vendredi 12 juin 2009

Seul dans le noir - Paul Auster


De retour avec du roman, le dernier Paul Auster "Seul dans le noir", dont je n'ai pas dépassé la page 30 !!! Pourquoi donc en parler ?

La question est à prendre à rebrousse-poil. Comment pourrais-je babiller sincèrement avec vous sans vous présenter celui qui m'a accompagnée durant des heures à la lueur d'une lampe de chevet, nourri mes fantasmes d'écriture et supplanté bien d'autres avant lui.


Comme je vous le faisais remarquer ici pour Bashung, sommes-nous à jamais marqués par nos découvertes de jeunesse. Par loyauté, nostalgie, souvenirs, nous continuons à entretenir le lien, si tenu soit-il. Je ne renie pas le talent de mon Paulo (genre on est intimes), j'en ai bouffé de ses mots. Trop, peut-être. Invariablement le même style. Ce n'est pas le premier qui m'essoufle, je l'avais enfin retrouvé dans "Brooklyn Follies" et reperdu à nouveau. Je ne le souhaite pas à jamais...

Paul Auster demeurera toujours en moi, non comme un amant fugace très vite oublié, mais comme un ami intime qui n'aurait pas pris le même chemin que moi.

C'est une des personnalités que je rêverais rencontrer. Pour lui dire : pourquoi je ne te retrouve plus, pourquoi tu ne vieillis pas, pourquoi tu ne changes pas un peu ? Hein ?? Lui avouer que je l'aime encore mais que la flamme pétillante n'est plus...

Sinon les filles, filez chez Catherine qui fête ses 40 ans en beauté. Limite, j'ai hâte...

Et à lundi pour du concours à huit mains.

19 commentaires:

Mathilde a dit…

Petite pub pour mon vide dressing!!!
A bientot

http://acheter-moins-cher-chez-mathide.blogspot.com/

mariga(z) a dit…

Après une page de pub ;-p

Je me souviens ma chère Sarah que la 1ère fois que j'ai du commenter chez toi c'était sur la phrase du Paulo ( ben oui, pendant qu'on y est...) ...

Alors j'ai commencé la trilogie, sans jamais aller au delà.... j'ai lu avec difficulté La musique du Hasard (suis pas une fan de Poker), bien qu'après coup, le souvenir qui m'en est resté était plutôt bien...
Mais celui qui m'a ému jusqu'aux larmes, c'est le Brooklyn Follies (c'est idiot n'est-ce pas d'avoir la larme à l'oeil en lisant...idem sur le Ensemble de Gavalda ...) que j'ai dévoré sans difficulté :)

Pfff.... je lis rien en ce moment à part des couv' glacées.....

Sylvie a dit…

Est ce qu'il y en a un que tu recommandes particulièrement? Je n'en ai jamais lu...

Anaïk a dit…

Je connais personnellement Paul, je vais l'envoyer chez toi, tu pourras ainsi lui exprimer de vive voix cette flamme que tu ne retrouves plus.
Ok je sors, trop picolé moi hier...
Excellent WE ma belle !

Baraginie a dit…

J'ai des bouquins, je ne sais pas lesquels d'ailleurs, qui m'avaient été conseillés pendant ma fac d'anglais. Moi je suis une grosse larve, en pluis j'aime pas qu'on me dise quoi faire, alors je ne les ai jamais lus.
Mon copain de l'époque oui, il s'est meme découvert une passion pour Paul Auster, et puis je lui en ai offert en V.O, et puis on s'est séparés (enfin surtout lui) et maintenant Paul Auster il a le gout amer de la fille avec laquelle Mr Fac avait fauté.

Par contre je suis une fan inconditionelle de Nick Bantock, et apres l'avoir rencontré, lui avoir posé quelques questions, c'était super de pouvoir mettre une vraie experience sur des choses que j'avais vécues dans ces livres.

Punaise je dis presque des trucs intelligents le matin!!

Little Style Box a dit…

Ouh là, Paul Auster, pas pour moi...
;-)

Sarah a dit…

Mathilde : Bienvenue !

marigaz : Je me souviens et il me semble que tu étais l'une des premières à trouver. Et depuis, à chacun de mes billets tu es là, merci ma Belle ! Les rares larmes que je verse dans ma vie sont preque exclusivement réservées aux bouquins, expos et films.

Et les couv' glacés ben, ben... j'adore ! becs

Sylvie : Paul Auster c'est difficile à dire. Il y a 10 ans, à une soirée, une amie parlait d'un auteur américain épouvantaaable !!! elle avait oublié son nom... c'était lui... Je te dirai Brookly follies. mais j'ai un peu peur de le recommander !!

Anaïk : Mais envoie-moi la bête que je lui fasse sa fête. Becs ma jolie.

Baraginie : C'est qui l'affreux qui t'a lâchée ? Que j'aille lui casser les deux jambes ! Ah les souvenirs de notre vie qui tournent autour des bouquins. Et merci pour le nom de cet auteur... les découvertes je plussoie !

LSB : Je sais bien que beaucoup ne l'apprécient pas du tout. Comme je l'ai dit, tout un passé avec lui. Dans ces derniers, à part BF je n'ai pas réussi... Mais cet été je vais me lancer dans la relecture de Paulo ! Merci pour tes visites.

Frieda l'écuyère a dit…

J'en ai lu il y a bien longtemps et avec ma mémoire de passoire, je ne m'en souviens pas...

vanessa(eliabar) a dit…

J'ai adoré ce dernier roman, perso... ça mériterait peut-être de dépasser les 30 premières pages;)

Zabou a dit…

Magnifique post! De Paul Auster, je n'ai lu qu'un livre où y'a que des branques :-)) Faudrait que je retrouve le titre, histoire de ma dire ce que tu en as pensé, mais comme entére en matière, en tout cas pour moi, c'était quand même pas topi-top! Bises my beauty, j'adore ce genre de posts, t'es réellement douée pour l'écriture, toi...

april22 a dit…

Moi aussi le Paulo ça a été une grande passion de jeunesse...
Puis comme le reste, ça s'est émoussé, et j'avoue qu'il y a bien longtemps que je n'ai plus rien lu de lui.
Et puis en ce moment c'est plutôt sa femme, la jolie Siri, qui tient la vedette.
En tout cas, je sais pas ce qu'ils boulottent comme pilules les Auster, mais c'est vrai que le temps n'a pas l'air d'avoir d'emprise sur eux. Lucky people !

benetie a dit…

'tain, Fri a piqué mon com'!!!
Tout pareil que toi ma Fri: j'ai lu, mais j'ai oublié... rôôô la teuhon.... ;)

Sarah a dit…

Frie : Je connais... surtout si un auteru ne t'a pas marquée. du coup, pour cette mini riquiqui rubrique je relis le livre dont je veux en parler + un nouveau qui est pas forcément génial, le boxon quoi !

Vanessa : c'est ce que je me dis... mais je n'y arrive pas. ça me fait plaisir que tu m'encourages. Merci !

Zab : Un histoire ce Paulo j'ai fait un transfert sur lui c'est pas possible. Mais je vais relire un ou deux... Etait-ce mon jeune âge si je l'ai adulé à l'époque et que depuis quelques années presque plus rien ...

April22 : Elle est en pleine promo en Europe. Elle vient de passer dans des mags suisses aussi. Mais comme les photos n'étaient retouchées ou de très belles qualités, on voyait bien son âge. Enfin, je ne l'ai pas encore lue mais aussi une future lecture. Et leur fille, purée, une beauté.

Béné : Mais non ! en plus je pensais que j'était sla seule à ne pas me souvenir des histoires... Ca fait du bien de savoir que je ne suis pas seule dans ce cas.

Oriane a dit…

J'aime beaucoup Auster, je fonctionne par auteurs. J'ai détesté la trilogie, et l'ai pourtant lue de bout en bout (un exploit !, j'ai ensuite aimé Tombouctou, Moon Palace, la musique du hasard, Le voyage d'Anna Blum ou Brooklin Follies. Mais il y a une froideur dans ses récits qui me gêne et m'attire en même temps. C'est bizarre !

emiiiiiii a dit…

Pourquoi je dois essayer 9655 fois pour que mon com' passe??!! Je suppose que celui-ci non plus...

TEST

emiiiiiii a dit…

ah ben voilà, ça marche...mais je sais plus ce que je disais... c'est malin.

C'était des compliments ;)

vanessa(eliabar) a dit…

Je t'encourage parce qu'il m'a fait penser au Livre des illusions et que c'est quand même génial la sensation de se faire balloter par son bouquin!!;)

Sarah a dit…

Oriane : Ah te Paulo : Il a un point faible, il est trop on the mouve !!!! :-))

Mimi : Un billet à préparer, j'ai un peu monopolisé mon blog ! c'était celui du concours American Vintage ! Pardon :-)

Vanessa : L'une des meilleures choses qu'ily ait !! L'une !!

fool a dit…

Mince je comprends pourquoi je gagne jamais rien parce que je rate les bonnes occaz je suis dég félicitation aux gagnantes toutes de même je vais me coucher en pleurant snif