dimanche 8 mars 2009

Lettre à Jérôme

Jérôme,

Vous le chouchou de la blogo, le créateur adulé des modeuses, des amoureuses de sacs, d'esthètes en herbe, vous osez cracher dans la soupe qui vous permet de vivre aisément.


Isabel Marant, sa compagne et Jérôme


Vous avec votre bonne bouille de mec d'à côté, cool, bobo, simple, a l'air timide et décontracté, proche des gens, de nous, quoi ! Comment de telles inepties ont pu sortir de votre bouche lors de cette interview chez le Modalogue. En parlant des blogueuses, je cite : "... je ne comprends pas comment les gens peuvent passer du temps à écrire sur un sac. Ca me fait rire..."


Non ! Sérieusement Jérôme, ça vous fait rire ? Vous êtes étonné si je vous disais que je n'ai pas envie de partager vos gloussements ? Dieu sait si les hommes maladroits me touchent. Mais, allons, dans votre position, pouvez-vous vraiment vous permettre la balourdise ? C'est de la mode, des futilités. Voyons ! La mode engrange des milliards de bénéfices, créent des millions d'emplois et ce bien avant que nous faisions nos premiers pas, vous et moi.


Vous choisissez un métier magnifique, vous devriez en connaître les codes et les usages. Depuis quand une femme n'est pas hystérique à la vue d'un sac ? Depuis quand, de quelque milieu l'on soit issu, le rêve et le luxe n'attirent plus ? Je parle bien évidemment des pays où les besoins premiers sont comblés.


Je pense que vous vouliez dire que vous étiez dépassé par votre succès, que jamais vous n'aviez pensé déclencher un tel engouement. Je vous laisse le bénéfice du doute. Car malgré ces paroles blessantes, je pense que vous êtes quelqu'un de bien. Mais voyez-vous, je ne suis pas certaine qu'il s'agissait d'une gaffe non étudiée, de propos naïfs et innocents. Ne serait-ce pas l'effet inverse du délit de sale gueule ? L'affront d'un mec simple qui prononce des mots qui donnent l'illusion d'un grand naïf mais parfaitement conscient que cette phrase fera encore parler de lui. Car peut-on être gauche dans votre situation ? Aucunement.


Voyez-vous, Jérôme, vos sacs qui me tentent tant et plus me donnent un goût amer.



Oh ! Je ne suis pas naïve (!). Je sais que ma petitesse ne fera pas varier d'un iota vos ventes, mais vous m'avez déçu, simplement.



Voyez-vous, Jérôme, les mots ont plus de poids que l'envie...


21 commentaires:

Anaïk a dit…

Un beau loupé le Gégé ! Le pire c'est que sa compagne dont je chéris les créations a tenu le même genre de discours il y a quelques temps affirmant (je n'ai plus ses mots en tête) qu'elle déplorait ce phénomène du tout conso avec la mode jettable, qu'elle ne comprenait pas comment on pouvait mettre autant de sous dans un vêtement... Pas bien de cracher dans la soupe !

sarah a dit…

Anaïk : Hein ? Elle aussi, bon le nouveau crédo ou une très mauvaise com... bon remarque avec certains délires de fringues IM. Dernièrement j'ai lu chez the beauty and the geek qu'une robe tartan (sympa mais simple, hein?? comme on aime) qui était à 120 euros se vendait à 240 sur ebay....
Mais le pire, tu saias quoi, c'est que je trouve ces sacs trèèès jolis! Je lorgne du coté de Sous les pavés, elle en fait des sympas et abordables... bises

Baraginie a dit…

Il avait fait le meme coup dans un juornal local Lorrain (je ne le retrouve plus donc il faudra me croire!) et c'est vrai que c'est poursser mémé dans les orties quand meme!

emiiiiiii a dit…

Encore?,

M'en fous, moi mon Twee c'est devenu un Emi T******* , plus un Jerome Dreyfuss tellement il est moi.

N'empeche, qu'il pèse un peu ses mots le gaillard!

Zabou a dit…

Moi j'ai jamais été attirée par les sacs Dreyfuss, donc c'est pas comme si ce qu'il avait dit me dégouterait de ses sacs...

M'enfin, moi je le comprends le gars, tu sais que c'est ce que je me dis tous les jours quad je lis les blogs, je me dis "c'est dingue comment on peut tenir en parlant d'une pièce sur 10 paragraphes"...

Et ça n'a rien de péjoratif, que du contraire, puisque j'y contribue chaque jour. Mais c'est vrai que ça me surprend autant de moi-même que de la part des lectrices qui en redemandent.

Bref, pour une fois je vais pas me faire l'avocat du diable, parce que quelque part, je comprends le Jéjé, me^me si c'est vraiment pas tactfull de sa part à lui, sachant qu'il bosse dans et pour l'univers de la mode.

sarah a dit…

Baraginie : Un peu, hein ??

Mimi : Je comprends, oh ! que je comprends mais je ne peux taire de telles idioties. Même si ces sacs, et ben.. oui j'aime !!!

Zabounette : Mais oui, c'est vrai. Moi aussi je comprends, mais qu'il le pense, le dise en privé.
En vivant et largement des achats des consommateurs, en vue et adulé , non je ne suis pas d'accord.... C'est mon coup de gueule....

mariga(z) a dit…

Comme toutes les autres, j'ai entendu effectivement les propos de IM et de Gégé... Bref, les sacs de gégé m'ont tenté parfois, mais je trouve ma came(un peu moins cher) chez Great by Sandie (la nom de la marque est pourrie :o)) ... qui ma ravi dans le cuir tout mou, tout doux et les coloris ...
Pour Isabel, et bien, je sais qu'il existe une surenchère certaine, notamment sur Ebay... Mais bon, toutes mes fringues de chez elle c'est du 2nd hand, ou du neuf de l'année passée. J'ai craqué une fois sur un modèle neuf, une robe chemise (Etoile)... mais je dois bien avouer, que l'on peut trouver aussi bien ailleurs et moins cher...
Je soutiens ton avis qu'on ne devrait pas dénigrer publiquement ce qui nous fait vivre... même si moi aussi je m'extasie moi même de mon engouement ou celui des autres sur tel ou telle artcile fashion :o))

benetie a dit…

comme Zabou, je n'ai jamais été fan de jéjé. Pour le prix, je ne trouve pas ses sacs très "précieux" voire même pas du tout "raffinés". Et puis, d'après ce qu'on lit à droite à gauche, la teinte du cuir ne tient pas la route, alors...
Eh ben alors, je peux donc lui casser du sucre sur le dos au jéjé!!! je m'en fous!!! et je suis d'accord avec toi, Sarah: bordel! mais pour qui il se prend??? La blogo lui a permis d'exploser, de ne plus être confidentiel et de pouvoir augmenter ses tarifs allégrement! Mais qu'il continue à dénigrer un système qui a fait ce qu'il est devenu et il va le sentir passer le vent du boulet! :)
Gros coup de gueule, parce que, comme toi, je supporte pas les gens qui pètent plus haut....

fashionpaillettes a dit…

Moi aussi je dirais "Mais pour qui tu te prends mon vieux????".
Qu'il garde ses commentaires pour lui car il gagne sa vie grâce aux femmes qui aiment ses sacs, qui se les arrachent en général.
Et la blogo est une fameuse plateforme de pub!
C'est une question de respect!
Et franchement, ça le rends pas sympathique le Dreyfuss.......
Ilona

Nad a dit…

ben sur ce coup là je passe mon tour, je trouve son discours un peu nul, en mêm temps j'ai eu une overdose des billy roberts et cie avant même de pourvoir me demander si j'en voudrais un moi même.

frieda l'écuyère a dit…

Ah mais il a récidivé, le bougre, après les propos tenus dans le Répu (blicain lorrain) ? Ca m'amuse, moi, perso, cette petite provoc' un peu facile et qui n'en est peut-être d'ailleurs même pas. Je m'étais demandé s'il s'était lâché avec le Répu pensant que ça ne saurait pas, faut croire que non, c'est voulu. Mais à tout prendre,ça me plaît davantage qu'un discours convenu et hypocrite sur le respect de la cliente, celle qui a le dernier mot, etc.
Et comme Zabou, je me dis aussi que sur la blogo on est quand même sérieusement chtarbées, même si je ne suis pas la dernière à y contribuer.
Quant à mon Robert, il vieillit bien et ne perd pas sa couleur, c'est pourtant le plus porté de mes sacs. J'ai aussi un Great by au nom pourri et au cuir qui rapelle les JD. On les trouve sur sites de vente privées, sans quoi, ils restent très chers, même si moins que ceux de Jérôme la Gaffe.

isabelle a dit…

J'ai dû aller voir le post dont tu parlais... Une semaine d'absence sur la blogo et on a l'impression de s'être absentée pendant des mois. Donc je reviens de chez Christian. Et je comprends ta réaction. Mais il me semble qu'on peut la nuancer. Je me souviens quand j'ai commencé à bloguer d'avoir lu qq chose sur Dreyfus où il parlait des blogs qui parlaient de lui et il avait l'air d'être content du fait que les filles parlaient de ses sacs comme de mecs.
J'étais à Paris la semaine dernière où un de mes amis (qui voit Jérôme tous les week-ends) m'a dit qu'il ne lisait jamais de blogs par manque de temps. Ce qui me parait normal et lui ai-je dit, c'est sans doute quelqu'un de son staff qui piste les blogs pour savoir ce qui se dit sur ses produits.
Je comprends qu'à la vue de tous les blogs qui parlent de ses sacs, ce garçon peut paraître peu reconnaissant. Ces blogs lui ont fait de la pub certes, mais je pense que c'est une goutte d'eau dans la mer. Le nombre de personnes qui lisent des blogs est encore marginal.
Il n'empêche que sa phrase est maladroite et peut sembler être considérée comme une provocation.

ithaa a dit…

Pardon pardon, Isabel marant ne comprend pas comment on peut mettre autant de sous sur un vêtement??? je veux bien lire cette interview!
Parce que mettre 800 euros pour les boots cloutée, ce n'est pas beaucoup d'argent ça???
Ahhhhhh je suis soulagée, j'ai vendu mon billy et mon robert depuis un moment déjà...Mettre 480 euros pôur un sac qui s'use si vite non merci!
Je ne les trouves pas précieux ces sacs!
C'est ce qu'on appelle cracher dans la soupe jérôme, parce que si t'es là c'est grâce à la blogo

sarah a dit…

Mariga(z) : Je ne connais pas cette marique, de nom mais c'est tout, mais je te fais confiance... Honnêtement je ne vis pas au-dessus de mes moyens et (part. suisse ? ou éducative) ne paie pas par CB en tout cas pas les gros montants. Mes beaux sacs ont tous été payés cash et je voulais m'offrir un Jéjé mais c'est pas comme si je m'achetais un truc à 100 balles, petit à petit... Tout ça pour qu'il dénigre les consommatrices... Bref ça m'ééénerve...

Béné : Tu sais quoi ? je crois que je resterai l'éternelle ado révolté et qui hait les injustices... J'ai lu ces histoires de matière et un jour mon Balenciagaaaaaaa....

Illona : J'dois dire que là franchement je le trouve dédaigneux... non mais !

Nad : Ben moi pas... ici ça court pas, mais pas du tout les rues...

Frieda : Sacrbleu !!! Ces Great je vais jeter un oeil voire les deux.... A peine un pet mouillé ce billet face à l'empire (j'aime exagérer) dreyfuss.... mais c'est dit et des petites fourmis (blogueuses) qui diraient tout haut à certains grands et ben peut-être que ça lui rabaisserait un peu son caquet !!!

Isabelle : Hey ! contente de te retrouver petite veinarde... Dans le fons je comprends très bien ce qu'il a voulu dire. en revanche, je pense que lorsque l'on est un personnage public on ne crahce pas sur les consommatrices.. point. Il l'a dit chez Christian mais également dans un journal local. Apparemment son nouveau credo contre la consommation ? ch'sais pas. Ben qu'il baisse ses prix ou qu'il arrête la délocalisation...

Ithaa : T'as raison, pas précieux et dirigé par un homme sans classe. Vraiment... Arghhh, plus j'écris plus j'enrage...

domino a dit…

ah lalala ils font bien la paire ces deux là… quant à moi j'ai de plus en plus de mal comprendre pourquoi une blouse de coton indien vaut 400 euros ah oui pardon y'a marqué IM dessus.
bref j'ai jamais apprécié ces deux zozos ni leurs tarifs étourdissants, d'autant que lorsque tu vois les prix pratiqués en soldes presses sur un sac gégé par ex, et que tu vois la marge qu'il se prend en boutique…
bref je me lance pas ça va vraiment m'énerver fort !!!
j'espere que ton bonhomme se porte mieux.

sarah a dit…

Petite Domino : Merci d'oser...Franchement ! bises

Le vieux pull a dit…

L'impertinent personnage ! Il rirait bien de mon journal s'il tombait dessus.

Je vais bientôt recevoir un certain Billy lors d'une prochaine tea-party. Vous verrez, ma chère Sarah, certains sacs ont une âme parce que certains créateurs ont pensé à leur en fournir une ;-)

M'en vais lui écrire à ce mauvais garçon, tiens !

frieda l'écuyère a dit…

La marge de JD est celle de tout le PAP, H&M ou IM même combat ! Et c'est aussi grâce à ces marges-là qu'on peut acheter moins cher en soldes, en ventes privées etc. La mode est un système malade qui passionne des olibrius aussi malades qu'elle, dont je suis, au premier rang !
@Vieux pull : il ferait comme Fonelle, il adorerait ! Et j'ai très envie de lire les propos de Billy !

sarah a dit…

Vieux pull : Quel plaisir de vous accueillir chez moi, je me sens toute intimidée du coup.
Je me réjouis de lire votre tea-party... mais il faudra vous sortir du vestaiaire qui n'est pas le vôtre ces jours... Je vous embrasse.

Frieda : C'est vrai. Mais je te donne un exemple. Je me fais livrer mes légumes bios par un producteur qui a lancé une initiative l'an dernier. Toutes les semaines donc j'ai droit à mon panier (j'ai prévu de faire un billet quand les légumes seront plus diversifiés qu'à cette époque de l'année), je paie plus cher qu'en grande surface... Si ce même producteur disait publiquement que ça le fait bien rigoler ces bobos qui achètenet chez lui et qui adooooorent ça, et bien mâme si c'est vrai, je pense que résilierai mon contrat...
Mais tu as raison et je sais que je suis une rbelle... le pire c'est que j'aime ces sacs... pfff, on est pas rendus...

fool a dit…

C'est ce qui m'énerve avec ce type de peronnes qui sont complètement stressés à l'idée que leur produit ne marche pas, que le public ne soit pas réceptif puis quand les ventes explosent eh bien ça se la pète grave et j'irais plus loin on vous a fait, si pas d'achat d'1 nana +1 +1...etc pas Marant et de Dreyfuss dans les Elle et cie.
Tout d'un coup après ce que j'ai lu je commence à avoir un certains dégoûts pour la marque Marant et Dreyfus.

sarah a dit…

fool : Bonjour et je comprends, les autres aussi ont ce genre d'actions... A la différence qu'ils ont lélégance de ne pas cracher dans la soupe...