dimanche 21 novembre 2010

L'influence des blogueuses



L'influence des blogueuses-mode en tant que support marketing est un sujet-ritournelle, rabattu religieusement par quelques journaux. Les papiers sont bâclés, truffés d'idées toutes faites, de clichés stagnant dans la non-évolution, pimentés par quelques jalousies de clocher. De mon point de vue de LECTRICE depuis 4 ans, clairement un blog influence mes achats. Il n'y a pas d'endoctrinement ou de moutonnage compulsif, simplement une envie suscitée par une image ou des mots. Peut-être plus encore que les magazines, les blogueuses (sauf exception) sont des femmes lambda et il est aisé de s'identifier à elles. L'effet n'est répulsif que lorsque le produit est visible jusqu'à l'écoeurement. Surtout dans ce panel de blogs à pubs, sans fond. Les mêmes dont se gargarisent les articles simplistes parus ces derniers temps dans la presse française.



Ce mi-legging, mi-jean (depuis quand 1/2 + 1/2 font 1, vestimentairement ? Jamais !). D'instinct je sentais le mauvais plan. Mais, elle sait parfaitement se montrer convaincante (plaider est sa déformation professionnelle). Pratique ! Un robot ménager, un repose sèche cheveux, un aimant à épingles c'est pratique ! L'adjectif d'un vêtement serait plutôt confortable. Et croyez-moi, ce traître est une merdouille sans nom qui m'oblige à de délicieux gestes inélégants pour le remonter toutes les cinq minutes. Sans vouloir vous influer, sur ce coup, faites-moi confiance. Comme dit toujours ma maman "Le bon marché est toujours trop cher".


Toujours la même modasse. Je la regardais, devant moi, gambadant, tel un cabri, sur les trottoirs parisiens. Ces bottes courtes et plates me faisaient de l'oeil alors qu'il était plus ou moins écrit que ce serait des talons de 7 cm qui égaieraient mon hiver. La preuve par deux, qu'une bm peut, incidemment, suggérer un désir. Un mois de fouille intempestive dans mon paradis déserté par mes envies saisonnières (ici c'est abstinence forcée). Finalement, c'est grâce à la vente par correspondance que j'ai déniché un expédient à mes envies.

Dans mes idées romanesques et idéalistes, j'ai eu, très vite la sensation que l'émergence des blogs ressemblait à celle des radios libres. De faire partie de quelque chose qui s'écrivait. Nier aujourd'hui que les bogs sont un média avec ses travers et ses qualités, reviendrait à dire que la presse est une grosse putasse sans talent ni cervelle. Comme partout, il y a le pire comme le meilleur. Aux lecteurs de faire le tri.

Je me réjouis de connaître votre opinion ...

Infâme jegging H et M
Robe Tara Jarmon
Foulard Frip Irium - Paris
Ceinture Surplus militaire
Camarguaises La Redoute

29 commentaires:

Isis Potins a dit…

j'aime beaucoup le parallèle entre les radios libres et les blogueuses de mode !
Bravo ton article est pertinent et ta plume est alerte.....

tu as tout dit !!!

Isis

LiliAime a dit…

Alors les camarguaises de La Redoute je les ai achetées mais en version haute !! Et rendue aussitôt !! Je préfère les Motardes... ;)
Mais tu as tout à fait raison en ce qui concerne les influences modesques !!! je suis moi même une lectrice assidue des blogs énormément influençable.....
Biz
Lili

Cyanna a dit…

C'est sur qu'on est influencées par les autres blogs : quand on voit un article bien porté, ça peut donner envie de l'acheter, et franchement, ça ne me choque pas du tout. Si les blogs ont connu un tel essort, c'est aussi parce que beaucoup de filles ( dont moi) se sont plus reconnues dans des styles de bloggeuses que dans les magazines.
Sinon trés sympa tes petites bottines!

Isis Potins a dit…

c'est à nouveau moi.... figure toi que je pensais à ton post en sortant mon chien à l'instant...
Il est vrai que les blogueuses nous influencent c'esr comme les magazines en plus "vrai" puisque ce sont des filles de "tous les jours" comme toi et moi qui nous montrent les tendances de la mode et leurs nouvelles acquisitions...
le seul truc qui me dérange et dieu sait si j'en avais parlé dans mon ancien blog, c'est le côté "radio libre" qui justement existe de moins en moins.
lorsque tu regardes les blogueuses dites influentes, elles ne sont plus que porte manteaux pour les marques... elles en vivent (très bien pour certaines) tant mieux pour elles....
Mais crois tu que cette influence aussi chouette soit elle puisse durer encore longtemps en toute simplicité et franchise ?
isis

Pinassotte a dit…

La presse a trouvé un nouveau sujet à traiter : nous les blogeuses, et je suis sure que leur taux de tirages s'envolent dès qu'un article y est imprimé. Alors que l'on arrete de tirer sur l'ambulance humm !! Tu as totalement raison. Quant à ton slim qui descend toute les 10 sec. c'est mode fashion mais franchement désagréable ! :)PS : mes envies sont souvent plus conditionnées par vous les blogeuses que par le dernier grazia héhéhé

Les chroniques d'une blonde a dit…

Pour ma part, je suis plus facilement influencée par les blogueuses que par les magazines car il s'agit de personnes auxquelles je peux m'identifier. Je sais que si telle pantalon tombe comme cela sur telle blogueuse alors bingo sur moi ça ira aussi.
La preuve en est, je ne lis plus beaucoup de magazines alors que je fais le tour de mes blogs préférés quotidiennement.
Après, je fais le tri parmi les blogs existant... tout n'est pas bon à lire ou à copier non plus.

Benedicte a dit…

Oui, tu as raison ; je me sens plus influencée par les blogs que par les magazines, que j'achète beaucoup moins. Tu peux t'identifier à la blogueuse plus qu'à un model russe de 14 ans déguisée en femme et à des fringues certes sublimes mais qui font 4 fois ton salaire mensuel (merci pour le lien sur le jegging de Zabou, voilà ce que j'aime : ça sent le vécu). D'ailleurs les magazines doivent sentir le vent tourner ; il y a une page entière assez mesquine sur les bloggueuses mode dans le Grazia de cette semaine.

Sarah a dit…

Isisi : C'était mon sentiment lors des débuts des blogs.

Liliaime : Ah ! mais j'ai aussi des motardes, très vieilles, très usées que j'ai faites lustrer chez le cordonnier il y a queqleus temsp (étaient rongées apr le sel)

Cyanna : Des filels comme nous, voilà ce que l'on regarde et des belels plumes, ou des photos avec un vrai regard...

Isisi : Je ne crois rien. Je pense que des vrais blogs, je veux dire des blogs tenus de manière presque professionnelle ont une place , les autres vivront... tant que la pub va à la cruche qu'à la fin elle se casse. mias juger, des blogueuses, je ne le ferai jamais. C'est comme juger publiquement ta famille.. Défaillante peut-être mais ta famille tout de même !

Pinassotte : Arr^te, demain j'irai lire le G (on ne le reçoit que le lundi...) pas mieux que les autres.

Marie : JE vois très bien ce que tu veux dire. parfois els blogueuses sont comme les conseils d'une bonne copine. On l'écoute plsu facilement. Mais, et parce que j'aime le papier, parce c'est un de mes médias favoris, je ne me détourne pas de la presse écrite. J'accumule. Enf ait, j'acumulais. Aujourd'hui je ne lis plus autant les blogs, je suis devenue plus sélective. Tu me diras que c'est pareil avec la pléthore de mags qui naît par an. Des choix, des goûts... Merci Marie, j'ai toujours du plaisir à te recevoir "chez moi" et à te lire même si je ne commente pas ;)

Stéphanie a dit…

Trés sincérement, je ne suis pas influencée par les blogs que je lis avec plaisir. Les magazines vont, peut-être, éveiller un désir de posséder... mais le plus souvent ce sont des articles de luxe, donc pas à portée de bourse et les ertazts ne m'intéressent pas.
En tant que consommatrice , je sais que je ne suis pas libre. je dépend des choix que proposent les boutiques...
Et si on cessait d'accorder de l'importance à ces " articles creux ". Bloguons et laissons aboyer les chiens.

Balibulle a dit…

A ce train-là, on va finir par attendre le mag féminin ou sociétal qui aura l'intelligence de ne PAS publier d'édito rageur contre les blogueuses mode... Tant pis pour eux s'ils ne savent pas faire le tri, on a notre conscience pour nous.

kathleen 100% Coton a dit…

Concours New Look sur mon blog. 2 x 5 bons à gagner !

La smala a dit…

Pour moi la différence essentielle reste la liberté, à conserver à tout prix. Les blogs sont libres et devraient le rester, au moins dans leurs avis, francs et directs, même s'ils sont sollicités. La marque veut jouer le jeu? A ses risques et périls... Carte sur table.

Mais il faut aussi gagner sa vie, alors il faut trouver une (des) alternative(s) heureuse(s) pour gagner un peu d'argent sans devenir un objet que le marketing utilise come il le veut.

Blogueuses de mode, faites comme vous voulez, mais gardez votre ton, votre style, vos idées, vos coups de gueule sur les fringues et produits, vos coups de coeur, soyez vraies c'est comme ça qu'on vous aime, qu'on vous lit et qu'on vous pique vos bonnes idées ;-)

Juliette Rigby a dit…

The Boat that Blogged!
Ca ferait un super film... Amitiés, coups de pouce, trahisons, jalousies...

Les blogs finiront-ils par connaître le même sort que les radios libres ?

FREDISBLOG a dit…

Je suis blogueuse et photographe de mode. J ai commencé mon blog par frustration: j en avait marre de ne photographier presque que les même marques sur toutes mes séances.. D' entendre parler toujours des mêmes!!
La presse féminine n a pas d autre solution que de favoriser ses annonceurs: c est ça ou la mort..L intérêt des blogs ( jusquà présent) était cette liberté vis à vis des annonceurs... Certains blogs vu leur succès sont devenus la nouvelle
cible des marques.Aux blogueuse de savoir demeurer intègre..Sinon boycotter les! Si c est pour voir dan les blogs ce qu on trouve dans la presse en moins bien , franchement ça ne vaut pas la peine!!!FREDISBLOG

mode personnel(le) a dit…

Et moi je suis influencée par ce que dit ta maman : "Le bon marché coûte toujours trop cher"... et encombre des penderies.
Et je suis 100% d'accord avec Fredisblog !
@ Sarah : message perso :
- Bestof continue à traquer une écharpe pour toi
- je traque du temps pour te répondre !-)
Bonne journée !

modebea a dit…

J'espère que les blogs ne connaîtront pas le même sort que les radios libres...
Un blog est un espace personnel ou d'une petite communauté, pour se faire plaisir et partager, communiquer....
Une blogueuse suit son instinct, un magazine est le résultat d'un travail d'équipe, donc...
L'un n'empêchant pas l'autre : j'aime toujours autant lire ou survoler les magazines !
Un magazine a de belles images et le support papier est irremplaçable, enfin pour moi. Question de génération ?

isabelle a dit…

Flûte, je n'ai pas acheté Grazia. J'espère que c'est celui de cette semaine et non celui de la semaine passée. J'ai vu sur FB que Nizzagirl en parlait et puis pas eu le temps d'aller sur la blogo voir si quelqu'un avait publié l'article en question.
C'est toujours intéressant de lire ce type d'article qui effectivement survole le phénomène des blogs qui est tellement varié et riche que bien malin celui qui pourrait en parler sans être lui même blogueur.
Bien sûr que les blogs influencent. L'offre est tellement riche, qu'il y en a forcément un qui nous ressemble.

Flannie a dit…

Qu'est-ce que Grazia raconte donc de si mesquin sur les blogueuses mode ? Vais faire un tour sur leur site pour voir s'ils en parlent.

christine a dit…

En effet les blogs influencent; sinon il n'y aurait pas d'articles sponsorisés.
Les photos des blogs me touchent plus: les blogueuses sont des êtres humains avec des défauts qu'elles semblent assumer.

béné a dit…

ah... la guéguerre entre mags et blogs mode... que dire si ce n'est que ça me passe... pfiouyouyou! au moins autant que ça au-dessus de ma tignâsse!
Les blogs, je les lis par pure tendresse, parce que j'aime le ton de celles qui écrivent ainsi que leur style.
Il y a les blogs que j'ai suivi assidûment à leurs débuts, puis que j'ai délaissé parce qu'ils étaient devenus une vitrine un peu trop clinquante. Il y a ceux qui ont "une âme", qui, s'ils vantent un produit, c'est parce que ce produit en vaut la peine.
Finalement, à nous de sélectionner entre les sincères et les artificiels.
Un article pour la Halle aux chaussures chez une blogueuse qui ne porte que du S2A, je le mets direct à la poubelle... Un vide dressing avec des prix gonflés comme si une bouteille d'hélium était passée par là, je mets une étiquette "voleuse" à la blogueuse et je passe à autre chose.
Nous ne sommes pas QUE des moutons, et, pitié!, que l'on ne nous fasse pas passer pour des lectrices sans recul! Ces mags qui tirent à boulets rouges sur un épiphénomène, ça a le don de m'agacer aussi prodigieusement ;)

bavardises a dit…

Est ce que les blogs m'influencent? oui, beaucoup plus que les magazines. C'est une source d'inspiration. Le truc c'est que l'influence ne passe pas forcément par l'achat: ca sera plus "ah tiens, je devrais essayer moi aussi de porter ma chemise comme ca". On parle souvent de la naiveté des lectrices, je dirais qu'il y a aussi une naiveté de la part de certains annonceurs. Croire qu'il suffit de nous harceler avec le même post pour nous faire consommer m'apparait assez candide. Ca aurait même l'effet inverse en ce qui me concerne.
On en a tellement entendu sur cette blogosphère. Perso, je pense qu'on a la blogo qu'on se choisit : je suis de plus en plus attirée par les petits blogs, les moins prétentieux, ceux qui disent autre chose que "regardez moi!" et jusqu'à présent, j'y trouve mon compte!

bavardises a dit…

Et j'ajouterais que l'influence ne se limite pas à des fringues ou autre article de consommation. Il y a une poignée de blogs tenus par des nanas que j'admire, dans des domaines bien différents, et leur regard a définitivement un impact sur moi. Celui là n'est pas encore monétisable. Enfin je crois :)

Stéphanie a dit…

Pour ma part les blogs m'influencent beaucoup, et pas seulement en mode ! En déco, en création, en style de vie ... Il y a beaucoup de choses, c'est très riche !

Anonyme a dit…

Nouveautés fashion me passionnent, pourtant nulle envie d'acheter sacs J.D., P--y B., sneakers I.M., bijoux x ou autres portés par *influentes* suite à vente presse ou autre.
Si suivre l'air du temps m'amuse follement, le faire tel un mouton me le pompe !
Je suis totalement séduite par plume, coup de crayon et vrai talent de certaines blogueuses, mais, je garde mon libre arbitre et reste perplexe devant divers phénomènes d'égo-trip, comme se targuer d'immortaliser ses propres looks en books à conserver sur soi ... mais ceci est un autre débat!
Bisous, Lili

Anaïk a dit…

Je rejoins Pinassotte sur le coup de l'ambulance, c'est un peu facile de tirer dessus et Balibulle a raison de dire que tant qu'on a notre conscience pour nous, tout va bien, tant pis pour les mécontents. S'il a de la sincérité avec une bonne dose d'humour, je me laisse facilement influencer et je moutonne sans aucun complexe. Ce jegging H&M s'est déchiré en moins de deux chez moi et je n'en pouvais plus de le remonter en faisant des sauts de cabris pas élégants du tout, poubelle !

Sarah a dit…

Stéphanie : C'est joliment tourné "bloguons et laissons aboyer les chiesn". Tu as raison. Et ils ont trouvé un os à ronger, on dirait !

Balibulle : C'est ça. Ils ne savent pas faire le tri... C'est justement le problème. Mais à mettre tous les oeufs dans le même panier, il y a forcément certains qui se cassent. Au propre comme au figuré ;)

Kathleen : Alors, je vais être très franche avec toi ! Peut-être est-ce ton âge ou alors tes dents trop longues, à force de faire de la pub intempestive, de polluer les blogs de tes comparses tu nourris ceux qui ne voient que des putasses prêtes à tout pour un post à 30 ou 100 euros... Tu es la bienvenue ici pour commenter les bilelts, mais ta pub à deux sous, garde-là je t'en supplie...

La smala : Ma Sophie, tu me manques, ton discernement, ton empathie pour la blogo aussi me manquent. Ce ne'st pas simple de faire des choix, de gérer toute seule, de ne pouvoir demander conseil... Inspirer ces lectrices, voilé qui me plaît ! Mais ces jours, c'est les mags qui s'inspirent des blogs (t'en parlerai...)

Juliette : Oh ! si une poignée s'en sortent aussi bien que certaines radios libres, je veux bien y être !

Fredisblog : Je plussoie ton comm. Mias je t'avouerai que refuser une proposition comme la HAC (650 euros les 5 bilelts) demande un certain détachement matériel. Choisir librement, voir plus loin...

Isabelle : Ah ! le nombre de fois que j'ai entendu autour de moi "ça me fera un de plus" !!! Un de plus que quoi ? ;) et oui, je sais et oui je me réjouis et suis fière de t'accueillir bientôt ici ;)

Modebea : Probablement, pour la génération. Je suis EXTREMEMENT attachée au papier. Profondément. Pour publier et sur un blog et sur du papier, c'est deux choses différentes. L'égo probablement y joue son rôle. Mais la presse papier est et reste mon média favori. Mais (compliqué, hein ?) les blogs, aussi je les affectionne...

Isabelle : C'est clair. Il y a en a pour tous els goûts et c'est ce qu'il y a de fabuleux sur la blogo. Perso, l'article qui m'a le plus agacée est celui des Inrocks... mal fichu, mal informé, bourré de clichés vieux comme ...l'origine de la blogo et les quelques profiteuses qui y ont vu une manne pour arrondir les fins de mois... Très déçue de ce magazine que je lis depuis pfiou...trop longtemps !

Flannie : Ce ne'st pas la mesquinerie qui moi m'agace, mais plutôt le fait qu'ils radotent et que tous, l'un après l'autre s'y collent. D'autant que Grazia utilise et parle souvent des blogueurs dans leur mag. Cracher dans la soupe est quelque chose de...mesquin, tu as raison finalement !

Christine : Ce'st ce qui m'a touchée lorsque j'ai commencé à les suivre. Voir des filles à qui l'on peut plus facilemetn s'identifier.

Béné : Je me demande toujours si ça restera un épiphénomène... c'est bien la question. et oui, ces fameux 650 euros !! tu sais à quel point il faut faire preuve de discernement pour les refuser ;) Mais... ces choix sont difficiles à faire seule, car peu de recul et peu de conseils...

Bavardises : J'ai clairement acheté des choses parce que je les avais vues sur la blogo. Je comrpends que tu aimes les blogs plus confidentiels, je comprends très bien. Après ce n'est pas parce qu'un blog est plus en vue qu'il est acheté. Je dirai même plus... je n'ai jamais fait de bilelts sponsos, et j'ai reçu des mails de lesctrices ou de petites blogueuses arrivistes pour me demander comment je m'étais fournie d'un produit que j'avais...ACHETE ! Une propriétaire d'une boutique suisse dont j'ai parlé, m'a même dit que deux petites petites blogueueses suisses, après une semaine d'ouverture de leur blog (elles en avaient un pour deux et se sont séparées très vite) venaient lui demander de leur offrri des vêtements !!!!! J'ai fait deux bilelts sur cette femme et ai ACHETE mes vêtements chez elle !!!

Mia in TERRA LATINA a dit…

Je reviens du blog " Isis Potins " qui rebondit sur tes propos et j'avoue être assez d'accord avec toi quand tu compares les blogs à la radio FM des années 80. Tout le monde émet dans son coin...

En fuyant les blogs qui tiennent le haut du pavé et présentent maintenant des vêtements aussi inaccessibles que ceux des magazines mode, on peut découvrir des petites merveilles qui nous régalent d'idées amusantes et farfelues ainsi que de looks vraiment personnels.

Marre des blogs à la solde des annonceurs ! Où est le style perso là-dedans ?
Moi, je veux voir des filles qui portent leurs vraies fringues et qui n'ont pas un vide dressing qui en dit long...

Bizzzzz ;-)

Mia in TERRA LATINA

http://terralatina.over-blog.com

Lululike a dit…

Me parle pas de ce jegging... toutes les 5 minutes à le remonter, pas très chic... me demandais si j'étais la seule... tu me rassures !

Bon j'te laisse je vais vite m'acheter le nouveau nettoyant Loreal....... ;o)))

Sarah a dit…

Stéphanie : Ah riche et varié. A boire et à manger comme on dit chez moi ;)

Lili : On est déformé de trop regarder tout cela... rester maître de ses opinions et savoir ce qui nou va ou pas... le reste, effectivement, un autre débat...

Anaïk : chacun fait ce qu'il veut. Ce qui m'ennuie un peu c'est de faire le contraire de ce que l'on prône. sinon, ben... comme tu dis, on a notre conscience...

Mia Terra Latina : Il ne faut pas tout mélanger, par exemple une blogueuse belge qui avait arrêté et qui a repris ;) a un joli vide dressing et pourtant jamais, jamis elle n'a accepté la moindre proposition. faut bien se dire que pour la plupart des bm il y avait un certain goût ou addiction pour la fringue AVANT l'ouverture du blog. Ceci expliquant cela. Et puis surtout, regarder dans son assiette et arrêter ces jugements faciles. Une histoire de choix. Les miens sont clairs mais pas sans erreur....

Lululike : Pfff. ne me parle aps de ces trucs... je savais, je savais. et contente de te voir par ici. que deviens-tu ?