mardi 5 mai 2009

Les ailes du désir

Ce moteur surpuissant, cet accélérateur de sensations. Le désir vestimentaire, modeux, shoeseux, bijouteux, accessoireux... Vous connaissez ce sentiment, cette émotion qui enfle, qui s'amplifie à mesure que les heures, que les jours avancent. Il nous saisit n'importe où, sans fanfare, ni trompettes. Quelques secondes suffisent à nous faire plonger. Deux minutes avant de croiser sa silhouette au détour d'un magazine, au bras d'une belle, sur une page de blog, nous ne connaissions pas son existence. De tranquille, notre coeur s'emballe, de paisible notre corps tout entier nous fait comprendre qu'IL nous le faut. Subjuguées, nous passons et repassons l'image en boucle. On imagine comment, avec quoi. Si ce n'est qu'un léger coup de foudre, l'effet s'essouffle vite, mais si c'est LE, l'obsession emplit notre âme et avec elle l'envie irrépressible de le posséder. Il nous le faut. Prêtes à traverser les frontières, à racler les fonds de tiroir, à héler tous les saints du ciel pour qu'enfin Il devienne nôtre.
Je pense (et ça n'engage que moi) que c'est un état, grâce auquel nous nous sentons en vie. Ce sentiment exaltant qui atteste par sa présence, la preuve irréfutable que nous sommes de chaire. Volontairement je ne parlerai pas ici du moment de l'acquisition, de l'enthousiasme, de la chute du désir. Je pense que nous aurons l'occasion maintes fois, d'en disserter...
Non, aujourd'hui, vous savez quoi ? Je dois vous avouer que rien, nada... Le désir, l'attirance folle, le gros coup au coeur, je n'en ai pas depuis un petit moment. Et c'est affreux. On s'entend ! Pas une horreur qui étouffe et qui emprisonne, non simplement un manque. parce que ces sensations comme je le disais plus haut, colorent la vie d'une appétence presque indispensable.

Et parce que les voies des modeuses ne sont pas impénétrables, parce que des Dieux naissent et meurent tous les jours. Parce qu'on interprète les signes à notre façon... J'ai bien une petite chose qui fait palpiter mon être. En bleu klein, en beige, en vert, en corail, en violet.....


Crédit photo Punkyb




Crédit photo Anaïk



Un nouvel arrivant suédois ouvre son antre mercredi (avec Divided... enfin !!!!). Un signe, j'vous dis... Je ne sais pas où vous serez demain, mais moi, c'est certain.

16 commentaires:

Anaïk a dit…

Ta plume me rend jalouuuuuse !!!
Quel plaisir de te lire, c'est autrement plus poétique et glamour que ton activité printanière hier après-midi. Merci pour ton clin d'oeil ma beauté ! Bizzz

Sarah a dit…

Nikette : L'après-midi, tu rigooles... La journées ! Et merci pour ta jalousie... je le prends comme un compliment !!!

Sylvie a dit…

Je connais cette douce excitation... Bonne virée shopping!

april22 a dit…

J'aime aussi cette sensation complètement irraisonnée de perdre la boule pour du futile.
Ça m'arrive assez rarement toutefois (une demi douzaine de fois par saison, ah quand même?).
Dernièrement, ce fut pour la collec MW pour H&M, puis du jean, du jean et encore du jean et des shoes, des shoes, encore des shoes...
Allez, c'est bon, je sors.

Anonyme a dit…

Ce texte est tellement vrai et très bien écrit.
Véronique

fool a dit…

c'est clair la tentation est trop grande mais heureusement j'avais déjà craqué sur ces 2 pantalons le beige et le corail tellement que j'étais à fonds dans la mise en scène(http://style100etikt.over-blog.com/article-29995688.html )il y a quelques temps donc le mal était déjà fait ouf
Je sors d'où? bah j'aime me balader de blog en blog quand un article ou une fringue m'interpelle eh bien j'y laisse une trace...

fashionpaillettes a dit…

Une belle journée s'annonce demain Sarah..............Très belle, oui, avec plein de belles trouvailles qui nous vaudront encore un post millénaire. Bizzz, ilona

Zab'Zab a dit…

Je crois que tu as très bien décrit le sentiment d'absolue nécessité qui nous envahit quand on a quelque chose en tête... D'ailleurs, comme tu dis, toute autre chose est le sentiment qui suit directement l'acte d'achat... J'ai pas encore compris tous les rouages qui s'agitent dans ma p'tite tête de moineau ;-)) En tout cas, je te souhaite une excellente journée demain... et un rapport complet sur mon mail en avant première, STP!! ;-) Bisettes!!!

Baraginie a dit…

Une fringue vous fait tourner la tete, et c'est tout le corps qui se prete au jeu: les essayages, les palpitations, la carte bleu, rien que d'en parler je salive!!

Sarah a dit…

Sylvie : Douce, douce, pas si douce... enfin pas toujours!

April22 : Toi t'as pu la voir la MW, pfff. J'avais des vues mais juste des vues puisqu'il fallait faire 100 bornes... J'tassure que tes shoes elles valent le coup de s'exiter, presque pas besoin d'hommes... rooo lala !!

Véronique : Mais une petite anonyme qui vient... Meric et becs !

Fool : C'est incroyable, je t'avais découverte il y a dejà un moment au détour d'un com, j'avais regardé ton blog peut-être laissé un com puis je ne me souvenais plus de ton nom... et te voilà ici. Génial. Je vais aller voir ton look mais avec tes jambes que je meurs d'envie devant .... (en français dans le texte) tout t'irai...

Ilona : Tu as bien compris le message... :-) 9 heures tapantes j'y serai, tu peux croire.

Zabounette : T'as vu ça comme je sens les rouages... à défaut d'avoir le corps fait pour tout porter, le compte en banque pour toutes mes envies, je travaille du ciboulot... Becs, poupette.

Bara : C'est çaaaa, t'as tout capté. Arrête où ce soir je ne dors plus.... Javier peut aller se cacher.:-)) pour que je le trouuuuve.

frieda l'écuyère a dit…

Mmmmmmh, je t'envie ! J'aime ces veilles de shopping pleines de promesses. Tu m'ajoutes, sur le mail à la Zabounette, stp, moi aussi je veux du compte rendu détaillé !

Sarah a dit…

Frieda : Après mes désirs avortés des ASH, je vais pas me gêner, hein ??? Et d'ailleurs au moment où je t'écris c'est FAIT... Becs

Nad a dit…

désir désir , comme je te comprends , et comme tu l'écris bien, nous étions bien en phase bloguesque , j'attends la suite

Sarah a dit…

Nad : J'te dis.. pas si impénétrables les voies de la mode. Becs ma Jolie.

boubou a dit…

j'adore ton blog il est super mimi :)
je repasserais volontiers :)
a bientot !
Boubou xx

Sarah a dit…

Boubou : Oh ! merci c'est adorable un com comme ça. et moi aussi j'avais remarqueé ton blog... et il m'en faut du temps pour me lancer... mais une fois prise au jeu... bises