dimanche 19 octobre 2008

Jurée, c'est le pied !


Je dévore, je dévore des livres par dizaines. Presque toujours, la nuit dans mon lit. Ma lampe de chevet tamisée par un tissu pour laisser dormir mon mari. Avec les années (l'âge, quoi), j'essaie de ne pas veiller trop tard pour être plus ou moins sympa au réveil.

Quand je suis plongée dans un roman, impossible d'en sortir. Je vois les scènes, je vis l'histoire intensément. Je décortique aussi et j'aime le talent de l'auteur, parfois plus que le récit lui-même. Un exemple ?? "Sur la route" de Cormac Mc Carthy. Ce livre-là m'a pénétrée jusqu'au tréfonds de mon âme. Sans dialogue, deux personnages, un décor d'apocalypse et en sortir un joyau de littérature. Du talent, à l'état pur. Ou dernièrement, au petit-déjeuner, je rêvassais et je cherchais quel était ce film dont les images revenaient sans cesse dans mon esprit. C'était un livre, "Birmane" de Christophe Ono-dit-Biot. Je l'avais lu il y a plus d'un mois et tellement mis en images les mots que je croyais avoir vu un film...

Tout ça pour vous dire que j'ai posé ma candidature pour devenir membre du jury littéraire des lectrices Edelweiss-Payot 2008. Et j'ai été sélectionnée. Me voilà donc gâtée de 17 bouquins à lire et critiquer de juin à septembre. Une papivore ne pouvait que se délecter... Une expérience que j'ai beaucoup aimée. Mais dans le lot, n'oublions pas les navets, les niaiseries, les prétentieux... Bref, à boire et à manger comme on dit chez moi. La chance également de rencontrer 9 autres femmes passionnées de lecture. Mon entourage, mes amis lisent, mais mon débit étant si élevé je ne peux pas beaucoup échanger. Une occasion rêvée.

Avant la première réunion, je me réjouissais à l'idée de faire connaissance avec les autres, d'entendre leurs commentaires, de boire un verre, et je l'avoue me rendre au centre névralgique d'Edelweiss, un magazine que j'aime. Résultat, nous étions probablement intimidées, sitôt nos délibérations faites je me suis retrouvée dans les rues genevoises, seule. Heureusement je dormais chez mon amie d'enfance et la soirée fut très belle. Par contre lors de la deuxième, je rencontrais dans l'ascenseur, Marilou, originaire de la même région que moi et Alex qui nous dit avoir été frustrée et déçue de notre premier rencontre. Et toutes nous avions eu le même sentiment. Résultat nous avons papoté, bu un verre et décidé de nous retrouver après la soirée de mardi prochain.

Le but était de nommer UN seul écrivain parmi les 17. Deux livres sortaient largement du lot. L'excellentissime "La porte des Enfers" de Laurent Gaudé et "Les déferlantes" de Claudie Gallay. Le débat a été amical mais rude. Chacune campant sur ses positions. Je n'aurais jamais imaginé que ce serait aussi difficile, aussi charnel. Corps et âme je me suis battue. Ça peut paraître fou, mais c'était viscéral. Débattre, écouter, argumenter, j'adore. Dans le feu d'une passion qui nous anime (et Dieu sait que la littérature engendre bien des sentiments), nous étions prêtes à tout pour honorer le romancier que nous avions élu.
Le point final sera posé mardi par une soirée à La Société de lecture de Genève, rencontre avec l'auteur, petits fours, et discussions avec les charmantes jurées... Il y aura probablement une interview de l'auteur et un compte-rendu de la soirée dans le prochain numéro d'Edelweiss. A ne point manquer !!

Je me réjouis beaucoup et serai accompagnée de ma grande copine que j'aime, Viou la folklo, pour une journée parfaite : shopping (zara m'appelle), bouquins le tout arrosé par quelques bons verres de vin..
Que demander de plus ?


6 commentaires:

benetie a dit…

waou!!! je t'envie: j'avais postulé pour faire partie des lectrices de ELLE, j'ai jamais été sélectionnée...
Comme toi, je suis une déglingo de lecture (Birmane, je viens de le terminer, j'ai aimé..; sauf la fin, que je trouve un peu trop "mystique"... quant à Gaudé, je l'aime d'amour depuis que j'ai dévoré le "Soleil des Scorta").
Bref, tout ça pour te dire que j'attends avec impatience le débrief de tout ça et ton ressenti!
Veinarde!!!

Ithaa a dit…

ca donne envie de plonger dans la lecture...Eh bien j'ai hâte de lire ton debrief!

verycynthia a dit…

Ca a l'air passionnant! Qu'est ce que ca me manque d'avoir des librairies francophones a cote, et d'aller juste trainer et decouvrir des nouvelles obsessions!!!
En tout cas, je note bien ces deux references, et je ferai bientot une petite visite a la Fnac.com!
A tres vite pour la suite donc!

sarah a dit…

Bénétie : j'ai aussi été recalée pour le jury des lectrices du ELLE !! J'dis ça l'air détaché, mais je te raconte pas les sauts de cabri que j'ai fait quand j'ai su que j'étais prise... C'était une expérience géniale. d'autant plus que les livres en grand format, je n'en achéte pas toutes les semaines.

Ithaa : j'ai lu en plus toutes les Chroniques de San Francisco et un ou deux autres ! Du coup, là c'est un manga de Jiro Taniguchi "un ciel radieux" qui m'accompagne le soir...

Verycinthia : entre nous, les déferlantes, j'ai pas aimé Léger pour une journée de détente, mais bof,.. par contre Laurent Gaudé est un grand talent (selon moi et ça n'engage que moi..)

Emiiiiiii a dit…

oh, ça doit être une super experience!!
Moi je me rejouis que els enfants me laissent à nouveau le temps de lire ;)

j'te demanderai des conseils!

sarah a dit…

emiiiiiii : ça reviendra... et parfois, c'est par vague...