mardi 15 novembre 2011

Souvenirs perpétuels



Les goûts changent et évoluent. Certaines choses, pourtant, demeurent, immuables et impassibles au temps qui file. Des souvenirs de l'enfance qui ne s'émoussent pas.



J'ai, depuis, depuis...toujours, une fascination affectueuse pour les articles que l'on trouve dans les papeteries. Tout ce qui touche à l'écriture, crayons, carnets...

Lorsque ma Mémé allait en ville, elle me ramenait souvent ....



du papier à lettre, un cahier ou une culotte Petit Bateau milleraies. Elle avait peu de moyens, s'octroyait peu ou pas d'achats matériels superflus. Je me souviens encore de ma joie lorsqu'elle m'offrait ses cadeaux, trésors citadins. Preuves de son amour inconditionnel qui m'a accompagnée jusqu'à la fin de ses jours. Et continue de me porter.

Est-ce par nostalgie que j'aime toujours autant ces jolies choses ? Je ne sais pas. Par contre, elles me rappellent que, dans le fond, nous restons éternellement la fille, la petite-fille de ... Que l'enfant que nous avons été ne meurt jamais tout à fait.

ps. Oui, ben les culottes Petit Bateau toujours aussi. Mais ne comptez pas sur moi pour les montrer ici !!!


Bricoles/plaisirs achetés dans une belle papeterie à Carouge (oublié le nom !)

15 commentaires:

Valérie de Metz a dit…

Ce matin, tu me mets les larmes aux yeux. Ta Mamie ressemblait décidément beaucoup à la mienne... Et tu as raison, cet amour inconditionnel rend fort, et te porte encore longtemps après qu'elles soient parties. Ma Mamie a moi nous a quittés il y a bientôt 4 ans. Je pense à elle chaque jour, et aujourd'hui encore un peu plus, grâce à toi. Merci pour ce joli billet. Des becs, ma belle

jicky a dit…

je me demande souvent ce que pense ma mamie couturière et mon papy cordonnier, en me regardant de là-haut. Impression qu'ils sont toujours là. Parfois même ceux qui sont partis sont plus là que les présents.

Spiruline a dit…

T'as de la chance d'avoir eu une manie aussi attentionnée. Les miennes étaient plus... rugueuses. quant à ces petits rien, il font la vie toute jolie. J'aime aussi :-)

Ôde a dit…

Ohlala !!! Moi j'adorais les stylos plume, le crayons, le stylos bille et les jolis carnets !!! Une partie de mon argent de poche y passait !!! Et ma fille de 12 ans adore ça aussi, à nous 2 on pourrait faire une collection !!!

M1 a dit…

Sur mon bureau, chez moi, je garde toujours les objets de ma "vie scolaire", objets déco vintage pour beaucoup, mais bien plus pour moi : )

Ps : +1 pour les filles qui mettent des culottes petit bateau ; ) #UberCute

Poppins a dit…

J'ai très peu connu les miennes de grand-mère; mais j'adore ces petits riens qui nous nourrissent, nous rappellent l'enfance, ces petits riens qui nous réchauffent.
Sur celle que j'ai le plus connu, ce qui me fait effet de madeleine, ce sont ces gâteaux du dimanche midi, chose que je reproduis aujourd'hui avec mes enfants et le feu de cheminée allumé dans la cuisine. J'étais la seule à pouvoir manger en me chauffant le dos!
Ce post aussi me fait l'effet du feu de cheminé en savourant ces petits souvenirs,
Merci

Pascalou a dit…

Plus je visite ton blog, plus je l'aime, plus tu m'enchantes.C'est toujours un petit bonheur même teinté de mélancolie ou habité par l'âme du grand-mère.
Merci de "poétiser" mon quotidien.

Anonyme a dit…

à la question d'hier : oui, le gros bordeaux torsadé de chez l'espagnol, il a une allure folle !
et je partage ton goût pour les jolies choses des papeteries, ma "boîte à cadeau" est pleine de ce genre de choses, des objets simples et quotidiens, mais plein de poésie ou d'humour. Jm tout particulièrement Ordning & Reda (à Genève, la boutique de Lausanne n'existe plus) et Yamatuti à Berne, qui est une vraie mine d' objets poétiques.
Pour la table ronde, je suis très très très sérieuse... la Suisse romande est au coeur de l'Europe, non ?

bécots
Dom

Anonyme a dit…

Souvenirs impérissables, ces moments partagés avec une grand-maman chérie nous accompagnent une vie entière ...
Plus prosaïque, MDR, tiens, mais que faisais-tu donc à Carouge ?

T'embrasse fort fort, Lili

Anonyme a dit…

Aaah, les carnets, les stylos, les crayons en tous genres.... c'est toute ma vie ! Et je crois que j'ai transmis la même passion à ma fille ainée !
Quant à mes grands-mères, mes "bonne maman", comme pour toi, elles m'accompagnent encore aujourd'hui. C'est drôle j'en parlais avec une de mes cousines ce week end et je lui disais que , réellement, je sentais leur présence dans mon coeur.
Le plus fort c'est quand j'ai visionné un vieux film où l'on entendait parler mon grand père que je n'ai jamais connu. Ce moment là je ne l'oublierai jamais. C'est comme si je l'avais vu en face de moi. Une impression puissante de (se) reconnaître (en) quelqu'un. On m'avait tellement parlé de lui, j'avais vu tellement de photos de lui avant ça. Et bien j'en ai pleuré, de joie, de tristesse aussi, de ne l'avoir jamais rencontré. Et à ce moment je me suis dit qu'il fallait vraiment que mes enfants engrangent un max de souvenirs avec leurs grands-parents.
Oui, les absents sont parfois bien présents même s'ils sont partis. Ils le sont différemment...

Merci encore une fois pour ces jolis mots.

Gaëlle H.

Anonyme a dit…

PS : je lis le com de Pascalou et je trouve ses mots parfaitement conformes à ce que je ressens. Quelle poésie dans tous tes mots, ça fait du bien au moral, à l'âme...

Gaëlle

Sarah a dit…

Valérie : Je crois qu'on est sur la même longueur d'ondes... la mienne est partie le 30 novembre 2007 ...

Jicky : Ceci explique peut-être cela (ce que tu aimes ♥)...

Spiruline : Ne reste plus qu'à esprérer que nous serons des mémés gentilles... un peu tôt mais ça psse plus vite qu'on ne le croit ;)

Ode : C'est assez féminin. Enfin, les miens aussi, 2 garçons ont été contaminés aussi ;)

M1 : purée j'étais !uberCute même lors de cette affreuse mode du fil qui dépassait du pantalon ?

Poppins : Je suis ravie, d'allumer un petit coin de feu avec ce froid ambiant ♥

Pascalou : Ouh... mais merci je suis très touchée ♥ Merci.

Dom : tu as vu ce film j'imagine chez The elby (dans ma blogroll)
http://www.zara.com/webapp/wcs/stores/servlet/home/us/en/zara-us-W2011
je l'ai vu un ..certain nombre de fois, tant de grâce, de douceur et d'élégance. Ton pull est vers la fin ?

Je me souviens lorsque O&R a fermé, je vivais encore à Lausanne, et celle de Berne que tu cites, je ne connais malheureusement pas ...

Lili : Une présentation presse dans un chouette lieu dont j'ai oublié le nom.... ;))

Gaëlle : Quelles émotions tu as dû ressentir... Dnas nos coeurs, oui, sans oublier de profiter de la présence des vivants... ;) c'est ce que m'ont appris tous ces départs ;)

Et merci ♥

Lolotte a dit…

Comme toi, j'aime beaucoup ces petits objets qui me replongent en enfance ... même si ma mamie était beaucoup plus cadeaux "utiles"

Anonyme a dit…

très très à la bourre cette semaine mais yummi, moi aussi j'adore ces petits souvenirs, sortes de madeleines de proust que l'on savoure avec la nostalgie et les souvenirs d'enfance (car tout est enfance n'est-ce pas ?)
j'ai mis ce petit coeur en or offert par mes grand-parents lors de leurs noces d'or à mon poignet, sur mon bracelet dodo, à côté du petit scarabée en or porte bonheur offert par mon papa et de la médaille à l'ange, ce bracelet ne quitte pas mon poignet gauche, il est moi
mimioui

Vinciane a dit…

Je les aime tes posts! Je suis sur ce site "A little market.com" dans la rubrique "Carnet, agenda". Tout est lié ;) Continue de rendre mon temps plus léger Sarah, tu le fais bien... Des bises bruxelloises.