colelction, ça fait peu de jours (je dis ça pour les très plates. Je sais que les Rondini ne se démoderont pas, donc indispensables !?