lundi 24 mai 2010

Je ne m'enfuis pas, je vole

Quand l'aube a filtré derrière les rideaux, ma décision était prise. Limpide.

Pour un moment ou définitivement, je ne le sais pas encore : j'arrête ce blog.

Comme dans une vraie relation, parce que, pour moi, la blogo et Sarah babille étaient réels, lorsque dans la balance, le négatif pèse plus lourd que le positif, il faut se rendre à l'évidence, regarder la vérité en face..

Dans ma vie, deux choses sont capitales : la sincérité et la liberté. Et je ne le suis plus. Non pas avec vous, mais avec moi.

J'ai envie de liens et non de links, de lire sans juger, d'écrire sans penser aux regards des autres, ne pas être jalouse, ne pas avoir les yeux rivés sur des stats...

J'ai besoin d'écrire toujours, de faire les choses en étant dans l'instant, sans arrière-pensée, de border mes fils sans avoir la tête sur le net, de me coller à mon mari devant un film à la con, de ne plus entendre parler de gens que je n'aime pas, d'avoir du respect, de l'estime pour le vrai journalisme, m'en foutre des sponsos, des cadeaux, des faux-semblants. Voilà, quelques facettes de la liberté.

Quand j'étais jeune (!), j'adorais ces vers : "j'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois mais j'ai aimé." J'aime encore suffisamment cet univers pour partir sans amertume. Même si je pleure, là, en vous écrivant, je sais que je suis en accord avec moi.

Alors merci de m'avoir suivie. Ce que j'ai reçu est bien plus que ce que j'ai donné.

A bientôt, ici ou ailleurs.

70 commentaires:

Anonyme a dit…

Ma poulette! Houlà quelle claque, là de petit matin... En même temps qui mieux placée que moi pour comprendre ta décision? Je ne vais pas m'étendre ici, mais je voulais te dire que ça a toujours été avec un réel plaisir que je t'ai lue, et que j'espère encore te lire à l'avenir ici ou ailleurs... Parce qu'au fond, on s'en fout d'un jean H&M, du dernier it bag ou que sais-je? J'espère juste que ce n'est pas une décision à l'emporte pièce, mais si tu ne te sentais plus libre, stade auquel j'étais moi-même arrivée, tu verras que tu ne regretteras pas cette décision. Je t'embrasse fort, Zabou »

osteolala a dit…

Et bien dommage, je ne viens pas ici depuis très longtemps mais je m'y plaisais bien...
Bonne route!

Anonyme a dit…

Pas grave, on s'en remettra assez vite, c'était pas non plus le blog du siècle !

labm a dit…

Bigre ...

Bon vol, ou bon vent, je ne sais pas ...

Trouve un petit endroit peinard pour te poser, et garde quelques plumes sur le dos, histoire de toujours avoir accès aux mots que nous aimions.

Bises ;)

Audrey a dit…

ça me rend un peu triste, je l'aimais bien ton blog... Mais si tu ne prenais plus le même plaisir qu'au départ à l'écrire, alors c'est la meilleure décision, et je suppose que je pourrai continuer à te lire dans les commentaires d'autres blogs :)

Anne Chic and Geek a dit…

Tu vas nous manquer !
Et ce dernier message est très émouvant.
Merci... pour tout.
J'espère que je vais rester naïve et libre encore un certain temps, mais tes paroles résonnent comme un augure et si à un moment je ressens ce que tu racontes là, je ferai comme toi.
Alors pas de suppliques...
Sois très heureuse et quand ton roman sera en libraire, trouve un moyen de nous prévenir, hein, dis ?
Bisous
Anne

laura a dit…

Bonne continuation Sarah. Tes photos, ta douceur, ta légèreté, ta gravité, ta plume, tes commentaires me manqueront.
Je crois aussi que la liberté et la sincérité sont essentielles.
Bon vent...

Anonyme a dit…

Quand on met tout son coeur dans son blog comme tu le faisais si bien, le moment de tout lâcher finit par arriver. Parce que, comme tu le dis si bien, on ne peut plus passer son temps à mater ses stats ou à traquer le troll qui nous fera toujours plus de mal que les 50 com' ultra positifs et gentils...
Tu vois, là, je suis au bord de la mer, à l'endroit où je m'étais retirée quand j'avais fermé mon blog l'année dernière et tous mes souvenirs remontent...
D'abord, l'extrême tristesse, l'impression d'être amputée, et puis, tout doucement, vient le soulagement, le repos, la liberté. On re-découvre les siens, l'envie de prendre un bouquin sans avoir à en faire un post (;)), la vie quoi.
Bon vent, ma Sarah, ici ou ailleurs, je sais que tu reviendras... ;)
bizzzzz
Béné

Sarah a dit…

Zab : Je reçois ton comm et ton coup de fil, quelques minutes plus tard. Merci... :)

Osteolala : Merci et à toi aussi

Anonyme : Courage et aigreur : les qualités que je préfère.

labm : Les belges, ta femme, tes fils, ton blog de délire : avec ou sans blog, je porte tout 4a dans mon coeur.

Audrey : Peut-être, mais écrire je le fais aussi en vrai :)

Anne : oh ! un projet que j'ai depuis...pffff longtemps. un jour, peut-être. Bonne route à toi aussi.

Laura : comem me diasit à l'instant, Zabou, dans ces moments, tu as besoin de gentillesse. Alors merci pour ton comm.

Béné : Comme d'hab, quand je te lis, j'ai les yeux qui piquent :)

civetta a dit…

je te comprends vraiment: le plus negatif de la blogo, je crois que c'est ce sentiment de manque de liberté qui ressort, trop souvent (à tout point de vue: liberté de parole, liberté de n'avoir pas à poster "forcément" etc etc...) C'est prenant, voire aliénant. Plus der 5 ans que je blogue, et combien de fois je me suis demandé si je n'allais pas arrêter... Mais le besoin d'ecrire, en regardant vers l'exterieur, surtout, me taraude tjs.. alors tant que ça dure...
en esperant de tes news qd meme!!! où tu me parleras de ta nouvelle liberté retrouvée et de ce que ça change...Bravo pour cette acte et decision de courage envers toi meme.

Le Professeur Debbie a dit…

Han! Encore une qui nous quitte!... Et bien bon vent alors, ô déesse bollywoodienne!...

emilie j.... a dit…

OH NONNNNNNNNNNNN !!!! encore une bloggeuse sympa et loin des pipoleries ambiantes qui nous quitte..mais il ne va rester que des blogs formatés et stéréotypés..
bonne route à toi..

Parismages a dit…

La liberté d'être pleinement et profondément soi, la plus difficile à exercer ... Je te soutiens dans tout ce que donnera cette décision, sur ce blog ou sur un autre, dans la blogo ou ailleurs. La première fidélité est la fidélité à soi-même ;o)

Polly a dit…

Mais??????

Madame Kévin a dit…

Pourquoi est-ce que je ne suis pas étonnée par ce billet et cette décision ? ... Je reconnais chez toi cette aspiration violente à la liberté. Je ne peux pas m'empêcher de l'approuver même si je suis attristée par l'arrêt de ton blog.
Je suis convaincue que nous allons nous retrouver, Sarah, ailleurs... oui, ailleurs... et peut-être même dans le même genre d'endroit...

Martine a dit…

Je perds quelqu'un que je devinais très proche.... On ne peut que respecter profondément les décisions de ses amies. Je suis triste. Bonne route Sarah!

Anonyme a dit…

J'ai été une lectrice assidue qui n'a jamais osé écrire mais qui a tout aimé...le ton, le choix des mots, les couleurs, les sujets...!

Pour tout ça je vous regretterai. Merci et bon vent !

emiiiiiii a dit…

Et bien...

Tu as toujours pris les choses très à coeur. Tes billets, toujours écrits avec tes tripes... Je comprends que ça use.

Tu as bercé la blogo d'une mélodie bien à toi et c'était bon. Mais tout n'est pas fini.

Bise!

Marie (Belgique) a dit…

Ahlalalala. Tes billets vont me manquer. Mais voilà. Un zeste de liberté fait du bien aussi ! Alors, bon vent !

Anonyme a dit…

Merci pour tout!

Lululike a dit…

3 jours dans la campagne dijonaise loin de tout. Des questionements quant à continuer ou pas.

Puis en rentrant j'ai lu le titre et j'ai tout de suite compris. Un petit coup dur après 3 jours coupée du web, j'avoue.

Ta décision est surement la bonne, mais j'espère tout de même que tu ne pars pas avec un sentiment d'amertume...

Sylvie a dit…

Je te comprends,... Je te souhaite une belle vie, pleine de bonheurs et de réussites!

Spiruline a dit…

J'ai aimé ton univers fait de sensibilité, de dérision, de gaîeté et de tant de choses encore. Ta lumière me manquera, tu es une belle personne!

Anonyme a dit…

Je ne t'ai jamais écrit...mais suis entré dans ton petit monde depuis la parution dans fémina.

Ton style d'écriture très accrocheur..ta sensibilité...tes magnifiques photos...ont su m'attirer jour après jour à te suivre et de plus…de découvrir ce qu’est un blog !!!

Tu as beaucoup de talent...et aujourd'hui ca a porté ses fruits...

Je te souhaite beaucoup de plaisir pour la suite…
Bonne chance pour tout et bravo

Claudine

Anonyme a dit…

Te l'avoue, ma Sarah, je viens de tomber à la renverse en te lisant - merci d'avoir déposé un coussin!

Je te remercie sincèrement pour les moments délicieux passés sur ton blog. Je me suis tellement régalée à sa lecture et ta plume m'a si souvent touchée en plein coeur...

La précieuse aide de Woody Allen, histoire de ne pas partir en sucette :
"L'avenir est la seule chose qui m'intéresse car je compte bien y passer les prochaines années".

Alors, Bon vent, ma Belle, des projets magnifiques et tout le bonheur et le succès que tu mérites, alors que tu nous manques déjà ...

Je t'embrasse fort et te dis à bientôt,
Lili

Anonyme a dit…

J'ai aimé te lire en silence. J'ai aimé tes regards, tes coups de coeur. Tu as un don pour rendre les mots vivants. Je ne suis pas surprise de ton amour de la sincérité et de la liberté. J'espère que j'aurai le plaisir de te rencontrer ou de te lire ailleurs. Qui sait ?

Une Valaisanne très timide

Anonyme a dit…

Je suis convaincu que ta plume sera ou a été remarquée. J'ai découvert ton univers grâce à Fémina et depuis je suis fidèlement tes aventures. Merci pour ces beaux moments partagés.

Serge

Les chroniques d'une blonde a dit…

Ton billet est très émouvant Sarah...
J'aimais te lire...
a bientôt peut-être... je l'espère du moins.
Bises

Anaïk a dit…

Toi, tu reviens et vite ! Sans blague, je comprends et respecte ta décision, je te connais suffisement pour savoir que la sincérité t'habite mais bon sang de bonsoir, tes billets vont sacrément me manquer. Je t'embrasse fort et je te remercie du fond du coeur pour toutes tes marques d'amitié.

mariga(z) a dit…

Mince je reviens et voilà que tu nous ponds un "aurevoir-adieu"... Tu sais que je te soutiens comme Catherine dans tes décisions, je sais que ta vie professionnelle prend une nouvelle direction.... Tes billets vont me manquer, mais j'espère que les liens resteront au delà de la blogo et que quoiqu'il advienne ;-)
J'ai arraché une page dans un mag US avec Simon, juste pour toi... quand je la retrouve, je te scanne :-p

fashionpaillettes a dit…

Ce n'est qu'un aurevoir Sarah.....mais je te comprends bien.........à toi de nouvelles aventures que tu nous raconteras peut-être un jour...........

M1 a dit…

Tu vas me manquer Sarah. Ce délicat espace animé par la douceur de tes mots et de tes photos va me manquer. Te rencontres, tes interviews, comment tu parles de la mode comme d'une gourmandise va me manquer. Tu vas me manquer merde.

louisesoon a dit…

wouah, c'est dur...Zabou, et toi désormais... mes blogs fétiches qui disparaissent! je suis sure que l'arrêt de ce blog est synonyme de projets ailleurs, autrement, alors une partie de moi se réjouit pour toi. L'autre se sent quand même drolement triste de ne plus pouvoir se délécter de tes posts à la fois touchants et intelligents. En tout cas, si un jour l'envie te prenait de passer aux pays bas, n'hésites pas...

Sarah a dit…

civetta : c'est drôle que tu parles de courage... Un philosophe de chez nous, Alexandre Jollien, parlait du courage denrièrement à la radio (locale !)... le courage ce n'est pas forcément dans des actes héroïques. des bises et continue encore, tant que tu as le feu :)

Debbie : ;) une de plus, oui ! enfin de moins...

emilie j : mais non, il y en a plein des blogs sympas.... dans ma blogroll !!!

Parismages : Merci pour les mots en live, pour ceux-là... être honnête avec soi-même et reconnaître que si l'envie ni est plu... à très vite

Polly : oui... je sais ;)

Mme Kévin : toi l'une de mes belles rencontres, toi qui sens, qui vois, derrière ce que l'on montre. Oui, peut-être bien ! J'ai besoin d'une vraie pause.... Reculer pour mieux sauter ? et moi j'ai la chance de pouvoir te suivre ;)

Martine : Oui, je crois que c'est comme 4a que j'envisage les relations.. même si on est pas forcément du même avis...

Anonyme . Alors bienvenue dans les comms. et merci, lectrice de l'ombre... Merci ...


Mimi : Trop à coeur, je ne sias pas. Avec le coeur, ça oui... tu es l'une de mes plus vielles lectrices et commentatrices... toi tu lâches pas, que je puisse te lire, même en sous-marin...

sophie a dit…

Merci, vraiment et surtout bon "vol"...

sophie

Sarah a dit…

Marie : Roo ben merci, je ne savais pas que tu me suivais... et bonne route à toi aussi.

Anonyme : Mais de rien... mes lecteurs, c'était quand même ce qu'il y avait de terrible sur ce blog, non ?

Lululike : Plus de contraintes que de plaisir... et peut-être pas, vraiment aps envie d'être amère... ça sent mauvais l'amertume... donc je file encore, presque vierge et effarouchée... bonne route à toi

Sylvie : toi aussi... vraiment...

Spiruline : C'est pas bien, ça de faire pleurer les copines... et toi, continue de nous faire rêver avec tes photos et te mots doux... pis, on n'habite pas si loin.... babiller ça je sais encore ;)

Claudine : Comme ça me touche que tu me laisses un comm. Mercredi quand tu as "avoué" que tu me lisais, j'avais pris ma décision, mais je ne voulais en parler à personne. Et, avec les gentilles choses que tu me disais, j'ai commencé à douter... Merci tes petis mots me font chaud au coeuret, la prochaine fois on se boira un caf, assise !

lili : pfff... mais toi, toi ! Je suis totue remuée par tes mots délicats...à demain ?

Une valaisanne timide : J'ai des lecteurs que je croise ? ;) merci d'être venue et revenue... à une prochaine IRL, peut-être..

Serge : Et un homme, et Suisse romand ! Merci

Marie : On s'est vues, loupées, peut-être une prochaine fois, avec grand palisir... je sais que le cordon n'est pas coupé... tu nosu dis pour ton projet de reporter. Je reste sur FB

Anaïk : Et t'as pas vu le colis qui va arriver chez toi, demain ou après-demain ...

Mariga(z) : tu me l'as pas ramené en vrais... pfff, tu parles d'une copine... Besoin d'air, de recul, vraiment... en fait, peut-être que j'en ai trop de recul... il faut que je regarde avec un oeil neuf... et vivement tes billets sur tes vacances américaines ;)

Illona : Un aurevoir, un adieu, un ailleurs, un autre ou pas... je n'en sais fichtre rien... et oui, je commence effectivement une nouvelle aventure, importante ! Bonne route toi !

M1 : ben purée, tu sais que toi aussi, tes comms fins et sensibles, drôles et délirants aussi vons sacrément me manquer... Gardons le contact...

Louisesoon : Rooo tu es là, aujourd'hui ? je parlais de toi avec Anaïk en fin de journée... Le fait d'avoir des projets n'a rien à voir avec l'arrêt du blog... de celui-ci,,,, et oui, volontiers et toi idem pour la SUisse et on s'écrit quand même ?!

Danisha a dit…

merci Sarah pour les trop peu de petits messages, j'aurais aimé arriver là plus tôt ça fait drole de te voir partir.... je te laisse dans ma liste de blogs favoris pour me souvenir de toi. gros bisouxxx

Frieda l'écuyère a dit…

Béné, Zab', puis toi... z'êtes dures, les filles.
Mais ce n'est pas une vraie surprise, même si...
Je perds Sarah Babille mais je garde Sarah ! Vive ton blog, qui nous aura fait nous rencontrer. Et tout le reste est la vraie vie.

Laure a dit…

Ce matin, je suis triste... C'était un plaisir de venir te lire, une joie de regarder tes photos toujours pleines de fraîcheur!
A très vite belle Sarah, je t'embrasse bien fort!
Laure

Anonyme a dit…

Nooooooon... je n'arrive pas à y croire. Tu ne te doutes pas combien tu vas me manquer. Un mail, tu réponds généreusement, quelqes échanges. Un lien tissé à travers la Toile qui m'a aidé, réconforté comme tu ne peux te l'imaginer. J'espère te retrouver un jour. Ton mail je le garde précieusement. Merci de l'évasion quotidienne.

Géraldine

Anonyme a dit…

Tes mots me manqueront mais je te souhaite de tout coeur de profiter pleinement de ce temps "libéré".
Cat

Angie a dit…

Ouais tu nous a déjà fait le coup y a pas longtemps, moi je dis que tu reviendras. ;-))

Et sinon, on se voit en Valais en juin ?

Anonyme a dit…

Tes billets vont me manquer... Ton blog était un des seul qui ne me lassait pas... Tu allais toujours au-delà des choses... parce qu'au fond on s'en fout du dernier it-bag, vernis à ongle, ou que sais-je... Tu savais détourner toute ces choses et y apporter ton empreinte. Bon vent!

Sarah

Isa a dit…

parce qu'il y a des rendez vous qui m'étaient devenus indispensables..........
parce que tes mots étaient d'une sensibilité et d'une justesse.....
parce que tes "petits billets" nous révélaient ta personnalité si raffinée .....
ce blog était ma bulle d'oxygène........
merci pour tout ces instants partagés.......
Mais reviens nous vite.....tu nous manques déjà !!!

caro a dit…

Merci Sarah pour ces bons moments passés à te lire.
J'espère vraiment te retrouver ailleurs peut-être plus tard mais avec le même talent et le même coeur.

Soizic a dit…

Je n'ai jamais laissé de com, et pourtout je venais faire un petit tour sur ce joli blog plein d'humour et de jolis textes.
Bon courage pour la suite,

flou a dit…

sans jugement, parce que je crois comprendre, juste merci, et bonne route...

ithaa a dit…

Te lire était un plaisir et même ce billet qui annonce un adieu était lu avec plaisir parce que ta sincérité me touche beaucoup.
J'espère que tu reviendras, j'espère, parce que tu peux toujours écrire en restant libre, tu peux toujours écrire, rester dans ta bulle tout en nous offrant ces petits moments d'évasion.
Tu es précieuse ma Sarah, j'espère que tu le sais!
je t'embrasse

Anonyme a dit…

J'ai de plus en plus l'impression que les blogs sont des phénomènes éphémères dans la mesure où ils semblent créer une sacrée pression pour leurs auteurs, une aliénation, qui n'est pas tenable sur la durée. Et je crains d'en voir plein d'autres s'arrêter. Des petits signes, des billets qui s'espacent de plus en plus...Alors, se dire tout simplement que ce qui est pris est pris, que le talent s'exprimera ailleurs et que nous pourrons encore profiter de ces talents, autrement. Sachons être modérés dans nos façons de consommer, nous lecteurs, les blogs comme le reste. De la mesure, et du respect. Bravo d'être libre, bon vol Sarah.
Nanou

coralieb / kokobar4@hotmail.com a dit…

***********

Les mots me manquent pour décrire ma tristesse de ne plus te lire mais la liberté et la sincérité qui transpirent de tes mots sonnent tellement justes que je ne peux que comprendre.

Je ne te connais pas en vrai mais TU VAS ME MANQUER.

Bonne continuation dans la vie réelle et merci pour tout.


*******************

Anonyme a dit…

alors là c'est clair, tu vas me manquer... nous manquer... mais tu as raison il faut suivre son coeur et surtout - surtout - etre libre! oh so important :)
MERCI MERCI MERCI c'était très chouette cette rencontre quasi journalière pour moi.
je ne vais pas t'oublier mais je te laisse là quand meme sur ma barre d'outils Favoris. en premier. pour la mélancolie.
Bonne continuation.
bisou
Audsie

Anonyme a dit…

T'es pas là pour te faire du mal ! Même si je ne suis pas une lectrice très fidèle, je te tire mon chapeau d'avoir tenté l'aventure, le plus important t'as essayé !
Pas de regret ! Tu écris merveilleusement, ton humour et ta sensibilité sont uniques, continue d'écrire pour toi et peut-être un jour ... Pourquoi j'ai le mot "ravageuse" qui vient je crois que t'en es une ! Bye bye Sarah prends soin de toi. Sunny Side

isabelle a dit…

Je ne sais toujours pas quoi dire, sinon que je te soutiens à fond et .... quelle idée formidable d'avoir créé un blog!.... J'ai pu te connaître!

Bises

Anne a dit…

Chère Sarah,

Quelle tristesse! Tu vas beaucoup beaucoup nous manquer, mais peut-être pas si longtemps que ça... qui sait?

J'ai adoré l'expérience "Tiroirs à malice", tout est imprimé, collé dans un beau livre que j'ai hâte de ressortir dans quelques années! Donne nous absolument des nouvelles sur la suite de tes aventures blogosphériques, littéraires ou journalistiques!

Bise,

Anne

Anonyme a dit…

L'essentiel est de se sentir bien dans ce que l'on fait, et lorsque l'envie diminue ou disparaît il est courageux de se l'avouer... donc bravo de ce choix, sans doute compliqué.
et surtout merci pour tous les bons moments passés en te lisant...
Je te souhaite de nouvelles belles aventures
Pom

Pinasse33 a dit…

Quel dommage pour nous ! Pour toi c'est que tu juges que maintenant tu as autre chose à faire, avancer !! tu l'expliques bien d'ailleurs ! et bien je te souhaite du bonheur, des rires et encore et toujours du bonheur !!

Pinasse33 a dit…

Quel dommage pour nous ! Pour toi c'est que tu juges que maintenant tu as autre chose à faire, avancer !! tu l'expliques bien d'ailleurs ! et bien je te souhaite du bonheur, des rires et encore et toujours du bonheur !!

kathleen a dit…

Merci à toi pour tous tes chouettes posts !

Anaïk a dit…

Tu me manques...Tu me racontes vite ?

eve a dit…

Bon vent pour ton nouveau vol !!!Tu nous manques déjà !! Ahhh, liberté chérie...

Anonyme a dit…

J'arrive de chez Anaik et tac je viens d'apprendre que tu fermais ton blog!! J'aimais beaucoup venir ici tant par ton humour, tes idées de mode tjours à la pointe mais bien perso... Jamais laisser de com' tu vas nous manquer mais bon une page se tourne et je respecte ta décision.. Allez Bon Vent..

My Oneshot Style a dit…

Merci pour toutes ces émotions que tu fais si bien passer à travers tes mots? Le blog n'est pas une fin en soi, l'essentiel est ailleurs, bien sûre alors bon vent jolie Sarah...

laurent a dit…

Je comprends ta décision, écrire un blog puise beaucoup d'énergie et grignote du temps dans la vie réelle. Tu pourras enfin voir la vie sans statistiques et devenir une femme sans ton fardeau de blogueuse influente avec cette cour permanente des marques qui font des courbettes pour avoir un article. Tu aura plus de temps pour les tiens.

Safia(♥) a dit…

J'aimais beaucoup ton blog, l'un des premiers que j'ai lu et qui m'on donné envie de créer mon blog !
pleins de bises, bon vent !
profite de la liberté !
on t'aime

Elodie a dit…

Bonjour Sarah,
Je suivais ton blog depuis un an et j'ai toujours aimé le ton sincère et mature que tu employais. Je me sentais proche de ta vision de ce qui nous entoure, de ton humanité et de ton style mode, mais restant propre à toi.
Ta décision est forcément la meilleure, même si te lire va me manquer. Profite bien de la vie et de ta famille.
Bonne continuation et peut-être à un de ces jours.
Elodie C.

Anonyme a dit…

On ne badine pas avec l'amour, acte II scène 5. Il aura fallu que tu fermes ton blog pur me rendre compte qu'on avait ça en commun. C'est triste mais si c'est comme ça que tu le vis, c'est peut etre mieux ainsi.

Stéphanie a dit…

Sarah, je ne comprends que trop bien ...
Mais sincerement, tu vas manquer à la blogo... Ta gentillesse, ta douceur, et ta sincérité ...
Au fond de mon coeur, j'éspère quand même que tu vas revenir !
Je t'embrasse.

civetta a dit…

ah, à mon avis, Anonyme va se faire traiter de "sale Bac + 5 " (au moins). Insulte suprême ("type Civetta") cf chez Balibulle aujourd'hui. La blogo est un univers impitoyable qui parfois donne vraiment envie d'arrêter.
J'espere que tu vas bien, chère Sarah, et que l'arrêt n'est que positif!

Anonyme a dit…

Reviens-nous....
G.

Juliette Rigby a dit…

Sarah...

Ca me fait un choc, là. Ne plus te lire, ça va vraiment me faire bizarre. J'ai posté sur mon blog après quelques semaines d'absence dues à mon envie de profiter de ma "vraie" vie (maintenant que le boulot se calme, que les beaux jours reviennent, que je peux mettre mon short blanc ;)) mais tout de même, ça m'avait manqué.

Peut-être que tu auras envie de revenir, aussi, peut-être pas. Je comprends tout à fait ton envie d'arrêter. Je me demande juste (surtout) si tu seras encore là, d'une manière ou d'une autre, pour nous qui avons pu nouer un contact, aussi ténu et futile soit-il, avec toi.

Bon courage pour la suite, et profite bien de ta "vraie" vie !...