jeudi 19 avril 2012

Consolider les bases


Un sujet qu'on aborde souvent entre copines, férues de fringues ou pas  : quel est le "juste/le bon" prix pour des vêtements et accessoires hautement indispensables (!) à notre existence. C'est bien le nerf de la sape, non ? Du moins, pour les personnes normalement salariées, avec enfants. On trouve des pépites partout, ça vous le savez aussi bien que moi. Il suffit d'avoir l'oeil ouvert, le radar "matière" immuablement branché. Ouais ouais...

Coutumière d'un modèle précis de t-shirt du suédois à un prix imbattable (chf 7.90) et ceux en lin de Zara, j'ai entassé un nombre certain de ces pulls sous prétexte qu'ils ne coûtent pas une fortune. Résultat, après 6 lavages, ils sont mous et ne me servent plus que pour les séances de "poutze" ou de glandouille. Les coutures vrillent invariablement, le décolleté finit TOUJOURS par trop dégouliner. Ça ne vous est jamais arrivé au milieu d'une grappe d'inconnus de se rendre compte, après-coup, que toute l'assemblée avait une vue béante de votre buste jusqu'au nombril ? Jamais ? Le bol...




Forte de quelques débandades, le temps du réinvestissement des basiques est venu. J'ai pécho (yes ! j'ai réussi à placer ce mot des djeuns? - ah ! on dit plus djeun's...on a les expressions qu'on mérite) du t-shirt on ne peut plus banal. Le genre dont personne ne prêtera garde. Mais qui change tout, quand même. J'ai tenté un, pour voir si vraiment.. un Isabel Marant en lin et un autre en coton. Il n'y a pas photo ! Un t-shirt peut-être, mais l'arrondi tombe pile poil sans que ma pudeur ne soit malmenée, les manches sont découpées en biais juste comme il faut pour planquer (un peu) les ailes de Batman, la longueur est parfaite.

Si on ose se lâcher pour de l'audace ou une pièce exceptionnelle qui sort des sentiers, j'ai remarqué qu'autour de moi, pour les petits basiques sans extravagance, on embarque n'importe quoi. Rendons justice à ces pièces humbles qui, l'air de rien, nous le rendent bien.


C'est clair que si le but est d'épater à tout venant, les basiques minimalistes et intemporels ne sont pas les meilleurs alliés. J'aime me sentir en sécurité avec un vêtement qui ne me fera pas d'entourloupe, ne me trahira pas (cf - plus haut). J'ai décidé, comme une grande, que petit à petit, j'allais me reconstituer une base. Ici, une ceinture pour tous les jours... j'avais honte des miennes. Soit à clous, soit, j'ose le dire, des miséreuses sans valeur. La seule qui me convenait est celle portée ici.

Je conviens, que ce post est transcendant... Vous me pardonnez ? C'est juste la vraie vie...

Ceinture et t-shirts Isabel Marant - collection actuelle

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Ben je vois qu'on en est aux mêmes réflexions.
Et au final on arrive toujours à la même conclusion : peu mais de bonne facture. C'est simple comme principe, non ? Et ça npermet de retarder (voire annuler) bien des achats. En ce qui me concerne par exemple, ça fait des années que j'ai supprimé toute trace d'acrylique dans mon dressing et, même quand une pièce me rend dingue, je ne craque pas, car je sais qu'au final je n'aurai pas de déception.
Et mine de rien, quand certaines marques passent les années, voire les génrations,ce n'est pas sans raison. Mes enfants ont porté chacun à leur tout une marinière en coton Armor Lux de leur père, qui a donc 37 ans. Et bien malgré son grand âge, elle n'a pas une seule bouloche et le tissu est encore impec. Comme quoi..
Donc, non, ton postn'est pas in-transcendant, bien au contraire, il ramène aux sources. J'adhère à 100% !!

Gaëlle H.

Pinassotte a dit…

suis d'accord certains servent à poutzer (j'adore ce mot) ou a finir pour faire les carreaux et dire qu l'on en a rever avant de l'acquérir !!

laetitia a dit…

J'ai même envie de dire qu'investir dans de la qualité revient peut être à moins cher au final. Je m'expliques : je n'achète jamais de chaussures en plastique, je sais pertinemment qu'elle dureront une saison et qu'après la semelle se décollera...et finira à la poubelle (s'il faut en racheté une paire toute les années ou est l'économie ?). Mes chaussures je les achète de qualité pour qu'elle dure longtemps et si elles ne me plaisent plus je peux les revendre. Idem pour les ceintures et les sacs.

Anonyme a dit…

elle est belle cette boucle je trouve
le t-shirt aussi, moi je craque pour ceux d'AV mais même à un certain prix (voire un prix certain), ils ne se privent pas de quelques petites mailles plutôt (trop) rapidement.
et si je testais ceux d'IM ? jamais vus jusqu'à présent
mimioui

Stéphanie a dit…

Mais ... SARAH !!! Merci pour ton adorable message qui m'a fait tellement plaisir !
Je ne sais pas pourquoi, mais je pensais que tu avais arrêté ... Je suis contente de te relire, de retrouver ta sensiblité que j'aime et qui me touche tant ...
Quel bonheur ! (Et j'ai adoré mon séjour en Suisse !)

Prune a dit…

je me suis fais la reflexion que 19.90 (euros) le t-shirt Zara en lin , c'était pas donné pour un T-shirt qui ne survivra pas à l'automne... Je crois que c'est même pas une question de prix mais plutôt de marque. Les T-shirt Petit Bâteau sont increvables alors que ceux de KOOKAI sont aussi médiocres que ceux de Zara, Sud Express ou même Somewhere qui sont des marques vraiment pas données.

Anonyme a dit…

j'ai trouvé de bons basiques chez UNIQLO à NY mais je pense qu'ils sont aussi à Paris...J'ai fait le plein avant l'hiver de t-shirt a longues manches noirs col en V pour pas grand chose et ils ont résisté à de très nombreux lavages...donc je retenterai l'experience....pour du blanc à courtes manches...

Marina a dit…

Nan ton post n'est pas de la lose cérébral mais fait partie des bases de la vie fashion certes mais de la vie quand même. J'm'explique, j'mexprime, nous n'avons pas toutes la vie d'Emmanuelle Alt ou Carine Roitfeld: porter du Margiela pour emmener ses enfants à l'école et chercher son pain...Genre ça rend rien, on se fiche de toi, même que le Sartorialist y verrait ça qu'il te prendrait pas en photo. Donc, chic en basique dans sa vie, je dis oui...Et si on peut trouver des basiques avec une espérance de vie supérieure à 3 lavages en machine je dis bravo.
Les t-shirts I.Marant sont bien mais je les trouve 1 peu fragile (je lave tout à 50°C sans trier donc hein...forcément), je trouve joie et longue vie dans les petits tops Vanessa Bruno collection Athé et chez Paul & Joe Sister.

Sarah a dit…

Gaëlle : Bon, on aime aussi se faire plaisir ;))) Et merci d'adhérer ma jolie ;)

Pinassotte : Tu connaissais ce mot ? ;) et encore... des fois ils "peluchent" ;)

Laetitia : Pareil pour els chaussures. L'an dernier j'avais acheté une paire au H&M que j'ai rapportées deux jours plus tard... Alors, els ceitnures. j'en ai peu de belle facture et surtout des modpèles plus originaux. Finalement pour mettre tous les jours autant s'offir de la jolie qualité...

Mimioui : Tu trouves aussi, pour la boucle ? ALors... AV... ça dépend des modèles.. parfois (souvent ) bient rop fins et s'abîment vite. Pour el coup les deux modèles IM sont plus costauds et semblent faits pour durer... l'avenir nous le dira...

Stépahnie : tout le plaisir et la surprise sont pour moi ;) ravie de te retrouver... Tu as visité Vitra aussi j'ai vu ? la nourriture t'a plu aussi ici ? je t'embrasse

Prune : Bon ceux de Zara j'en ai quelqeus uns quand même ... Et me suis faite la même réflexion que toi au bout de queqleus uns ;)) Avec un blatzer ils font encore la blague, remarque ;) Kookai, ça change tellement d'une saison à l'autre. J'y vais peu au vu des prix exagérément élevés ici en Suisse.

Anonyme : Je n'ai jamais rien acheté de phénoménal chez Uniqulo (un ou deux gilets qui n'ont aps duré). Par contre Zabou (smartiesister qui ne blogue malheureusement plus) ne jure que par les slims UNIQLO. Et je regrette de n'avoir pas l'une ou l'autre picèe Jil Sander pour Uniqulo ;( tu nous diras pour els tish...

Marina : C'et drôle ça les habitudes ... à 50° ? ici on lave à 30, 40 ou 60 (90 c'est telleemtn pas écolo). Figure toi que la première fois que j'ai lavé un des tisch IM (qui doit l'être à 30) je l'ai apssé à 40°... argh.... rien, il n'a pas bougé ! Je prends soin des vêtements et je lave très souvent mes hauts sur programme laine (héhoooo glmour je crie ton nom !!! D'ac avec toi pour les petits hauts VB et Paul and Joe j'en ai un qui a ....pffff au moins 6 ans et qui ne bouge (malheureusement ??!! pas ...
LE Martin Margiela pour amener ses enfants à l'école... trop drôle. d'autant que les personnes que tu cites reçoivent tant et tant de vêtements... faut bien qu'elles les portent les fringues !

Lucie a dit…

Ha les basiques H&M et Zara. Les premiers finissent c'est vrai souvent en tenue de poutze, les seconds (ceux en lin) tiennent assez bien le coup je trouve. Les IM pas encore testé, au touché ils me parraisssaient si fragiles.

J'ai une ceinture H&M en cuir depuis 3 ans qui a super bien patiné et qui ne me quitte plus, complétée par quelques petites soeurs plus fines très bien aussi.

Par contre pour les chaussures je ne fais plus d'erreurs j'investi et ça dure plusieurs années.

Sarah a dit…

Lucie : Je ne sais pas quels t-shirts IM tu as vus... Ceux en lin sont bien plus épais que ceux de chez Zara et pas fragiles, je trouve. Ils ont un décolleté rond (deux modèsles - 1 manches coupées plus courtes que l'autre et un décol. plus profond...). Comme il n'y a pas de boutique IM ici je ne connais pas tous ses modèles. J'ai aussi un en coton bien épais, grand arrondi devant... mais ce n'est pas un vria tish et le prix n'est pas le même non plus...
Tu es donc de retour ? ;)))

Lucie a dit…

Jamais vraiment partie, quelques commentaires de temps à autre quand même mais souvent après-coup vu que ce sont des visites plutot hebdo que quotidiennes ;))

C'était dans un corner chez Printemps, vu qu'ici pas de boutique évidemment. Vais aller faire un tour chez Camille un de ces 4

Tasha a dit…

IM, c'est vraiment trop cher pour moi. Et comme j'adore faire les boutiques, je suis ravie de racheter à chaque saison... mais je comprend la démarche :)